11-11-2008   LIBRE

Les petites courses cyclistes sur la sellette

Le cyclisme n'a pas bonne presse. La suspicion de dopage dans ce sport est une des raisons majeurs de la désaffection des spectateurs sur le bord des routes. Raison de plus pour faire le ménage dans le domaine amateur. Il y a de quoi, car de plus en plus de courses se déroulent hors calendriers sportifs et ni la DDJS, ni les fédérations, ni les associations n'ont les moyens de contrôler le respect des catégories, des règles de sécurité, de l'environnement et de l'éthique sportive.

En effet, aucun contrôle antidopage ne peut y être organisé, alors même que le phénomène du dopage dans le sport amateur semble vraiment se développer de manière inquiétante...

Mme Muriel Marland-Militello (député UMP - Alpes-Maritimes ) appelle l'attention de M. le secrétaire d'État chargé des sports, de la jeunesse et de la vie associative sur ce sujet.

Réponse du ministre publiée au JO le 04/11/2008
Le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative (MSJSVA) est attentif et vigilant au bon déroulement des compétitions et des manifestations organisées sur le territoire, qu'elles soient sous la tutelle d'une fédération délégataire ou d'une association locale.

Ainsi, l'article L. 331-2 du code du sport stipule que « toute compétition, rencontre, démonstration ou manifestation publique de quelque nature que ce soit, dans une discipline sportive, qui n'est pas organisée ou autorisée par une fédération sportive agréée fait l'objet d'une déclaration à l'autorité administrative un mois au moins avant la date de la manifestation prévue.

L'autorité administrative peut, par arrêté motivé, interdire la tenue de cette manifestation lorsqu'elle présente des risques d'atteinte à la dignité, à l'intégrité physique ou à la santé des participants. »

L'article L. 131-14 ajoute que « dans chaque discipline sportive et pour une durée déterminée, une seule fédération agréée reçoit délégation du ministre chargé des sports ». Enfin l'article L. 131-16 vient, quant à lui, préciser que seules les fédérations délégataires édictent les règles techniques propres à leur discipline ainsi que les règlements relatifs à l'organisation de toute manifestation ouverte à leurs licenciés.

La fédération française de cyclisme multiplie depuis plusieurs années les initiatives et les solutions pour fédérer ses pratiquants.

Le MSJSVA l'accompagne d'ailleurs dans cette démarche afin de créer un effet démultiplicateur. Ainsi, plus d'une dizaine de pratiques différentes, cyclocross, VTT, BMX, mais également « pass'loisirs » ou « pass'port nature », sont ciblées par la fédération, garantissant un développement cohérent tout en préservant les règles de sécurité et en assurant un cadre protecteur et respectueux des dispositions réglementaires.

Par ailleurs, il appartient désormais à l'agence française de lutte contre le dopage (AFLD), autorité publique indépendante dotée de la personnalité morale, de définir et mettre en oeuvre les actions de lutte contre le dopage.

À cette fin, son programme national annuel des contrôles pour 2008 se traduit par la volonté d'augmenter de manière significative (avec un objectif de 9 000 contrôles, y compris internationaux) le nombre de contrôles et d'analyses urinaires pratiqués sur les sportifs.

En savoir plus
Etre sur la sellette signifie être exposé à la critique :
Autrefois, la selle était une sorte de chaise. La sellette était un petit siège qui servait, au XIIIe siècle, à faire asseoir les accusés pour les interroger longuement. Elle était volontairement basse pour que les juges du tribunal puissent dominer ceux qu'ils allaient tenter de faire parler. Son usage fut aboli après la Révolution mais l'expression "être sur la sellette" signifie toujours "être exposé à la critique, au jugement".

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les petites courses cyclistes sur la sellette 
Le cyclisme n'a pas bonne presse. La suspicion de dopage dans ce sport est une des raisons majeurs de la désaffection des spectateurs sur le bord des routes. Raison de plus pour faire le ménage dans le domaine amateur.  ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1177" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]