19-09-2016  ESS LIBRE

Gaspillage alimentaire : évaluation du don et contenu du reçu fiscal

On attendait un décret et c'est une "doctrine administrative relative aux modalités dérogatoires d'évaluation des dons de denrées alimentaires effectués par les entreprises au profit des organismes d'aide alimentaire" qui vient encadrer la loi 2016-138 du 11 février 2016. Peu importe le flacon... En la matière, il s'agit d'intéresser les entreprises au don de nourriture. Etrange conception du don de produits qui, il faut le rappeler, étaient jusqu'à lors mis au rebut et javellisés pour éviter tout utilisation postérieure.

La grande distribution a pris l'habitude de gagner sur tous les tableaux, pas de raison pour elle de perdre un centime sur ses poubelles...

La nouvelle doctrine administrative est donc applicable à tout don pris en compte pour la détermination de l'avantage fiscal (réduction de l'impôt dû au titre de l'exercice en cours). Objectif affiché : clarifier l'évaluation du don et préciser le contenu du reçu fiscal délivré par l'organisme bénéficiaire.

Exemple de calcul :
Pour les produits alimentaires soumis à une date limite de consommation, la valeur retenue pour le calcul de la réduction d'impôt est égale à son coût de revient, lorsque le bien est donné avant les trois derniers jours de sa date limite de consommation et à 50 % de son coût de revient, lorsque le bien est donné dans les trois derniers jours de sa date limite de consommation.

En d'autres termes "qui perd gagne" pour la grande distribution et perte sèche pour le contribuable qui paie le "don" par le biais de ses impôts.

Cette doctrine fait l'objet d'une une consultation publique jusqu'au 30 septembre 2016 inclus. Les associations peuvent donc déposer des commentaires à partir du mail : bureau.jf2c@dgfip.finances.gouv.fr. Seules les contributions signées seront examinées. La doctrine est donc susceptible d'être révisée à l'issue de la consultation. Mais elle est néanmoins opposable dès sa publication.

En savoir plus
Réductions d'impôts - Mécénat ou réduction d'impôt pour les dons en faveur des oeuvres et organismes visés à l'article 238 bis du CGI - Conditions relatives aux versements effectués par les entreprises

LOI n° 2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire

Gaspillage alimentaire : de nouvelles mesures qui vont dans le bon sens

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Gaspillage alimentaire : évaluation du don et contenu du reçu fiscal 
On attendait un décret et c'est une "doctrine administrative relative aux modalités dérogatoires d'évaluation des dons de denrées alimentaires effectués par les entreprises au profit des organismes d'aide alimentaire" <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=795" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Une étude statistique sur le secteur des activités sportives et le métier d'éducateur sportif

Le Céreq est un établissement public sous tutelle du ministère de l'Éducation nationale et ministère de l'Emploi. En tant qu'expert de ces domaines, il produit des études et collabore à de nombreux travaux aux côtés des acteurs de l'éducation et de l'emploi afin d'éclairer les politiques dans ces domaines. C'est donc tout naturellement que la réalisation d'un portrait statistique

Lire la suite...

Bons d'achat et cadeaux aux salariés d'une association

Que ce soit pour la naissance du petit dernier, à l'occasion des fêtes de fin d'année, un départ en retraite ou un mariage, le cadeau fait par l'employeur à un salarié au sein d'une association est un moment de convivialité. Cela permet de resserrer les liens et de souder l'équipe. Mais même un cadeau (sauf si il est fait sur les deniers personnels de l'employeur) peut être soumis

Lire la suite...

Le parcours emploi compétence remplace le contrat aidé

Le mardi 16 janvier 2018, les préfets ont reçu une circulaire enterrant définitivement le contrat aidé remplacé désormais par le parcours emploi compétence (PEC). Nous devons cette astuce à Jean-Marc Borello président du directoire du Groupe SOS et délégué national d'En marche ! Un changement de nom qui cache mal la ressemblance entre les deux dispositifs. L'emploi créé, par

Lire la suite...

Impôt sur les sociétés, TVA, Service civique et volontariat associatif

Concomitamment aux soldes d'hiver, les revalorisations, augmentations et rares baisses fréquentent traditionnellement la même période. Serait-ce le fruit d'un sombre calcul misant sur une dissipation lente des brumes qui nappent nos pauvres cerveaux après les excès des fêtes ? Ou plus sûrement le début de l'année civile qui transporte avec elle l'inventaire nécessaire à l'Etat pour

Lire la suite...

ESS et création de valeur : un petit rapport pour une grande imposture

L'impact social est aujourd'hui un terme à la mode. Le mesurer est une occupation à plein temps. Le Conseil supérieur de l'ESS en donnait, en 2011, une définition passe partout du plus bel effet : "La capacité d'une organisation à anticiper des besoins pas ou mal satisfaits et à y répondre, via ses missions de prévention, réparation ou compensation." Cela rappelle curieusement ce

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique