26-10-2015  ACTUASSO LIBRE

Vie associative : le choc de complication

Le 22 juillet 2015, une ordonnance portant simplification du régime des associations et des fondations était présentée par le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Nous avions légèrement moqué cette annonce tonitruante, qui comme toutes les annonces, peut prêter à rire pour qui connait les difficultés de la vie associative (1). Pour en donner un aperçu, auquel le ministre n'a pas dû avoir accès pour son ordonnance, nous allons prendre un exemple a priori simple : la mise en place du service civique.

Nous allons traiter plus spécifiquement de cette mise en place une fois la demande d'agrément obtenue. Rappelons à nos lecteurs qu'il s'agit pour nous d'aider le gouvernement à comprendre pourquoi le service civique peine à trouver "preneur".

Prenons le cas d'une association qui a obtenu l'agrément à la date du 15 octobre 2015. La date est importante. Elle vient donc de recevoir une jolie lettre intitulée "Décision n° AQ-XXX-XX-XXXXX-XX". L'article 3 de cet avis précise : "L'organisme mentionné à l'article 1er est autorisé, avant le 31 décembre 2015, à engager 8 mois de service civique et à consommer 1 mois de service selon la répartition indicative détaillée en annexe. Le nombre de mois engagés ne pourra faire l'objet d'aucun report."

Première constatation, pas d'annexe. Nous sommes le 15 octobre et "engager 8 mois de service civique dont un mois consommé avant le 31 décembre 2015" ressemble, pour notre association de test, à une course contre la montre.

Mais, courageusement, cette structure va poursuivre la lecture de cet avis d'agrément. Elle finit par obtenir les annexes manquantes. Les explications données laissent sans voix (à lire d'une traite et sans reprendre votre souffle)
"La durée cumulée de mois que l'organisme est autorisé à engager correspondant au nombre d'entrée mensuelles multiplié par la durée des missions dans leur totalité arrêtées au 31 décembre de chaque année ou pour la dernière année à la date d'échéance de l'agrément". Le reste des annexes est encore pire...

Le dirigeant, dont il est à nouveau utile de préciser qu'il est bénévole, décroche son téléphone pour demander une traduction française des annexes, qui rappelons le, sont censées aider à mettre en place le service. Le fonctionnaire, aussi dubitatif que notre cobaye associatif, ne parvient pas à expliquer ce que ce sabir administratif veut dire.

Telle la chèvre de M. Seguin, qui s'est battue courageusement toute la nuit, notre bénévole poursuit son décryptage. Passons sur le fait que notre association test soit basée à Bordeaux et que son dossier ASP sera traité à Caen, alors qu'elle est déjà inscrite à l'ASP de Bordeaux pour d'autres activités. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Pour gérer efficacement le service civique, l'Etat a créé un extranet qui répond au joli nom d'Elisa. Le principe sur lequel repose l'utilisation d'Internet est le zéro papier. L'Etat a même trouvé un nom pour cette opération : la dématérialisation.

Donc, notre association test va devoir ouvrir un extranet sécurisé sur le site elisa.service-civique.gouv.fr dont on découvre qu'il utilise une clé de chiffrage si faible que la sécurité des transactions n'est pas assurée. Mais passons...

Etre habilité à Elisa, tout un poème...
Bénéficier de l'apport que cet extranet est censé offrir aux associations agrées se mérite. Pour pouvoir se connecter à l'application ELISA, il faut préalablement avoir obtenu de l'Agence de Services et de Paiement (la fameuse ASP citée plus haut), chargée de gérer le paiement des volontaires, un identifiant et un mot de passe. Du très classique.

Oui, sauf que pour obtenir le précieux sésame, il faut utiliser les services de la poste qui transmettront une demande d'habilitation dûment remplie à la direction régionale de l'ASP dont relève l'association (ASP qui se trouve à Caen alors qu'il en existe une à Bordeaux...).

Et ce pour chaque nouvelle personne qui souhaitera se connecter au service de l'association, dans cet extranet révolutionnaire, voire même unique au monde pour lequel il faut envoyer par la poste une "fiche d'habilitation à l'utilisation" (en français : une demande d'identifiants de connexion) !
Sans oublier que le temps presse car le contrat doit être créé sur le site de l'ASP avant le 1er décembre pour une mise en place effective sous peine de perdre la mission.
Rappelons au lecteur sans doute perdu, qu'à ce stade, l'association est déjà inscrite dans cet extranet. Qu'il suffirait donc de générer automatiquement les identifiants de connexion à chaque agrément accepté. Et que les explications sécuritaires données par l'administration pour justifier cette situation sont du dernier comique quand on se rend compte que la clé de cryptage (httpS) est insuffisante.

Nous arrêtons là notre plongée dans l'enfer (pavé de mauvaises intentions visiblement) de la gestion administrative d'un service civique, qui peine à trouver preneur. Toutes les raisons de ce fiasco sont exposées dans cet article. Car, sans aucune aide digne de ce nom, que pensez-vous que fera notre association test ? Oui, vous l'avez deviné, elle va abandonner...

Cette histoire nous a été relatée par une association basée à Bordeaux. Nous tenons à la disposition du ministère tous les documents nécessaires pour qu'il comprenne que son fameux "choc de simplification" fait encore rire de Bordeaux à Caen et même au-delà... Nous pourrions également aborder la difficulté de mise en place de la mutuelle obligatoire (à faire pour le 1er janvier 2016) (2)...

La semaine prochaine, nous traiterons du Fonds Social Européen à côté duquel, la mise en place du service civique passe pour une promenade dominicale.

En savoir plus
(1) L'ordonnance du bon docteur Kanner pour simplifier la vie des associations

(2) Tout savoir sur la mutuelle d'entreprise obligatoire pour les associations et Au 1er janvier 2016, la mutuelle d'entreprise sera obligatoire pour les associations

Les démarches ELISA : la demande de la fiche d'habilitation pour rire encore un peu

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Vie associative : le choc de complication 
Le 22 juillet 2015, une ordonnance portant simplification du régime des associations et des fondations était présentée par le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Nous avions légèrement moqué cette ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2335" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Rupture conventionnelle : ne pas chercher des arrangements

06-12-2022

La rupture conventionnelle est ouverte uniquement au salarié employé en CDI. Le dispositif ne s'applique pas à un salarié en CDD ou en contrat temporaire. Elle est une procédure

Associations : connaissez-vous la cartographie des risques ?

06-12-2022

La cartographie des risques se définit comme une démarche d'identification, d'évaluation, de hiérarchisation et de gestion des risques inhérents aux activités d'une entreprise. Il

Les associations de gestion agréées se cherchent un avenir

06-12-2022

Contrairement à ce que l'on croit, le rôle des associations de gestion agréés n'est pas la tenue de comptabilité ou l'établissement des déclarations fiscales. C'est avant tout de

Attention à la gestion désintéressée mais intéressante d'une association :

29-11-2022

Pour ne pas être soumis aux impôts commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés et contribution économique territoriale), les associations doivent avoir une gestion désintéressée.

Panorama associatif numéro 52 : novembre 2022

29-11-2022

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Subvention communale et intérêt public local : du changement

29-11-2022

Selon l'article L. 2121-29 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), "le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune". De fait, une

Comment construire une relation entre une association et un auto-entrepreneur ?

22-11-2022

Dans les faits, rien n'interdit à une association d'avoir recours aux services d'un auto-entrepreneur. Mais, de nombreuses erreurs sont à éviter. La plus courante étant le fameux

La gestion associative s'apprend aussi avec le CFGA

22-11-2022

Instauré par le décret 2008-1013 du 1er octobre 2008 (1) par le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, le certificat de formation à la gestion

Panorama associatif numéro 51 : novembre 2022

22-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au sommaire de ce

Chèque emploi associatif et avenant au temps partiel

15-11-2022

Le chèque emploi associatif est une offre de service gratuite du réseau Urssaf qui permet aux associations employant des salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Participer à une manifestation non déclarée est possible

08-11-2022

Metz (Moselle), nous sommes le 3 mai 2020, à la sortie du premier confinement. De nombreux manifestants descendent dans la rue pour la défense du service public. Parmi eux, les

La pauvreté sous le regard aiguisé des Français

01-11-2022

C'est déjà le 16ème baromètre de la pauvreté et de la précarité que publie le Secours populaire en partenariat avec Ipsos. Une façon d'évaluer la perception des Français sur le

La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022

Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise

Eva pour la vie

18-10-2022

Comment qualifier la douleur d'un parent qui a perdu un enfant ? Comment dire l'indicible ? Il n'existe pas de mot. Juste la cruelle et infinie affliction, l'incicatrisable

Le silence administratif attend le retour de l'écho

11-10-2022

Georges Elgozy, était écrivain et fonctionnaire de la haute administration. Il est l'auteur de cette pensée assez profonde sur l'administration : "Administration : mot féminin qui

Le festival international des idées de demain : octobre 2022

04-10-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Comique : l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

08-11-2022

Avant de lire l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse, je pensais que nos jeunes avaient du mal à se remettre des années 2020, 2021 et 2022. Visiblement, je ne

Comment faire comprendre que les associations existent ?

01-11-2022

Le 11 octobre 2022 le député Modem, Emmanuel Mandon, a posé une question écrite au ministère de la Transition énergétique. Il a demandé, de façon très factuelle, quelles mesures

La Cour des comptes se penche sur l'Agence nationale du sport

25-10-2022

La politique du sport présente, en France, toutes les caractéristiques d'une mission de service public fondée sur la notion d'intérêt général. Elle relève de ce fait de la

Le HCVA tente de siffler la fin de la récréation répressive

18-10-2022

Le Haut Conseil à la Vie Associative sort très rarement de sa ligne diplomatique habituelle. Mais, depuis l'entrée en vigueur du Contrat d'engagement

Le guide du financeur solidaire est sorti

11-10-2022

Certes, ce guide n'est pas le premier du genre. Les grands réseaux d'appui à la création d'entreprise, les structures d'ingénierie de l'économie sociale comme l'Avise, les Cress,

La situation du bénévolat en 2022

04-10-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. Pour répondre à ces

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+