16-04-2019  SOCIETE LIBRE

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables de 5 mm d'épaisseur pesant 210 tonnes. Le tout reposant sur une dentelle de pierres qui affiche 850 ans au compteur. Pour ne pas tomber dans les superlatifs encombrants, disons simplement que la vieille dame est encore très belle. Et qu'elle berce dans ses bras clochers, tous les amoureux de la terre.

La France attendait un président et ses solutions, elle a eu un dramatique incendie. Un augure, chargé d'observer certains signes, en tirerait quels présages ?

Hier au soir, profitant de notre abattement, les chaînes de télévision versaient dans un émotionnel de pacotille jusqu'à poser des questions à des gens en larmes exprimant simplement une vraie douleur qui, comme il se doit, était muette. Alors, à la recherche du bon client qui dira combien il est triste (ce que nous savons tous), une jeune journaliste est tombée sur l'oiseau rare.

Elle portait des lunettes d'écailles, une espèce de peignoir informe et étalait devant elle 5 panières à chats pleines de chats. La journaliste, avide d'émotions fortes, posa la question essentielle en pareil moment : "Que ressentez-vous madame ?" La matrone ne ressentait pas grand chose. Elle avait été priée de quitter son appartement dare-dare car il jouxtait la Cathédrale en flammes.

"Que ressentez-vous madame ?" Accrochée à sa question comme une moule à un rocher, la journaliste commençait à paniquer. La bonne cliente passait du carrosse à la citrouille et nous étions loin de minuit. "J'ai dû quitter précipitamment mon appartement et je n'ai eu que le temps de prendre mes chats". "Vous êtes triste de voir Notre Dame en feux madame ?" La dame en question n'avait pas l'air triste du tout.

"Je ne sais pas combien de temps cela va durer et je n'ai rien pour nourrir mes petits." Perdant pied, la journaliste insistait cependant : "Vous devez être bien triste devant ce spectacle madame ?" "Je suis surtout triste pour mes petits, qu'allons nous devenir si elle s'écroule ?" Sentant s'éloigner la plage, la journaliste affûtait ses rames prête pour une longue traversée en direct.

Et la dame aux chats de planter son regard dans la caméra et de demander à un responsable invisible : "Vous croyez que cela va durer longtemps ? C'est que je n'ai pas que ça à faire moi. Et eux (montrant ses "petits"), que vont-ils devenir ?" Désespérée, la journaliste planta son micro sous le nez d'un brave type qui enfin lui apporta la bonne réponse : "Oui, je suis triste, très triste. Le monde entier est triste. Notre Dame, c'est un peu le clocher du monde". Et la journaliste de respirer enfin.

Depuis ce matin, nos évadés fiscaux notoires se donnent le beau rôle en faisant des dons pour le patrimoine. Moi je file 100 briques ! Moi 200 ! 200 à ma gauche, allez, qui dit mieux ? Bolloré vous montez à 300 ? Et vous Drahi, combien ? Cette course aux dons, de la part de ces indélicats milliardaires, me donne envie de vomir. Comment leur dire, à ces pauvres gens, que les pompiers qui se sont battus pour sauver Notre dame sont payés grâce à l'impôt ?

Quelle indécence de la part d'un Pinault, qui a fraudé le fisc de 2,5 milliards d'euros, de venir proposer 100 millions. Pire, si comme il en est question, Notre Dame est classée "Trésor national", ce triste sire pourra récupérer 90% du montant du don, dans la limite de 50% de l'IS dû. Et les autres itou.

Alors je déclare solennellement que je ne participerai pas à la souscription nationale pour Notre Dame. Je paie mes impôts. Je ne fraude pas. Je n'optimise pas et je ne m'évade pas fiscalement. Si tout le monde agissait ainsi, il y aurait 100 milliards d'euros en plus dans les caisses de l'Etat, de quoi payer les travaux de Notre Dame, des hôpitaux, des écoles, des routes et bien d'autres choses. A bon entendeur.

En savoir plus
Le titre de l'article est emprunté à une chanson de Léo Ferré. Petit texte court qui résonne étrangement aujourd'hui.
Cloches de Notre Dame à Paris
Qui sonnez les glas et les carillons
Qui sonnez la joie et la peine
Cloches de Notre Dame à Paris
Vous êtes vieilles comme le monde
Vous êtes pauvres comme la Seine
Vous êtes tendres comme le bronze
Cloches de notre Dame à Paris
Cessez vos glas et vos carillons
Et penchez vous un peu du côté d'Aubervilliers ou des Lillas
Et chantez le bonheur de ceux qui n'en auront jamais
Cloches de Notre Dame à Paris
Qui sonnez chaque mort d'évêque
Sonnez un jour une nuit au hasard comme ça toutes seules
Ça mettras les gens en bas de leur lits
De leur lits douillets à Paris
Et ça fera peut-être peur
Aux imbéciles.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les Cloches de Notre Dame de Paris 
Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables de 5 mm d'épaisseur pesant 210 tonnes. ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2526" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Comment lutter contre la censure envers les associations sur les réseaux sociaux ?

Depuis une bonne année, les collectifs et les associations subissent une censure réelle sur les réseaux sociaux. Comptes bloqués ou fermés, textes censurés, tweets "perdus",

Le point sur l'obligation d'adhésion à une fédération sportive pour les membres d'une association affiliée

L'article L. 131-6 du code du sport précise (1) que "La licence sportive est délivrée par une fédération sportive ou en son nom. [...] Les statuts des fédérations sportives

Au mois de mai fleurissent les textes législatifs pour le secteur associatif

Ce mois de mai nous propose - ou nous impose - un certain nombre de textes législatifs qui concernent les associations. Entre mars et mai, ce ne sont pas moins de sept

Les relations entre les associations et les collectivités locales - Partie 2 La gestion associative

Lorsqu'une irrégularité est commise, dans le cadre d'une relation avec une association, la responsabilité d'une collectivité locale peut-être retenue. Il en va de même pour ses

Fonds de dotation et commissaire aux comptes : un couple toujours légitime ?

