12-12-2016  SOCIETE LIBRE

9 millions de pauvres et moi et moi et moi

9 millions de personnes, dont 3 millions d'enfants, vivent dans la pauvreté en France. Etre pauvre chez nous, c'est vivre avec moins de 840 euros par mois. On peut bien sûr avoir un travail et être pauvre. C'est même ce qui est affolant dans les statistiques : l'augmentation du nombre de travailleurs pauvres avec un emploi précaire à temps partiel. Cette situation dure depuis plus de 20 ans. C'est même la date anniversaire des Restos du coeur.

Ils avaient lancé leur première campagne le 21 décembre 1985. 60 000 repas furent distribués dans quelques lieux en France dont une tente plantée dans un terrain vague du XIXème arrondissement. 20 ans plus tard, ce sont 132 millions de repas servis sur 2112 antennes à travers la France.

Et s'il n'y avait que les Restos... Mais il faut rajouter à ce décompte de la charité les 84 banques alimentaires, le réseau ANDES des épiceries sociales et solidaires, le Secours populaire, le Secours catholique, la Croix Rouge, etc. 9 millions de pauvres...

La charité est donc une industrie d'avenir. Dommage qu'elle ne repose que sur le bénévolat, cela donnerait du travail... Logiquement, une situation pareille devrait ulcérer les gouvernants, travailler les consciences, torturer même les plus rétifs, mobiliser toute l'intelligentsia, nous faire tous descendre dans la rue en hurlant... Ben pas du tout.

Quel candidat à l'élection présidentielle de 2017 en parle ? Vous avez un nom ? Lors des primaires de la droite, c'était à celui qui allait augmenter le plus la TVA (l'impôt le plus injuste), virer le plus grand nombre de fonctionnaires possible, arrêter l'ISF, augmenter l'âge de partir à la retraite, et travailler plus pour gagner moins, c'est même celui-là qui a gagné, c'est vous dire.

Et à gauche ? Rien non plus. "Les pauvres ont faim et les riches ont de l'appétit" pourrait dire Macron, le révolutionnaire à l'envers. La gauche représentée par Macron et Valls... Ces deux jumeaux de l'embrouille qui pensent fermement qu'il faut permettre aux privilégiés de l'être un peu plus ce qui diminuerait la pauvreté par effet de ruissellement.

Il y a 9 millions de pauvres en France parce que notre pays a fait des choix économiques. Appliquer depuis 1983 (et le célèbre tournant de la rigueur) une politique d'austérité, puis celle du franc fort pour préparer l'arrivée de l'euro puis enfin celle de l'Europe pour respecter des critères de "convergence" a conduit nos gouvernants à mener une seule et même politique à la virgule près.

Politique qui consiste à raboter les investissements publics, à soigner les actionnaires au détriment de la production, à laisser les banques spéculer à tout-va, à asphyxier les petites entreprises, à liquider le budget de la recherche et au bout du compte à creuser deux gouffres sans fond : celui de la dette et celui du chômage.

Et les rares qui s'aventurent sur le chemin de la contestation de cette politique de la débâcle annoncée, sont aussitôt traités de "populistes" par une police de la pensée qui protège les marchands du temple à grands coups de matraques idéologiques.

Mieux répartir la richesse ? Populiste ! Frapper les hauts salaires et les dividendes afin de les faire participer à l'effort collectif ? Populiste ! Lutter contre les délocalisations ? Populiste ! Jouer la carte d'un certain protectionnisme comme le font les américains et les chinois ? Populiste ! Ainsi, cette police de la "pensée juste" pousse dans le même panier le Front National et la France insoumise, histoire d'anticiper un deuxième tour et de pousser le bon peuple à faire le bon choix.

Victor Hugo, à la fin de sa vie, avait écrit une phrase qui devrait être gravée sur le fronton de tous nos monuments : "Il y a charité quand on a pas réussi à imposer la justice". Bien avant lui, Montesquieu en rédigeant l'Esprit des lois, proposait en exergue cette phrase : "Une chose n'est pas juste parce qu'elle est loi. Mais elle doit être loi parce qu'elle est juste." Enfin, l'essayiste Joseph Joubert avait conclu un article par : "Il y a des indulgences qui sont un déni de justice". C'était en mai 1789. Il écoutait au café Le Procope une noblesse ne vouloir rien lâcher...

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
9 millions de pauvres et moi et moi et moi 
9 millions de personnes, dont 3 millions d'enfants, vivent dans la pauvreté en France. Etre pauvre chez nous, c'est vivre avec moins de 840 euros par mois. On peut bien sûr avoir un travail et être pauvre. C'est même ce ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2405" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Le nouveau mode d'emploi complet de la subvention

16-07-2024

Une association déclarée peut bénéficier de subventions versées par l'État, par une collectivité territoriale ou par un établissement public. Certes, c'est de plus en plus

La gouvernance bénévole et l'activité salariée au sein des associations

16-07-2024

En France, entre 1,4 et 1,5 millions d'associations étaient en activité en 2022/2023. Parmi elles, 146 740 associations emploient 1,8 million de salariés, soit près d'un salarié

Panorama associatif numéro 105 : juillet 2024

16-07-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Requalification d'un CDD en CDI : nouvelle jurisprudence

09-07-2024

Selon l'article L 1242-12 du Code du Travail (1), un contrat de travail à durée déterminée (CDD) doit être établi par écrit, faute de quoi il est réputé conclu pour une durée

Réduction d'impôt pour dons : la protection animale en question

09-07-2024

L'objet social d'une association ne suffit pas à lui conférer le statut d'organisme à caractère philanthropique. En d'autres termes, même si ses activités peuvent se concevoir

Action de groupe : nouvelle jurisprudence

09-07-2024

L'action de groupe est une procédure de poursuite collective qui permet aux victimes d'un préjudice identique, de la part d'une même entreprise, de se regrouper devant les

Une nouvelle jurisprudence pour les pièces comptables communicables

02-07-2024

La communication des documents relatifs aux comptes et aux subventions accordées aux associations se réfère à l'article 10 de la loi du 12 avril 2000 (1), et pour les documents

Pourquoi et comment valoriser le bénévolat ?

02-07-2024

Près de 13 millions de personnes ont eu des activités bénévoles en 2023, soit presque un ­Français sur quatre. Cette générosité dans le don de temps libre semble importante. Mais

Associations : comment agir devant le juge administratif ?

02-07-2024

Comment déterminer si une association peut ou ne peut pas saisir le juge administratif ? Ce n'est pas qu'une question de droit. Il faut remplir plusieurs conditions pour avoir une

Urgence absolue pour révoquer un président : comment la caractériser ?

25-06-2024

Comment caractériser une urgence absolue ? Prenons un exemple concret : une association dont le président donne des cours de théâtre à de jeunes enfants, reçoit des plaintes de

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Pecunia non olet

16-07-2024

L'empereur romain Vespasien, pour trouver un moyen rapide de renflouer les caisses de l'empire, se trouva dans l'obligation de lever différentes taxes dont une le fit passer à la

La Joconde est définitivement Française

09-07-2024

Par les temps qui courent, posséder la nationalité française peut aider. Alors qu'être double-national n'offre pas des garanties suffisantes, être porteur de notre carte

Descendre à une gare qui n'existe pas

02-07-2024

Il y a parfois, dans la vie, des petits plaisirs qui ne se refusent pas. L'été est enfin là. Un été pas encore trop chaud mais avec parfois quelques gouttes qui viennent nous

Elections législatives : Les acteurs de l'ESS lancent un cri d'alerte

25-06-2024

Fait rarissime, les acteurs de l'Economie Sociale et Solidaire, unanimes, lancent un cri d'alerte face à la menace que fait peser sur l'organisation de la vie civile, la montée de

Peut-on encore s'inscrire sur les listes électorales pour les législatives 2024 ?

