20-01-2009  ACTUASSO LIBRE

Les Banques coopératives : du pire au meilleur pour l'Economie sociale !

Comprendre pourquoi quatre grandes banques historiques françaises, structurées sur une base coopérative (Banques Populaires, Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel) et qui ensemble ont une part majoritaire du marché de la banque de détail, se sont laissées entraîner dans la tourmente financière mondiale.

Les banques coopératives se sont trop comportées, ces années dernières, comme les banques du secteur privé lucratif. Elles ne sont donc pas épargnées par la crise.

Mais, par cette gestion aberrante, elles ont porté un coup à l'ensemble de l'économie sociale et solidaire, aux coopératives de production et de consommation, aux mutuelles d'assurance et de santé, aux associations marchandes et non marchandes, associations employeurs ou non.

Comment ces banques ont-elles pu prendre des risques insensés de plusieurs milliards d'euros :
- exposition aux titres toxiques issus des subprimes,
- à la faillite d'une autre banque (Lehmann Brothers),
- aux dérapages internes (pertes de trading),
- aux escroqueries (Madoff),
- à la chute vertigineuse d'actions cotées en bourse.

Des milliards d'euros partis en fumée ou susceptibles de l'être ! Les banques coopératives ou mutualistes n'appartiendraient-elles pas au monde de l'économie sociale et solidaire ?

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les Banques coopératives : du pire au meilleur pour l'Economie sociale ! 
Comprendre pourquoi quatre grandes banques historiques françaises, structurées sur une base coopérative (Banques Populaires, Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel) et qui ensemble ont une part majoritaire du ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1214" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ACTUASSO

Bonnet d'âne pour l'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme ?

L'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme - ANLCI - a été créée en 2000. C'est un groupement d'intérêt public chargé de fédérer les moyens de toutes les parties prenantes en matière de lutte contre l'illettrisme. Seize ans après, le bilan est lourd : 2,5 millions de personnes incapables de lire et comprendre un texte. Cette situation classe la France au 22ème rang (sur 24)

Lire la suite...

Le congé d'engagement associatif pointe le bout de son nez

L'avant-projet de loi Egalité et Citoyenneté fait déjà couler beaucoup d'encre. Etonnant pour un texte dont la teneur est encore inconnue du plus grand nombre. Parmi les rumeurs et / ou affirmations, on trouve la création d'un congé d'engagement associatif. Et déjà le Haut Conseil de la Vie associative regrette que ce dispositif ne soit réservé qu'aux seuls élus et pas à tous les

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]