18-06-2019  SOCIETE LIBRE

Vente des Aéroports de Paris : comme un avion sans aile

De très nombreuses associations nous ont demandé de nous prononcer sur la proposition de loi référendaire intitulée : "Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris" (1). C'est sans surprise que nous appelons nos abonnés à signer la pétition qui doit recueillir 4 717 396 millions de signatures, soit 10% du corps électoral.

Cet article n'a pas pour objet de vous expliquer nos raisons que nous avons largement développées dans deux articles intitulés : L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille et Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques

Nous souhaitons simplement expliquer les deux procédures qui permettront, à ceux qui le souhaitent, de signer à leur tour. En effet, toute la rédaction de Lettrasso a signé et le moins que l'on puisse dire, c'est que la tâche n'est pas facile. Or, dans l'ensemble, nous sommes plutôt aguerris à l'utilisation d'internet. On sent bien que le gouvernement n'a pas souhaité rendre la chose aisée.

Et entre des bugs grossiers, des erreurs 404, une base de données si tatillonne qu'elle ne trouve pas des électeurs qui viennent pourtant juste de voter aux européennes, ce n'est pas simple. C'est de bonne guerre, me direz-vous. Pas tant que ça à bien y réfléchir, mais c'est une autre histoire qui fera sûrement l'objet d'un autre article.

Pour commencer vous devez, avant de vous rendre sur le site, préparer votre carte d'identité ou votre passeport. C'est en effet avec les renseignements qui y figurent que vous allez remplir le formulaire. Ensuite, vous devez vous rendre sur ce site : Correspondance Code INSEE. En effet, ce n'est pas le code postal de votre commune mais son code INSEE qu'il faut renseigner. Vous le trouverez facilement.
Normalement, lorsque vous renseignerez votre commune dans le formulaire, le site va vous proposer le code INSEE automatiquement. Mais, cela fait partie de la panoplie de bugs, dans mon cas, ce code était faux et bien sûr, aucune explication ne m'était donnée.
Vous êtes prêt, alors respirez un grand coup et cliquez sur le site internet dédié mis en place par le gouvernement afin de récolter les signatures des Référendums d'Initiative Partagée (R.I.P.).
Ce site est volontairement compliqué à utiliser et il est certains que beaucoup vont abandonner.
- En cas d'erreur 404, réactualisez avec la touche F5 de votre clavier.
- En cas d'erreur du code de vérification (Captcha volontairement illisible), persévérez en cliquant sur "Autre Image" jusqu'à obtenir une image lisible.
- Désactivez votre bloqueur de publicités (il n'y en a pas sur le site).

Vous êtes arrivé sur le site :
Etape 1 Cochez simplement la case "Je soutiens" et cliquez sur "Suivant".

Etape 2 Remplir toutes les cases puis cliquer sur "Suivant".
Indiquez tous les prénoms inscrits sur votre carte d'identité en les séparant par un espace et en les faisant commencer par une majuscule. Faites particulièrement attention aux accents et aux tirets si il y en a dans vos noms ou prénoms. Pour les femmes mariées : utilisez le nom de naissance uniquement.
Etape 3 Remplir toutes les cases puis cliquer sur "Valider votre soutien".
Si vous utilisez votre carte d'identité : le numéro de votre carte d'identité est inscrit en haut de votre carte, juste sous la "République Française". La date et le département de délivrance sont inscrits au dos de votre carte. Si vous utilisez votre passeport : le numéro de passeport est en haut à droite sur la page d'information où se trouve la photo, il est composé de 9 caractères (2 chiffres, 2 lettres, 5 chiffres). La date de délivrance se trouve sur la même page.
Etape 4 Un tableau récapitulatif affiche toutes les informations que vous avez saisies. Veuillez vérifier puis cliquer sur "Oui, confirmer mon soutien".
Attention, il faut saisir le code de vérification (Captcha) en respectant les majuscules et les minuscules. Si vous n'arrivez pas à lire votre code (ce qui était mon cas, code illisible), vous pouvez en demander un autre en cliquant sur "Autre Image" jusqu'à obtenir une image lisible.
Etape 5 Bravo, vous avez réussi ! Et surtout, n'oubliez pas de télécharger le récépissé et de le garder précieusement.

