21-06-2011   LIBRE

Que pèse l'économie sociale en France ?

L'économie sociale et solidaire, dont les principaux acteurs se sont réunis le 17, 18 et 19 juin à Paris lors de ses états généraux, représente aujourd'hui 2,35 millions de salariés. Ainsi, pour la première fois de son histoire, l'économie sociale - associations, coopératives, mutuelles et fondations - a représenté un emploi privé sur huit en 2010.

Cet ensemble est principalement porté par le secteur associatif (83% des établissements et 77% des emplois).

L'économie sociale, entendue sous le seul angle juridique, représente en 2010 : 200 000 établissements, 2 350 000 salariés, et une masse salariale de 50,5 milliards d'euros, dont 14% relèvent du régime agricole (1).

L'emploi dans l'économie sociale a progressé plus vite que l'ensemble du secteur privé :
- 440.000 emplois de plus depuis l'année 2000 (+ 23%).

Près de 55% des établissements associatifs employeurs sont de petites structures comportant moins de 3 salariés, avec un salaire annuel moyen de 15.000 euros, du fait de nombreux temps partiels.

En revanche, près de 5% des associations comptent plus de 50 salariés. Dans ces associations, le salaire moyen annuel est de l'ordre de 19.500 euros.

Pour la seule année 2010, la progression a été de 31.000 emplois, essentiellement lié au dynamisme de l'emploi associatif.

La part qu'il occupe au sein de l'emploi privé est ainsi passée de 12,2% en 2009 à 12,5% en 2010.
Autour de cette moyenne nationale, Limousin, Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon et Basse-Normandie dépassent 16% et l'Ile-de-France est à 8,6%. Ce ratio dépend tout autant du dynamisme de l'économie sociale que du dynamisme – ou de l'atonie - du secteur économique en général dans chacune des régions.

Un avenir difficile...
Autant le bilan global 2010 peut être jugé satisfaisant pour le secteur associatif, autant les premiers signes d'affaiblissement apparaissent au dernier trimestre et se confirment au premier trimestre 2011. En effet, pour la première fois au cours de la période observée, trimestre après trimestre (1er janvier 2006), l'emploi associatif est en recul de 0,6% en données corrigées des variations saisonnières. Ce recul est bien plus fort encore dans les secteurs de la culture et du sport.

En savoir plus
(1) Etude réalisée par l'ACOSS-URSSAF et MSA – Traitement des données par l'association Recherches et Solidarités.
Ce bilan se construit à partir d'une coopération très étroite que l'équipe de Recherches & Solidarités développe depuis six années avec la direction des études, des statistiques et de la prévision de l'ACOSS-URSSAF, ainsi qu'avec la CCMSA.2 Il est exhaustif au regard des critères juridiques et des critères d'activités précisés en annexe technique. Il est rigoureusement cohérent, au fil des années, dans la mesure où la méthode d'observation est constante et identique pour le régime général et pour le régime agricole.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Que pèse l'économie sociale en France ? 
L'économie sociale et solidaire, dont les principaux acteurs se sont réunis le 17, 18 et 19 juin à Paris lors de ses états généraux, représente aujourd'hui 2,35 millions de salariés. Ainsi, pour la première fois de son ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1703" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]