18-06-2024

Les 30 juin et 7 juillet prochain auront lieu les élections législatives. Le délai extrêmement court entre la parution du décret 2024-527 du 9 juin 2024 portant convocation des

La dite solution d'une dissolution

11-06-2024

Nous recevons beaucoup de courriers de nos lecteurs. Souvent, il faut bien le reconnaître, c'est pour nous morigéner sur certaines de nos prises de position. Parfois, on nous

1 an de nettoyage social avant les Jeux Olympiques de Paris 2024

04-06-2024

Le 31 octobre 2023, nous avons publié un article intitulé : "Le revers de la médaille". Il s'agissait alors de relayer le cri d'alarme lancé par Médecins du Monde et plus de 70

Dérives sectaires : le renforcement du rôle des associations

28-05-2024

La loi n° 2024-420 du 10 mai 2024 (1) visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l'accompagnement des victimes, a été publiée au Journal Officiel le

C'est pour la bonne cause

21-05-2024

Le sociologue Simon Cottin-Marx a publié, en septembre 2021, un livre au titre évocateur : "C'est pour la bonne cause" (1). Un ouvrage destiné à penser le travail associatif avec

Protection de l'enfance : hébergement, mentorat, parrainage et mensonges

14-05-2024

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 7 février 2022, dite loi "Taquet", le parrainage et le mentorat sont enfin reconnus et font maintenant partie intégrante du dispositif de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Financer une association en donnant des jours de congés

16-07-2024

Depuis la loi 2024-344 du 15 avril 2024 (1), il est possible pour un salarié de renoncer à ses jours de congés payés pour en faire don à une association RUP ou d'intérêt général.

Contexte économique et générosité

09-07-2024

Pour les associations et fondations, c'est la saison des premiers bilans. Quid de la générosité de vos donateurs ? Selon le Baromètre 2024 de la générosité Novos-France

Vive la 19ème édition de La France bénévole

02-07-2024

L'édition 2024 de La France bénévole est présentée, pour la 1ère fois, sous une forme synthétique illustrée. Cette nouvelle étude s'appuie sur les résultats des 2 baromètres qui

La 22ème édition du Baromètre de la finance solidaire

25-06-2024

Le 19 juin 2024, l'association FAIR (1) a publié son 22ème baromètre de la finance solidaire. Et c'est une bonne surprise. En effet, l'épargne solidaire poursuit sa progression et

Cautionnement associatif : les recours possibles

18-06-2024

Une association peut-elle se porter caution ? Oui, une personne morale peut aussi se porter caution. Par exemple, une association d'aide aux locataires peut se porter garant en

Financement des associations : le cri d'alarme du CESE

11-06-2024

Le 28 mai 2024, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté à l'unanimité un avis qui alerte (c'est un euphémisme) sur la situation critique des associations.

Certificat de formation à la gestion associative : l'indispensable Sésame

04-06-2024

C'est en 2005, que l'ex Conseil National de la Jeunesse devenu aujourd'hui Conseil d'orientation des politiques de jeunesse (COJ) a souhaité mettre en place une formation

Association syndicale libre : le respect des statuts avant tout

28-05-2024

Bien qu'elles répondent aux mêmes objets que les autres associations syndicales de propriétaires, les associations syndicales libres (ASL) ont un régime de déclaration très proche

La finance solidaire au service des associations

21-05-2024

Qu'est-ce que c'est que la "Finance Solidaire" ? La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations dont

Faut-il partager la valeur dans les structures de l'ESS ?

14-05-2024

La loi 2023-1107 du 29 novembre 2023 transpose l'accord national interprofessionnel (ANI) sur le partage de la valeur en entreprise (conclu en février 2023 entre les syndicats et

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+