Vous êtes définitivement allergique à internet ou bien le site vous oppose trop de résistance (c'est bien le mot), vous pouvez déposer votre soutien sur un formulaire papier au guichet de la commune la plus peuplée du canton, d'une circonscription administrative équivalente ou du consulat si vous résidez à l'étranger. Voici le formulaire à télécharger, imprimer et remplir. Et voici le lien vers le site gouvernemental qui vous indiquera toutes les modalités de dépôt d'un soutien sur un formulaire papier ainsi que le lieu où le déposer.

Témoignage :
"J'ai rempli le formulaire le 13 juin sans problème. Les services du ministère de l'intérieur disposent d'un délai de 5 jours après l'enregistrement sur internet pour vérifier la validité du soutien avant de le valider. Nous sommes le 22 juin, je viens de vérifier : mon soutien n'est toujours pas validé. Comme je n'avais pas téléchargé le récépissé, je n'ai pas de possibilité de réclamations. Donc je viens de renouveler la démarche avec, cette fois-ci, le récépissé téléchargé en bonne et due forme."

Conclusion : n'oubliez pas de télécharger ou d'imprimer le récépissé, puis de vérifier une semaine après que votre nom est bien dans la liste des soutiens. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez alors suivre la procédure de recours.

En savoir plus
(1) Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris

Le président de la République veut absolument privatiser Aéroport de Paris, la Française des Jeux, céder ce qui reste du capital d'Engie et NOS barrages. Pour justifier ces privatisations, il nous explique que cela servira à financer un fonds pour l'innovation à hauteur de 10 milliards d'euros et le reste au désendettement de l'Etat.

En réalité, ces 10 milliards ne seront pas investis dans des projets. Ils seront placés sur les marchés financiers pour viser un "rapport" de 250 millions d'euros par an. Et c'est ce "rapport" (aléatoire par nature) qui sera investi dans l'innovation.

Incohérence de ces privatisations : rien qu'en 2017, les dividendes de l'Etat pour Aéroport de Paris, la Française des Jeux et Engie ont rapporté plus de 750 millions d'euros. Pourquoi ne pas les conserver et en investir une partie dans l'innovation ?
N'oublions pas le scandale des concessions d'autoroutes où l'État a perdu des milliards au profit de Vinci qui, de son côté, engrange des milliards sur le dos des automobilistes que nous sommes.
La privatisation de la Française des Jeux : c'est le sport qui en souffrira le plus. En 2017, les "taxes affectées" ont rapporté un maximum historique : 270 millions d'euros. Or la FDJ est aujourd'hui le premier contributeur au financement du sport pour tous. Quelle sera l'attitude des actionnaires privés quand ils seront dans le capital de la Française des Jeux ? Vous pensez qu'ils vont se soucier d'investir une partie des bénéfices dans le sport pour tous ? Je crois que la réponse est contenue dans la question.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Vente des Aéroports de Paris : comme un avion sans aile 
De très nombreuses associations nous ont demandé de nous prononcer sur la proposition de loi référendaire intitulée : "Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2535" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Attention à la gestion désintéressée mais intéressante d'une association :

29-11-2022

Pour ne pas être soumis aux impôts commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés et contribution économique territoriale), les associations doivent avoir une gestion désintéressée.

Panorama associatif numéro 52 : novembre 2022

29-11-2022

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Subvention communale et intérêt public local : du changement

29-11-2022

Selon l'article L. 2121-29 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), "le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune". De fait, une

Comment construire une relation entre une association et un auto-entrepreneur ?

22-11-2022

Dans les faits, rien n'interdit à une association d'avoir recours aux services d'un auto-entrepreneur. Mais, de nombreuses erreurs sont à éviter. La plus courante étant le fameux

La gestion associative s'apprend aussi avec le CFGA

22-11-2022

Instauré par le décret 2008-1013 du 1er octobre 2008 (1) par le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, le certificat de formation à la gestion

Panorama associatif numéro 51 : novembre 2022

22-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au sommaire de ce

Chèque emploi associatif et avenant au temps partiel

15-11-2022

Le chèque emploi associatif est une offre de service gratuite du réseau Urssaf qui permet aux associations employant des salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir

Devoir de réserve et réseaux sociaux

15-11-2022

Le devoir de réserve d'un salarié, vis à vis de son employeur, est une situation connue. Mais qu'en est-il lorsqu'un salarié s'exprime sur les réseaux sociaux, à titre personnel

Panorama associatif numéro 50 : Novembre 2022

15-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler des mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet car trop courtes. Nous pouvons donc vous en présenter

Action en comblement de passif : nouvelle jurisprudence

08-11-2022

Actuellement les associations, comme les entreprises, traversent une zone de turbulence économique dont beaucoup ne se relèveront pas. La plupart de ces procédures touchent des

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Participer à une manifestation non déclarée est possible

08-11-2022

Metz (Moselle), nous sommes le 3 mai 2020, à la sortie du premier confinement. De nombreux manifestants descendent dans la rue pour la défense du service public. Parmi eux, les

La pauvreté sous le regard aiguisé des Français

01-11-2022

C'est déjà le 16ème baromètre de la pauvreté et de la précarité que publie le Secours populaire en partenariat avec Ipsos. Une façon d'évaluer la perception des Français sur le

La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022

Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise

Eva pour la vie

18-10-2022

Comment qualifier la douleur d'un parent qui a perdu un enfant ? Comment dire l'indicible ? Il n'existe pas de mot. Juste la cruelle et infinie affliction, l'incicatrisable

Le silence administratif attend le retour de l'écho

11-10-2022

Georges Elgozy, était écrivain et fonctionnaire de la haute administration. Il est l'auteur de cette pensée assez profonde sur l'administration : "Administration : mot féminin qui

Le festival international des idées de demain : octobre 2022

04-10-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Le plan Pauvreté dépose son bilan

27-09-2022

Créée par décret le 24 octobre 2017, la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté a été chargée d'une triple mission pour la période 2018-2022

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Comique : l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

08-11-2022

Avant de lire l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse, je pensais que nos jeunes avaient du mal à se remettre des années 2020, 2021 et 2022. Visiblement, je ne

Comment faire comprendre que les associations existent ?

01-11-2022

Le 11 octobre 2022 le député Modem, Emmanuel Mandon, a posé une question écrite au ministère de la Transition énergétique. Il a demandé, de façon très factuelle, quelles mesures

La Cour des comptes se penche sur l'Agence nationale du sport

25-10-2022

La politique du sport présente, en France, toutes les caractéristiques d'une mission de service public fondée sur la notion d'intérêt général. Elle relève de ce fait de la

Le HCVA tente de siffler la fin de la récréation répressive

18-10-2022

Le Haut Conseil à la Vie Associative sort très rarement de sa ligne diplomatique habituelle. Mais, depuis l'entrée en vigueur du Contrat d'engagement

Le guide du financeur solidaire est sorti

11-10-2022

Certes, ce guide n'est pas le premier du genre. Les grands réseaux d'appui à la création d'entreprise, les structures d'ingénierie de l'économie sociale comme l'Avise, les Cress,

La situation du bénévolat en 2022

04-10-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. Pour répondre à ces

Le CESE préconise la revalorisation du travail social

27-09-2022

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est né, sous sa dénomination actuelle, par la loi organique du 28 juin 2010. Depuis cette date, il regroupe en son sein 140

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+