Sondage citoyen

13-05-2003
L’association Cidem (pour civisme et démocratie) a mis en ligne le 21 avril 2003 les principaux résultats d’un sondage sur la citoyenneté (réalisé en collaboration avec la Sofres, France Info et France 3). Cette enquête permet de mesurer entre autre les potentiels d’engagement civique au sein de la population française, la perception des institutions françaises et de la politique. Créé en novembre 2001, le baromètre de la citoyenneté permet aussi de mesurer les évolutions des perceptions et des volontés d’engagement des citoyens. En particulier, l’enquête fait apparaître que 77% des français(e)s sont convaincu(e)s de l’utilité de l’engagement. Elle révèle également que les attentes des français(e)s à l’égard des élu(e)s se sont accrues par rapport à 2002 en matière de non cumul des mandats ou de présence sur le ”terrain” (+6% par rapport à mai 2002 dans les deux cas).

Mais au fait, comment définir la citoyenneté ?
La Documentation française (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/) en donne 3 valeurs qui nous semblent aptes à satisfaire les plus exigeants. Ces trois valeurs donnent à la citoyenneté tout son sens en ne la limitant pas à l’exercice du droit de vote, mais n’hésitez pas à rajouter les vôtres.

1. La civilité : il s’agit d’une attitude de respect, à la fois à l’égard des autres citoyens (ex : politesse), mais aussi à l’égard des bâtiments et lieux de l’espace public (ex : transports publics). C’est une reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux, au nom du respect de la dignité de la personne humaine, qui permet une plus grande harmonie dans la société.

2. Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement actif du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers.

3. La solidarité : elle est importante, en effet, dès lors que les citoyens, dans une conception classique, ne sont pas de simples individus juxtaposés, mais un ensemble d’hommes et de femmes attachés à un projet commun. Elle correspond à une attitude d’ouverture aux autres qui illustre le principe républicain de fraternité. Dans ces conditions, la solidarité, qui consiste à venir en aide aux plus démunis, directement ou par le biais des politiques publiques (ex : impôt redistributif) est très directement liée à la notion de citoyenneté.



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif