27-03-2012   LIBRE

Qui a inventé et imposé la sécurité sociale en France ?

Si l'on demandait, dans l'un des innombrables jeux télévisés actuels, le nom de l'homme qui a inventé et imposé la sécurité sociale en France, je pense que la question resterait sans réponse. Son nom ne figure pas dans le dictionnaire, ni le Larousse, ni le Petit Robert, ni aucun autre. Comme si une chape de plomb couvrait à jamais le nom de celui qui est à l'origine de la plus grande innovation jamais instaurée dans un pays.

Ce fondateur de la Sécu qui disait, à propos de son invention : "Ne parlez pas d'acquis. En face, le patronat ne désarme jamais."

Ambroise Croizat est son nom
Il est né le 28 janvier 1901 à Notre-Dame-de-Briançon, en Savoie. Son père, Antoine, est manœuvre. Douze heures par jour à enfourner des bidons de carbure pour huit sous de l'heure. A peine le prix du pain...

Non, vous ne vous trompez pas, vous lisez bien Lettrasso.
Mais pourquoi diable parler de Monsieur Ambroise Croizat ? Parce que le 10 février dernier, c'était l'anniversaire de sa mort et qu'aucun média(1), n'a parlé de cet homme à la vie exemplaire vouée au service des autres. Et puis, être né en 1901...

L'histoire d'une vie (2)
En 1901, dans la cité ouvrière des Maisonnettes à Notre-Dame-de-Briançon, en Savoie, Germinal est d'actualité. Accidents de travail quotidiens, pas de Sécu, pas de mutuelle, pas de retraite. On est vieux à 35 ans si la guerre n'a pas fait sa moisson avant.

L'espoir, c'est Antoine, le père qui l'incarne. En 1906, il lance la première grève en Savoie. Une grève pour vivre, pour être digne. Dix jours de bras croisés pour la reconnaissance du syndicat et de la caisse de secours. Une grève pour le droit à la santé, tout simplement.

De grève en grève...
Mais, de grève en grève, la famille Croizat doit fuir pour éviter les coups ou plus. L'errance les conduit vers la région lyonnaise. C'est là qu'Ambroise Croizat prend le relais du père qui part vers les tranchées de la guerre de 1914.

A treize ans, Ambroise Croizat est ajusteur. Il commence à militer par une manifestation contre la la guerre. Il adhère à la CGT puis à la SFIO. A dix-sept ans, il est sur tous les terrains de lutte. Il entre au PCF en 1920.

"On le voyait partout, dit un témoin d'époque, devant les usines, au cour d'une assemblée paysanne ou d'une cellule de quartier. Il était là dans son élément, proche des gens, proche du peuple d'où il venait. "

Premières responsabilités politiques
En 1927, Ambroise Croizat est secrétaire à la fédération des métaux CGTU. Commence un long périple en France, où il anime les grèves de Marseille et de Lorraine, les comités de chômeurs de Lille ou de Bordeaux. La crise économique est à cette époque terrible en France. Et sur le terreau de la misère germe le fascisme. "S'unir, plus que jamais s'unir, pour donner à la France d'autres espoirs" disait-il.

L'ère du Front populaire...
Pain, paix, liberté ! En 1936, Ambroise est élu député de Paris. Il impose la première loi sur les conventions collectives et donne aux accords Matignon la couleur des congés payés et des quarante heures. Mais la guerre se prépare... Et la défaite aussi car dans certains salons se murmure le désormais célèbre : "Mieux vaut Hitler que le Front populaire..."

... et l'heure de la guerre !
Ambroise Croizat est arrêté le 7 octobre 1939, avec d'autres députés communistes(3). Il est incarcéré à la prison de la Santé. Fers aux pieds, il traverse quatorze prisons françaises avant de connaître les procès truqués, la déchéance de ses droits civiques et les horreurs du bagne à Alger où il apprendra à Prosper Môquet, arrêté comme lui, la mort de son fils sous les balles allemandes.

Les coups, les cris, la dysenterie le dévore. Il ne sera libéré qu'en février 1943. Il est alors nommé par la CGT clandestine, à la commission consultative du gouvernement provisoire d'Alger. Là, mûrissent les rêves du Conseil national de la Résistance et les grandes inventions de la Libération. La sécurité sociale, bien sûr, dont Ambroise dessine les premières moutures dès la fin 1943.

La sécurité sociale
Reste à bâtir l'idée. Le chantier commence en novembre 1945 quand il entre au ministère du Travail. En 2 ans, 138 caisses de sécurité sociale sont édifiées par des anonymes d'usine après leur travail ou sur leurs congés payés. Car il ne suffisait pas de faire voter une loi. Il fallait partout et très vite, mettre en place des guichets pour récupérer les premières feuilles de soins. Très souvent, il s'agissait de simples tentes plantées à la sortie des usines.

De 1945 à 1947, celui que l'on surnomme le "ministre des travailleurs" abat un travail considérable avec des lois sur :
- la généralisation des retraites,
- un système de prestations familiales unique au monde,
- les comités d'entreprises,
- la médecine du travail,
- le statut des mineurs, électriciens et gaziers,
- les classifications de salaires,
- la caisse d'intempérie du bâtiment,
- la loi sur les heures supplémentaires, etc.

Il est mort épuisé à Paris le 10 février 1951. Ils étaient un million pour l'accompagner au Père-Lachaise.

En savoir plus
(1) Ambroise Croizat, 60 ans après sa mort - La bas si j'y suis (France Inter jeudi 10 février 2011)

(2) Nous avons pu retracer l'hisotire de la vie de Monsieur Ambroise Croizat grace aux archives du PCF d'Evry (Michel Etievent). Merci à eux.

(3) C'est la signature en août 1939 du pacte germano-soviétique qui permettra en septembre au président du Conseil Daladier, de dissoudre le Parti communiste. Les élus communistes sont déchus de leur mandat et arrêtés avec des milliers de militants... En avril 1940, le décret Sérol va instaurer la peine de mort pour propagande communiste. C'est ce décret qui permettra l'arrestation des quarante-huit otages tous communistes qui seront fusillés le 22 octobre 1941 à Châteaubriant, Nantes et Paris en représailles après la mort de Karl Hotz. Parmi eux, un certain Guy Môquet.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Qui a inventé et imposé la sécurité sociale en France ? 
Si l'on demandait, dans l'un des innombrables jeux télévisés actuels, le nom de l'homme qui a inventé et imposé la sécurité sociale en France, je pense que la question resterait sans réponse. Son nom ne figure pas dans ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1833" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Revalorisation du seuil de franchise d'impôt pour les associations

17-05-2021

Chaque année, le plafond de chiffre d'affaires relatif aux activités accessoires permettant aux associations d'être exonérées des impôts commerciaux est revalorisé en fonction de

Reprise : le point sur la situation de la pratique culturelle associative

17-05-2021

La situation financière des structures culturelles associatives (formation artistique ou pratique et création) se dégrade de plus en plus : 40 % des adhérents n'ont pas renouvelé

Soutenir l'engagement des bénévoles et des salariés après la crise Covid19

17-05-2021

La situation du monde associatif, qui était déjà bien fragile, l'est encore plus en cette période de situation sanitaire incertaine. C'est une évidence. Si l'obligation de

Comment aider les bénévoles en matière de gestion associative ?

10-05-2021

Les impacts de la crise sanitaire pour les acteurs bénévoles de la solidarité, de l'entraide et de l'intérêt général sont profonds. Comment aider les bénévoles, porteurs des

Associations : comment bien appliquer le règlement ANC 2018-06 et sa mise à jour ?

10-05-2021

Les dispositions du règlement ANC 2018-06 s'appliquent à toutes personnes morales de droit privé non commerçantes, à but non lucratif, qu'elles aient ou non une activité

Le point sur l'attribution des numéros Siren et Siret pour les associations

10-05-2021

Une association ne doit être immatriculée au répertoire national des entreprises et des établissements, appelé également répertoire Sirene (système informatique pour le répertoire

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Couvrez ce vaccin que je ne saurais avoir

09-03-2021

Molière, fait dire à un Tartuffe encore plus hypocrite qu'à l'accoutumé, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées". Qu'en est-il de ce

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Vous avez des nouvelles du BOSS ?

17-05-2021

Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, BOSS, doit sa mise en ligne à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+