Dire que tout a commencé avec une promotion sur le Nutella

10-12-2018 SOCIETE LIBRE
Au début de l'année 2018, les journaux télévisés ouvraient tous sur des échauffourées, des bousculades et autres mouvements de foule, occasionnés par une promotion sur les pots de Nutella du 25 au 27 janvier dans les magasins Intermarché. Ils donnaient à voir des gens qui se battaient pour obtenir le précieux pot de 950 grammes vendu 70 % moins cher (à 1,41 euro contre 4,70 euros d'ordinaire). Comment pouvait-on en arriver là ?

Bien sûr, nous fûmes nombreux à trouver ces images choquantes. Comment imaginer, que la France de 2018, enfantait des citoyens prêts à en découdre pour un pot de Nutella ?

Ce que nous donnaient à voir nos écrans n'était pas l'évasion réussie d'un groupe de malades d'un hôpital psychiatrique, mais l'expression même de la misère dans laquelle vivent des millions de Français. Oui, on peut se battre pour économiser 3,29 euros sur un pot de Nutella. Le traitement de cette information par les médias et certains hommes politiques n'a été que mépris et condescendance.

Or, tous les ingrédients d'une très grosse colère étaient là, sous les yeux consternés des commentateurs distanciés et classieux de la "chose" publique. Car dans les vidéos qui montraient les émeutes dans les magasins Intermarché, il n'y avait pas seulement de la rage, mais aussi une énorme fatigue qui se lisait sur ces visages inquiets et creusés. Etions-nous en Hongrie ou en Roumanie ? Non, nous étions en France, dans le Nord, le Pas-de-Calais, l'Oise mais aussi le Rhône, l'Isère ou le Sud.

Du mois de mars au mois de juillet 2018, le président de la République s'est autorisé quelques déclarations pour le moins déplacées : "Gaulois réfractaires aux réformes", "Les retraités ne doivent pas se plaindre", "On met un pognon de dingue dans les minima sociaux", etc. La vitesse est limitée à 80km/h sur les routes et les carburants continuent d'augmenter. Dans les cafés, la limitation de vitesse passe très mal.

Le 15 juillet 2018, la France est sacrée Championne du monde de Football. La foule est en liesse et sur les Champs Elysées, ils sont nombreux à attendre le bus des champions du monde. Après de longues heures d'attente, le bus arrive enfin sur la place de l'Etoile. Il mettra exactement 12 minutes pour effectuer la descente protégé par des barrières. C'est une foule frustrée et en colère qui quitte Paris ce soir là. Et dans les cafés, les regards s'endurcissent.

Le 18 juillet 2018, éclate l'affaire Benalla. Une affaire qui met en lumière des dysfonctionnements graves au niveau de l'Elysée, d'ailleurs reconnus dans un premier temps par Emmanuel Macron, le 22 juillet. Mais dès le 24 juillet, le président se transforme en bateleur de foire et hurle devant un parterre d'aficionados : "Le responsable, c'est moi, qu'ils viennent me chercher !" Dans les cafés, c'est la stupeur. Comment peut-il se comporter comme ça.

Au mois de septembre, lors des Journées du patrimoine, le président est interpellé par un jeune homme de 25 ans qui peine à trouver un emploi dans son secteur, l'horticulture. Le président lui a alors affirmé : "Il faut y aller ! Maintenant, hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve, moi !". Les réseaux sociaux s'emparent de la phrase, et malgré l'humour des internautes, le mépris est patent. Dans les cafés, les poings commencent à se serrer au fond des poches...

Début octobre, le Premier ministre vient expliquer à la télévision les nombreuses réformes que le parlement a votées. De la suppression de l'ISF au changement de statut de la SNCF, il annonce fièrement que les réformes à venir des retraites et du chômage auront la même réussite. Cette auto-congratulation donne l'impression que le technocrate a maté le peuple. Dans les cafés, les regards se détournent de l'écran de télévision.

Le 10 octobre, un chauffeur routier, Eric Drouet met en ligne sur Facebook (1) un événement "Gilets Jaunes" pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. Huit jours plus tard, l'hypnothérapeute Jacline Mouraud publie une vidéo pour dénoncer la chasse aux automobilistes. Trois jours après, une micro-entrepreneuse de 33 ans, Priscillia Ludosky met en ligne une pétition réclamant la baisse des prix à la pompe. Elle récolte des centaines de milliers de signatures en à peine quelques jours. Dans les cafés, on ne parle que de la grogne qui monte.

La suite, nous la connaissons tous. Hier au soir, le président a fait des annonces qui ne peuvent convenir à un mouvement dont les revendications se sont structurées au fil des manifestations. Les Gilets jaunes vont continuer car l'allocution présidentielle, malgré la faiblesse des propositions, prouve au moins une chose : la lutte paie. Et c'est ce que la population de ce pays a compris. Ne rien lâcher sera, à n'en pas douter, le mot d'ordre des 15 jours qui viennent. Et dans les cafés, le sourire est désormais de mise.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Quand la mésentente au sein d'une association peut entrainer une faute personnelle

30-11-2020

Les mésententes entre dirigeants d'une même association ou entre dirigeants de plusieurs associations peuvent entraîner des problèmes très graves comme le blocage de la ou des

Etat de la nouvelle gouvernance du sport avec l'ANS

30-11-2020

C'est après de nombreuses réunions, plus ou moins bien vécues, en régions en compagnie des services de l'Etat, des représentants des collectivités territoriales, du mouvement

Lanceur d'alerte : un statut de plus en plus contesté

30-11-2020

La loi prévoit qu'un lanceur d'alerte doit être un salarié qui révèle, de bonne foi et surtout de manière désintéressée, un risque grave pour la santé publique ou l'environnement

Confinement : Des sanctions en cas d'impayés du loyer commercial ?

23-11-2020

Avec le deuxième confinement, la même question se repose pour les associations. Des sanctions sont-elles applicables en cas d'impayés du loyer commercial ? La loi 2020-1379 du 14

Associations : Obligations contractuelles et cas de force majeure

23-11-2020

Pour éviter toute ambiguïté, le Gouvernement a annoncé très rapidement que la crise sanitaire liée à la pandémie de la covid19 entrait dans le cadre dit de "force majeure". Et

Quel budget pour le fonds européen d'aide aux plus démunis ?

23-11-2020

Le Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) a été créé pour favoriser le renforcement de la cohésion sociale, ce qui reste un concept assez abscond, et pour réduire la

Panorama juridique pour les associations : novembre 2020

16-11-2020

Nous avons décidé, au début de cette étrange année 2020, de faire un panorama législatif mensuel. Les décrets et ordonnances sortent à la vitesse d'un cheval au galop et dans

Exclure un adhérent d'une association pour faute grave

16-11-2020

Exclure un membre d'une association est une décision grave, mais assez courante, d'autant plus ces dernières années qui ont vu arriver dans les associations, des bénévoles moins

La protection des animaux utilisés à des fins scientifiques en ébullition

16-11-2020

La crise sanitaire qui secoue le pays depuis le mois de mars aura été, pour le gouvernement, l'occasion de faire passer de très nombreux décrets, ordonnances, lois. Dans 40% des

Association : comment faire annuler une élection ou des statuts litigieux ?

09-11-2020

Lorsqu'une assemblée générale extraordinaire entérine une modification des statuts avec une très petite majorité, la contestation au sein de la structure se transforme souvent en

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Que sont nos doléances devenues ?

01-12-2020

Dans une lettre en date du 13 janvier 2019, le Président de la République Emmanuel Macron, invitait tous les Français "à transformer les colères en solutions". Une façon

Une Histoire réunionnaise : les enfants de la Creuse

24-11-2020

Je devais avoir 8 ans la première fois que je l'ai vu. Dans le village, tout le monde l'appelait "Le tordu" ou "Titi chocolat". Il ne parlait pas français, n'était ni noir ni

Quand l'hébergement d'urgence est à la remorque

17-11-2020

On les voit parfois, le long des autoroutes qui s'empilent les unes sur les autres, dans des casses, pas toujours officielles. Ce sont les vieilles remorques frigorifiques. Cette

La crise sanitaire place les associations dans de très graves difficultés financières

10-11-2020

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les associations sur le plan financier. Ce sont les réductions successives des subventions qui sont coupables de cette situation.

Comme un origami sonore

03-11-2020

La musique coule du piano tel serpent levantin glissant sournoisement des pages de Salammbô. Avancez notes licencieuses, dépliez votre grâce "Origami sonore" (1), "Gymnopédie de

Le lapsus en politique ou la politique du lapsus

27-10-2020

En cet automne de couvre-feu, étrangement calme, pourquoi ne pas faire une petite pause en se penchant sur les lapsus de nos politiques. Lapsus nous vient du latin "Labor" qui se

Une racine humaine

20-10-2020

Lieu de fouilles et musée à ciel ouvert, le site de Pompéi est aussi difficile à mettre au jour qu'à conserver sans l'abîmer. Massimo Osanna, directeur des fouilles de Pompéi,

Le Parti d'en rire

12-10-2020

L'un des principaux éléments du Schmilblick est la papsouille à turole d'admission qui laisse passer un certain volume de laplaxmol, lequel, comme chacun le sait, n'est autre

CoronaVirus ou CoronaCircus ?

05-10-2020

Si le titre de cet article est certes, volontairement provocateur, on peut tout de même s'interroger sur la stratégie choisie par le gouvernement pour lutter contre les effets

Sauvons les associations

28-09-2020

Nous recevons, chaque semaine, beaucoup de courrier. Des lettres de remerciements (très peu selon la théorie des trains qui arrivent à l'heure), des lettres de reproches pour des

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

L'impact du Covid19 sur les organisations de l'ESS

30-11-2020

La crise du Covid19 n'a pas épargné l'Economie Sociale et Solidaire (ESS). D'autant plus que de très nombreuses structures devaient à la fois lutter en première ligne contre

Appel à la concurrence pour la gestion du 3919

23-11-2020

Le gouvernement envisage de soumettre la Fédération nationale Solidarité femmes (1), qui gère la ligne nationale d'écoute 3919 contre les violences conjugales, à la concurrence.

Dialogue de sourds ou sourde au dialogue ?

16-11-2020

Le 22 octobre dernier, Sarah El Haïry, secrétaire d'État à la Jeunesse et à l'Éducation auprès du ministre de l'Éducation nationale, s'est retrouvée à Poitiers pour participer

UrgencESS : un guide synthèse pour aider les structures de l'ESS

09-11-2020

Il aura fallu attendre le confinement saison 2 pour l'obtenir, mais il est enfin là. Depuis le 2 novembre pour être précis. C'est le secrétariat d'État à l'Économie Sociale,

La Collecte Nationale des Banques Alimentaires aura-t-elle lieu ?

02-11-2020

La Collecte Nationale des Banques Alimentaires est prévue le 27, 28, 29 novembre prochain. Elle permet de récolter, chaque année, plus de 11.500 tonnes de denrées alimentaires qui

L'Observatoire des libertés associatives publie son premier rapport

26-10-2020

L'Observatoire des libertés associatives est le fruit d'une collaboration entre le Mouvement associatif, l'Institut ALINSKY et un grand nombre de chercheurs et d'associations (1).

Trois propositions pour aider les associations

19-10-2020

Le gouvernement nous assure sur tous les tons que le budget 2021 sera celui de la relance. Dont acte. Mais la place des associations dans ce grand plan de relance ressemble

Trois initiatives pour envisager l'après crise sanitaire

12-10-2020

En ce mois d'octobre, alors que la menace épidémique n'est pas encore écartée, des initiatives intéressantes voient le jour. De quoi aider les dirigeants à passer cette difficile

Quand le reste à vivre quotidien est de moins de 20 euros par famille

05-10-2020

La France compte neuf millions de pauvres. Les grandes associations comme le secours populaire ont de plus en plus de mal à faire face. Comme le démontre la 14e édition du

Covid19 : Les dispositifs de soutien aux associations

28-09-2020

Sommes-nous à la veille d'une seconde vague annoncée par tous les médias depuis quelques semaines ? C'est possible. La lutte contre la propagation s'accompagne de son lot de

Découvrir 10 autres articles