J'en ai marre ! Neymar Neymar... répondit l'écho

21-08-2017 SOCIETE LIBRE
J'aime le foot, ce jeu d'apparence simple. Simple de figurer les cages avec des casquettes ou des sacs, simple de trouver un ballon même en papier comme je l'ai vu au Brésil, simple de le pousser devant ses pieds, de le passer, de buter, de marquer. Cette simplicité a fait son succès, le foot appartient à tout le monde. Qui n'a jamais joué au foot ? Alors qu'un club achète très cher un joueur ne me gêne pas.

C'est la loi de l'offre et de la demande appliquée dans toute sa vanité. Qu'un joueur fasse rêver est une partie de son rôle. Que le rêve ait un prix en est une conséquence.

Le mois d'août est traditionnellement un mois creux en terme d'actualité. Sans attentats ou mariages princiers, difficile de remplir les colonnes. Ce n'est pas l'annonce du retrait définitif des USA de l'accord de Paris ou les tests de missiles balistiques par le "bien dégagé derrière les oreilles" qui peut suffire à alimenter notre soif d'infos.

La répétition d'informations est comme une lime sur un morceau de fer : ça use. Le changement climatique et ses conséquences, la prochaine crise financière qui pointe son groin, la java des bombes atomiques, tout ça on le sait et qu'est-ce qu'on y peut ?

Heureusement Neymar est arrivé et hélas aussi, les attentats de Barcelone. La tour Eiffel s'est embrasée pour l'un et éteinte pour l'autre. Anne Hidalgo, la maire de Paris, joue de l'interrupteur comme le ferait une petite fille à qui l'on a offert une console vidéo. Et pourtant, la dame de fer est arrivée à un âge où elle a droit à un peu de tranquillité, voire de respect.

Le retrait de 5 euros par mois sur l'APL était, selon le président de la république, une "vraie connerie". Vous aviez oublié cette info ? J'ai rencontré un étudiant ce weekend qui était outré de cette baisse de ses APL, ce que je peux comprendre. Mais le même a fait 4 heures de queue pour acheter un maillot floqué au nom de Neymar pour 160 euros.

Existe-t-il une corrélation entre la baisse de son APL et l'arrivée de Neymar au PSG ? Ce serait vraiment mettre le brésilien à toutes les sauces. Essayons tout de même...

Pour réaliser une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 390 millions d'euros par an, on baisse les APL de notre étudiant et de ses compagnons de misère, de 5 euros par mois. Choisir de faire des économies sur les aides personnelles au logement est un choix politique.

Exonérer Neymar de l'impôt sur la fortune (mesure dérogatoire pour tous les "impatriés" fortunés qui viennent travailler en France) est aussi un choix politique.

Selon le principe des vases communicants, un liquide homogène s'équilibre à la même hauteur dans chacun des récipients grâce à la pression atmosphérique. Une très légère pression fiscale sur les plus riches aurait le même résultat sur l'APL de notre étudiant. Mais un Neymar ne serait sans doute pas venu...

Est-il possible d'ouvrir les yeux de notre étudiant, au demeurant très sympathique, avec de simples exemples de physique ? J'en doute. Faut-il briser ses rêves par des élucubrations abracadabrantesques ? Bien sûr que non, ce n'est pas de sa faute. En revanche, l'achat du maillot floqué Neymar pour 160 euros relève d'un choix personnel contre lequel il n'existe visiblement pas de vaccin. Panem et circenses...



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 064 associations inscrites

L'annuaire des 29 064 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 262 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]