L'article 140 de la loi du 4 août 2008 (1) et l'ordonnance 2016-315 du 17 mars 2016 (2), stipulent qu'un fonds de dotation doit nommer au moins un commissaire aux comptes et un

La chute des dons aux associations atteint sa côte d'alerte

Les associations tirent la sonnette d'alarme. Les dons seraient en très forte baisse en 2018. La moyenne recensée est d'au moins 9,5 % par rapport à 2017. Les causes sont connues.

Les relations entre les associations et les collectivités locales - Partie 1

Lorsqu'une irrégularité est commise, dans le cadre d'une relation avec une association, la responsabilité d'une collectivité locale peut-être retenue. Il en va de même pour ses

Bientôt une loi visant à améliorer la trésorerie des associations ?

Adopté à l'unanimité par les députés en première lecture le 26 mars 2019, le texte porté par la députée MoDem Sarah El Haïry, a de bonnes chances d'être adopté définitivement

Tourisme social : enfin une prise en compte des difficultés des associations ?

En France, faute des moyens financiers nécessaires, plus d'un tiers des Français ne part jamais en vacances, soit environ 22 millions de personnes, dont au moins trois millions

Mécénat de compétences : une nouvelle interprétation de l'ordonnance de 2017 ?

On savait que l'ordonnance 2017-1387 du 22 septembre 2017 (1) n'avait pas simplifié la pratique du mécénat de compétences. Les professionnels parlent même de difficultés

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ?

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de

Un déroulé de la France depuis la fenêtre d'un train

Prendre un TGV tôt le matin sous un ciel gris et bas, avec des traces de nuit qui flottent encore sur les quais encombrés d'une France embrumée. Paris, capitale du pays ? Et

Quand Victor Hugo nous parlait de la France

L'endroit sent l'humidité et la terre mouillée. Dans les arbres, un vent tenace lance ses griffes acérées sur les lourdes feuilles des tilleuls centenaires. Sur le mur, comme à

Une si douce France

Pour les lecteurs plus proches de la soixantaine, vous vous souvenez sans doute de l'affiche électorale de François Mitterrand en 1981. On y voyait le visage marmoréen du

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables

Les retraités doivent-ils être sages ?

Le président de la République a demandé à Mme Geneviève Legay (1), porte-parole d'Attac gravement blessée par une charge de policiers à Nice le 23 mars dernier, de faire preuve

Voyage au centre d'un cerveau

Il est de coutume, le 1er avril, dans la presse, (oui, le poisson dans le dos est passé de mode - les plus anciens comprendront) de lâcher une fausse info au milieu du flot

Une vieille dame indigne de...compassion

Le samedi 16 mars, le restaurant Le Fouquet's était en feu sur les Champs Elysées. Les plateaux de télévision virent alors une kyrielle de bonnes âmes s'offusquer d'une telle

L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille

Le grand débat vient à peine de se terminer. Notre pays a donc débattu. On pouvait, naïvement, imaginer qu'une trêve législative aurait lieu pendant ce temps d'échanges, puisque

La paire de lunettes de trop

Que se passe-t-il dans la tête d'un homme qui a passé son samedi à arrêter, taper, cogner, éborgner, mutiler des gens qui lui ressemblent en bien des points, à commencer par la

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Et la Nef va : une coopérative qui fait du bien à l'Economie Sociale et Solidaire

Alors que la gouvernance d'une mutuelle comme la Macif pose question (1) tant les rémunérations des dirigeants et administrateurs du groupe ont explosées, il y a des coopératives

Vers une remise en cause des frais bancaires appliqués par les banques ?

Au mois de février dernier, une étude menée par l'association 60 millions de consommateurs et par l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), a révélé la mise en place

La reconstruction de Notre Dame passe en vitesse accélérée

Le monde entier a vécu l'incendie de Notre Dame de Paris comme une énorme catastrophe. De tous les pays sont venus des témoignages de solidarité avec la ville de Paris et sa

Une Agence Nationale du Sport : pour quoi faire exactement ?

L'arrêté du 20 avril 2019 porte approbation de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé "Agence nationale du sport" (1). Et ce malgré l'avis défavorable

Les associations sont la colonne vertébrale de la France

Les associations sont la colonne vertébrale de la France. Pas un seul secteur d'activité qui ne soit accompagné par une association. Nos structures sont l'alpha et l'oméga de

Selon les associations, le phénomène sectaire augmente de façon inquiétante en France

La définition de la secte est encore floue. Ce mot provient de deux mots latins "secare" qui veut dire couper et "sequi" qui signifie suivre. On sait qu'une secte fonctionne avec

Une application pour saisir en ligne le juge administratif

Télérecours citoyens, tel est son nom. Son rôle ? Contester les actes de l'administration devant un juge administratif, que ce soit un tribunal administratif, la cour

Fraude fiscale : on achève bien les enquêteurs

Selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques (1), le montant total de l'évasion fiscale s'élève à 100 milliards d'euros par an. Le ministre de l'Economie et des

Lutte contre l'obsolescence programmée : une association en première ligne

Nos associations sont partout et de tous les combats. Il semble donc naturel d'en trouver une qui fait de la lutte contre l'obsolescence programmée, un objectif de première

15 millions d'euros supplémentaires pour les associations en 2019 ?

C'est le 15 février dernier que le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a fait cette annonce. Nous avons attendu presque un mois avant de la relayer afin de

Découvrir 10 autres articles