27-01-2009   LIBRE

Revalorisation des salaires dans le secteur de l'aide à domicile

L'association Domi ménage a posé un (petit) pavé dans la mare au sujet de la situation du secteur de l'aide à domicile. Cette association a soulevé le point selon lequel 38 pour cent des salariés de cette branche ne bénéficient pas du SMIC, alors même que l'accord de branche du 29 mars 2002 relatif aux emplois et rémunérations avait permis d'obtenir des minima conventionnels supérieurs au SMIC.

Afin de pallier cette situation, un avenant a été signé, lors de la commission mixte paritaire du 27 juin 2008, par toutes les fédérations et unions d'employeurs et quatre organisations syndicales de salariés.

Cet avenant augmente la valeur du point de 2 pour cent en la portant à 5,286 pour cent à compter du 1er juillet 2008 et modifie les premiers coefficients des grilles A et B à partir de cette même date. L'association Domi ménage s'interroge sur la possibilité pour le Gouvernement d'agréer cet accord.

M. Philippe Morenvillier (député UMP - Meurthe-et-Moselle ) attire l'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité sur cette situation et souhaite connaître sa position sur ce sujet.

Réponse du ministre publiée au JO le 20/01/2009
L'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a été appelée sur la question de la revalorisation des salaires de la branche de l'aide à domicile, et notamment sur l'avenant salarial signé par les partenaires sociaux le 27 juin 2008 portant sur le relèvement des premiers coefficients des grilles salariales de la branche ainsi que sur la revalorisation de 2 % de l'ensemble des salaires.

Cet avenant a été présenté à l'avis de la Commission nationale d'agrément le 30 septembre 2008.

Constatant que sa mise en oeuvre conduirait à un dépassement du taux d'évolution de la masse salariale fixé pour l'année 2008, la commission a dû rendre un avis défavorable à son agrément, à l'unanimité de ses membres (représentants des conseils généraux, des administrations de l'État, de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie et de l'union des caisses nationales de sécurité sociale).

Le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a reçu rapidement les partenaires sociaux afin de trouver une solution permettant que les premiers salaires conventionnels ne soient plus inférieurs au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), ce qui est un objectif essentiel du Gouvernement, et que les salaires de la branche puissent être revalorisés dans des proportions compatibles avec les règles précédemment définies.

Les partenaires sociaux lui ont demandé, pour dégager des marges supplémentaires de négociation, de ne plus prendre en compte l'évolution du taux de remboursement des indemnités kilométriques dans l'évolution générale de la masse salariale, ce que le ministre du travail a accepté au regard du contexte actuel sur le coût des transports et de l'obligation des salariés de cette branche de se déplacer pour remplir leurs missions.

Le 14 novembre 2008, les partenaires sociaux ont déposé un nouvel avenant, qui annule et remplace le précédent. Il prévoit une augmentation de 1,38 % de la valeur du point à compter du 1er avril 2008 et maintient les précédentes dispositions concernant le relèvement des premiers salaires conventionnels situés en dessous du SMIC.

Une réunion exceptionnelle de la Commission nationale d'agrément a été convoquée le 17 novembre 2008 et, celle-ci ayant donné un avis favorable à l'agrément de cet avenant, le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité l'a agréé par arrêté le 18 novembre 2008.

En savoir plus
Arrêté du 18 novembre 2008 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements et services du secteur social et médico-social à but non lucratif

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Revalorisation des salaires dans le secteur de l'aide à domicile 
L'association Domi ménage a posé un (petit) pavé dans la mare au sujet de la situation du secteur de l'aide à domicile. Cette association a soulevé le point selon lequel 38 pour cent des salariés de cette branche ne ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1216" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 063 associations inscrites

L'annuaire des 29 063 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 262 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]