03-07-2017  SOCIETE LIBRE

Deputy Watch : la face cachée de nos députés en un clic

La demande de transparence de la vie politique est une évidence. Nous voulons savoir qui sont ces élus qui nous gouvernent et surtout, nous souhaitons connaître à la fois leur patrimoine et leur casier judiciaire. Depuis la création de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), nous pouvons (presque) tout savoir du premier. Mais rien sur leur passé judiciaire. Le site Deputy Watch comble largement cette lacune.

"Les élus ne sont pas des citoyens normaux. Des critères d'exemplarité leur sont demandés" explique Alexandre Brutelle, à l'origine du site Deputy Watch. Passons sur le nom anglais de ce site... Cette invasion de la langue de ce pauvre Shakespeare (qui n'en demandait sûrement pas autant) finira par être ringarde, il suffit de patienter un peu...

Deputy Watch donc, est le fruit de l'association de plus de dix journalistes répartis entre Marseille et Paris. Le travail de recherches et de mise en forme des données présentées sur le site a été réalisé conformément à un protocole visible ici.

Les contenus diffusés sur le site (données, articles et, le cas échéant, enquêtes) ont été réalisés bénévolement par tous les journalistes impliqués. Le travail proposé sur l'Assemblée nationale offre un intérêt jusqu'alors inédit au grand public : rechercher les antécédents judiciaires de notoriété publique au sujet d'un élu. Mais il permet également d'aller plus loin dans le détail des chiffres de la criminalité au sein de l'hémicycle.

Bien sûr, le site ne peut délivrer aujourd'hui, que les antécédents judiciaires des députés de la précédente législature. Mais il s'engage à diffuser très vite une mise à jour qui concernera tous les députés nouvellement élus.

Nous avons pioché, au hasard, les noms de quatre députés. Voici donc les informations qui les concernent. Aucun n'est encore député sur cette nouvelle législature.

1. Le député LR des Alpes-Maritimes M. Bernard Brochand

2. Le député LR de l'Oise (fils de Serge) M. Olivier Dassault

3. Le député PS de Paris (et encore patron du parti) M. Jean-Christophe Cambadélis

4. Le député LR des Yvelines M. David Douillet

L'initiative du site Deputy Watch est journalistique, autant dans les moyens utilisés que dans les fins : créer de l'information. Le site ne souhaite pas se contenter d'énumérer des faits, mais parvenir à les faire parler de manière assez intelligible pour qu'un nouveau récit de notre environnement politique et social puisse être partagé. C'est une initiative à partager pour le plus grand bien de notre démocratie.

En savoir plus
Le site Deputy Watch

Le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Deputy Watch : la face cachée de nos députés en un clic 
La demande de transparence de la vie politique est une évidence. Nous voulons savoir qui sont ces élus qui nous gouvernent et surtout, nous souhaitons connaître à la fois leur patrimoine et leur casier judiciaire. ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2434" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

Le CIRIEC-France : promouvoir l'économie publique, sociale et coopérative

Il y a des coups de projecteurs qui font du bien. De ceux que l'on a envie de donner parce que l'action mise en lumière apporte vraiment un plus. C'est le cas du CIRIEC, le Centre International de Recherches et d'Information sur l'Economie Publique, Sociale et Coopérative. Créé en Belgique en 1947, le CIRIEC-International est organisé en sections nationales dans une quinzaine de

Lire la suite...

L'épistémè de l'été

Sous le printemps pluvieux qui noya la France sous des trombes d'eau, le réchauffement climatique n'avait pas bonne presse. Difficile de croire à une hausse du thermomètre quand les données climatiques visibles démentent les prévisions. Depuis le 20 juillet, il en va autrement. Et nos bistrots bruissent des conversations de nos contemporains suants et ahanants sous un soleil de

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 064 associations inscrites

L'annuaire des 29 064 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 261 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]