L'histoire du dernier de cordée et de la lettre de licenciement à télécharger

17-10-2017 SOCIETE LIBRE
Dimanche soir, j'étais devant mon poste comme plus de 9 millions de Français. Notre président s'adressait à nous, l'événement était d'importance. Je n'ai pas vraiment tout compris de sa pensée "trop complexe", mais j'ai retenu la métaphore du premier de cordée. Sans doute parce que j'avais adoré, enfant, le roman de Roger Frison-Roche. Le choix de cette image me parlait, je pouvais bien visualiser cette scène de haute montagne avec un chef de cordée caillassé par une horde de "sans-dents" jaloux et aigris.

Et puis, mon esprit simple s'est mis à vagabonder parmi les cimes enneigées et j'ai décroché de la télévision et du discours présidentiel. Piolets, lunettes de soleil, bonnets et sacs à dos dansaient devant mes yeux sous un soleil de plomb et dans une neige immaculée.

Tirer sur le premier de cordée est effectivement stupide, c'est prendre le risque de faire chuter tout le monde. Il faudrait être fou pour prendre un risque pareil. Devant cette métaphore imparable, la réforme de l'ISF apparaît d'une logique sans faille. Déjà que notre premier tire tout le monde derrière lui, si en plus on lui complique la tâche avec un caillassage en règle... Notre président a raison, préservons les premiers.

En revanche, il ne nous dit rien sur le dernier de la cordée. Que se passe-t-il s'il chute, se fait très mal et retarde l'ensemble en devenant un poids mort à tirer ? Faut-il l'abandonner à son triste sort pour ne pas pénaliser l'ensemble du groupe ? La question mérite d'être posée et elle l'a été en d'autres temps avec des réponses aussi radicales qu'est complexe la pensée présidentielle.

C'est d'ailleurs pour cela que l'on avait mis en place, ce que l'on appelait à l'époque "des avancées sociales". Protéger le dernier pour ne pas pénaliser le premier était une vieille philosophie, je vous l'accorde, mais elle n'a pas empêché notre pays de se hisser à la 5ème place mondiale en terme de PIB. Sans doute qu'en ces temps lointains, la pente de la montagne était moins rude.

Autre motif d'étonnement dans la pensée complexe de notre président : la cohérence de sa réforme fiscale. Penser qu'une série de cadeaux fiscaux fera revenir nos chers exilés du même nom et qu'ils investiront dans nos entreprises me semble d'une naïveté confondante :

1. Nous ne pourrons jamais nous aligner sur la fiscalité des paradis fiscaux qui, eux, n'ont pas à gérer une Fraternité sociale,

2. De fait, nos riches n'ont aucun intérêt à rapatrier leur argent, surtout pour acheter des actions dans une bourse "tourbillonnante". C'est leur prêter un patriotisme dont ils n'ont pas fait grand cas jusqu'à présent (mais on ne prête qu'aux riches),

3. Enfin, même le FMI par la voix de sa directrice Christine Lagarde, que l'on ne peut pas considérer comme une bolchevique avec le couteau entre les dents, contredit le raisonnement fiscal de notre président avec un éclat médiatique rare:
"L'inégalité fiscale et sociale n'est pas un moteur de croissance mais bien au contraire un frein. Seule une meilleure redistribution, qui passe par un accroissement de la progressivité de l'impôt sur le revenu et par la création d'une imposition des patrimoines, peut déclencher une reprise économique." CQFD.

Nos joueurs de tennis franco-suisses l'ont bien compris eux. Réforme de l'ISF ou pas, Noah et l'équipe de France au grand complet ne feront pas retraverser la frontière à leur argent si durement gagné. Ils peuvent à l'occasion nous donner des leçons de civisme, mais rapatrier l'oseille, ça jamais.

La Suisse est un pays de montagnes, c'est sans doute pour cela que les premiers de cordées y ont trouvé refuge. L'air des cimes donne des couleurs.

L'article 4 de l'ordonnance 2017-1387 du 22 septembre 2017 (1) assouplit les exigences en matière de licenciement de manière à faire échec à certaines règles issues de la jurisprudence (2). En d'autres termes, cet article permet de contourner la loi, notamment en ce qui concerne les obligations de motivation de la lettre de licenciement. Oui, motiver le licenciement de son personnel est aujourd'hui d'un ringard total.

Pour aider ceux qui ne bénéficient pas d'un service juridique à la hauteur pour battre en brèche les tribunaux, (se dit en novlangue : "sécuriser l'énoncé du motif du licenciement") c'est à dire la majorité des TPE, PME et ESS, un modèle type de lettre de licenciement sera mis à la disposition des employeurs, lesquels pourront par la suite préciser les motifs invoqués.

Ces modèles devraient (veuillez noter l'usage du conditionnel) faire l'objet d'une concertation avec les partenaires sociaux avant leur adoption par décret en Conseil d'Etat. Ce qui est bien avec notre président, c'est que si sa pensée est complexe, sa politique est claire.

En savoir plus
(1) Ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail - Article 4

(2) La jurisprudence exige que la lettre de licenciement mentionne à la fois les raisons économiques et leurs incidences sur l'emploi ou le contrat de travail. Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 28 janvier 2015, 13-20.861, Inédit



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Porter plainte et faire un procès en diffamation

01-03-2021

La plainte en diffamation a remplacé le duel. Le dernier duel à l'épée, connu en France, aura lieu en 1967 entre deux députés, Gaston Defferre et René Ribière suite à une insulte

Activité d'intérêt général : choisir une association ou une entreprise à mission ?

01-03-2021

C'est la fameuse loi Pacte du 22 mai 2019 (1) qui a introduit la qualité de société à mission. En d'autres termes, une structure commerciale peut se mettre au service de l'intérêt

Mise en place d'un accompagnement d'urgence pour aider nos étudiants

01-03-2021

La France possède l'un des taux de suicide les plus élevés d'Europe, avec 9 000 décès par an. Un décès par suicide survient toutes les heures et une tentative de suicide toutes

Fonds de pérennité : une structure hybride entre projets économiques et causes d'intérêt général

22-02-2021

C'est la loi Pacte du 22 mai 2019 qui a impulsé le fonds de pérennité. Il est constitué par l'apport gratuit et irrévocable des titres de capital ou de parts sociales d'une ou de

Le droit disciplinaire au sein des associations sportives

22-02-2021

Sanctionner un adhérent, au sein d'une association sportive, n'est pas nécessairement simple. Avant toute prise de décision, il est très important de relire attentivement les

Vendre les produits transformés issus de dons aux associations

22-02-2021

Chaque année, les entreprises sont encouragées à faire don de leurs invendus à des associations. Et ce n'est pas rien. La seule Fédération des Banques alimentaires récupère ainsi

L'obligation de non concurrence du dirigeant

15-02-2021

Que l'on soit dirigeant d'une association ou d'une entreprise, l'obligation de non concurrence du dirigeant n'est pas encadrée par la législation, mais par la jurisprudence. Cette

La situation des intermittents du spectacle en lien avec le GUSO

15-02-2021

Le GUSO est un dispositif de simplification administrative (un peu comme le chèque emploi associatif) qui permet d'effectuer les déclarations et le paiement des cotisations

Le point sur les aides en direction des associations

15-02-2021

L'année 2021, en son deuxième mois, ne commence pas au mieux pour les associations. Des aides ont été promises. Certaines sont arrivées, d'autres sont attendues. Il est temps de

Insuffisance d'actif : une faute de gestion qui peut coûter cher

08-02-2021

La clôture des opérations de liquidation judiciaire intervient, soit pour l'extinction du passif, soit pour l'insuffisance d'actif. La jurisprudence (très abondante en la matière)

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Avoir faim en France en 2021

22-02-2021

La première vidéo était très parlante. Sur des centaines de mètres, des jeunes faisaient la queue sous la pluie, dans une rue de Paris. Et ce n'était pas pour acquérir le dernier

La Saint-Valentin du scoubidou

16-02-2021

La Saint-Valentin nous vient d'Angleterre. Dès le XIVème siècle, dans une Albion encore catholique, le 14 février était déjà fêté comme la fête des amoureux, car on pensait, à

Anticor : une association qui dérange

08-02-2021

Le 12 janvier dernier (1), nous expliquions les problèmes que rencontrait l'association Anticor avec son agrément. La réponse quant à son renouvellement ou pas devait être donnée

LOKALERO aide les associations à collecter des dons

26-01-2021

La situation difficile que traverse le pays affecte tous les secteurs de la société. Les associations, qui sont en première ligne, souffrent elles aussi de problèmes de

Loi contre le séparatisme : les associations sous surveillance

19-01-2021

Rarement un projet de loi n'aura aussi souvent changé de nom. Contre le séparatisme à ses débuts, il est devenu "projet de loi renforçant la laïcité et les principes

L'association Anticor attend toujours son agrément

12-01-2021

Pour assurer sa lutte contre la corruption, l'association Anticor a besoin d'un agrément qui lui permet de saisir un juge d'instruction. Depuis sa création en 2002, cette petite

Une disparition inquiétante

05-01-2021

C'est le premier article de l'année 2021. Bien sûr, à cette occasion, nous vous souhaitons une très bonne année. Voeu pieux s'il en est tant cette nouvelle année commence comme

Marcheprime : Station Radio Lafayette

21-12-2020

Le 21 août 1920 à 14h00, un étrange message radio est envoyé depuis un ancien aérodrome abandonné situé à Croix d'Hins près de Marcheprime sur la route de Bordeaux à Arcachon.

Gallica : quand Gutenberg a découvert le numérique

15-12-2020

Gutenberg était un imprimeur qui inventa le principe des caractères métalliques mobiles. Une invention qui rangea la plume des moines copistes au rayon des antiquités et qui, par

Quand on ferme une gare, on se ferme au monde

08-12-2020

Yann Apperry est considéré à juste titre comme l'un des écrivains les plus doués de sa génération. Ce franco-américain né en 1972 a reçu de nombreux prix dont le Prix Goncourt des

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Enquête sur les responsabilités du dirigeant bénévole

01-03-2021

Les dirigeants bénévoles d'association sont les mandataires de celle-ci selon l'article 1984 du code civil datant de 1804 : "Le mandat ou procuration est un acte par lequel une

Covid19 : une enquête sur le regard que portent les bénévoles sur la vaccination

22-02-2021

Réalisée entre le 14 et le 21 janvier 2021 auprès d'un échantillon de 1650 bénévoles au plan national, cette enquête apporte un regard très intéressant sur la position des

Association Victimes Coronavirus Covid-19 France

15-02-2021

Dans chaque secteur de la société et à chaque problème qui se pose, une association propose son aide et son expérience. Cette réactivité est la preuve du dynamisme de la société

La Convention Citoyenne Pour Le Climat victime des industriels

08-02-2021

Au mois de juin 2020, la Convention citoyenne pour le climat présentait 149 propositions concrètes pour que la France atteigne véritablement ses objectifs climatiques. Au mois de

Crimes sexuels sur mineurs : 33 associations se mobilisent

25-01-2021

Le jeudi 21 janvier dernier, le Sénat, en première lecture, a adopté une proposition de loi déposée par la sénatrice centriste Mme Annick Billon (1). Cette proposition de loi vise

Un Secret Défense à géométrie variable

18-01-2021

Ils sont venus, ils sont tous là. Tous ceux qui comptent dans le monde très particulier de l'Histoire et des archives, depuis l'Association Josette et Maurice Audin jusqu'à

Bénévolat : l'engagement bénévole a-t-il un genre ?

11-01-2021

Au mois de juin 2020, une étude menée par le réseau des chambres régionales de l'économie sociale et solidaire (CN CRESS) et le Laboratoire d'Economie et de Management

Le musée du sourire

04-01-2021

Alors que 2021 commence comme s'est terminée l'année 2020, c'est à dire avec un masque sur le visage, il nous est apparu judicieux de vous faire découvrir le musée du sourire.

La question de la responsabilité des dirigeants associatifs se pose

21-12-2020

Une association, en tant que personne morale, engage sa responsabilité. Mais, les dirigeants aussi dans le cadre de leurs activités associatives. Qu'ils soient membres du conseil

Comment identifier toutes les aides disponibles pour l'ESS ?

14-12-2020

Une plateforme interactive vient d'être mise en ligne par le Ministère de l'Economie via le Secrétariat d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable avec la collaboration

Découvrir 10 autres articles