De la posture à l'imposture, le mentir-vrai de la politique

04-11-2014 SOCIETE LIBRE
Le Mentir-vrai réunit les contes, nouvelles et récits et quelques textes de critique littéraire écrits par Aragon entre 1923 et 1972. Ces histoires sont marquées par la tendresse, l'amertume et la mélancolie, par l'ironie et le sarcasme. Très loin du talent d'Aragon, la vidéo que nous allons vous montrer porte en elle le comble du cynisme.

Le dimanche 22 janvier 2012, dans la ville du Bourget, un homme se dressait sur une tribune et lâchait des mots justes, puissants et singuliers dans un environnement politique atone.

Cet homme se présentait à l'élection présidentielle. François Hollande, que vous aviez tous reconnu, a tenu ce jour là un discours de vérité. "Je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti. Il ne présentera jamais sa candidature. Il ne sera pas élu. Et pourtant, il gouverne. Mon adversaire, c'est le monde de la finance. En 20 ans, la finance a pris le contrôle de nos vies. En une fraction de secondes, il est désormais possible de déplacer des sommes astronomiques, de faire tomber les banques."

Nous vous proposons de visionner une vidéo qui date d'avril 2012. Elle dure dix minutes et expose "le plan de bataille des financiers" à la veille des élections présidentielles. La finance, pour une fois, a un nom et un visage : Nicolas Doisy, chief economist chez Chevreux, au sein de la Corporate Investment Bank du Crédit agricole.

Nous sommes très éloignés du célèbre slogan de cette banque : "Le bon sens près de chez vous".

Ce qui est dit en 10 petites minutes est sidérant de cynisme. Mais c'est aussi une plongée dans ce qu'est devenue la politique : "un effort de pédagogie, une communication obligatoire pour faire passer les réformes demandées par les marchés".

François Hollande connaissait parfaitement la réalité lors de son discours du Bourget et il a menti sciemment comme le "Chirac de la fracture sociale" et le "Sarkozy du travailler plus pour gagner plus". Visionner cette vidéo, c'est perdre toutes ses illusions sur notre démocratie politique.

Nicolas Doisy se montre moins à l'aise à deux reprises et ce sont 2 moments très révélateurs :
- François Ruffin lui demande, alors qu'il souhaite supprimer le CDI en France, si lui-même est en CDI ?
- François Ruffin lui demande si une seconde prise de la Bastille est possible ?




En savoir plus
Cette vidéo est l'oeuvre du journaliste François Ruffin (France Inter) pour le journal Fakir. Le journal Fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu'il est acheté ou parce qu'on y est abonné ! Le site du journal Fakir

Les mutins de Pangée est une coopérative audiovisuelle et cinématographique de production, d'édition et de distribution créée en 2005. Les mutins de Pangée défendent un cinéma engagé. La coopérative fonctionne librement, avec une forte ligne éditoriale sans concession… Et ça marche ! Grâce au travail quotidien de ses coopérateurs, la mutualisation de moyens et le soutien du public (notamment par des souscriptions en soutiens aux projets). www.lesmutins.org



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]