L'histoire du dernier de cordée et de la lettre de licenciement à télécharger

17-10-2017 SOCIETE LIBRE
Dimanche soir, j'étais devant mon poste comme plus de 9 millions de Français. Notre président s'adressait à nous, l'événement était d'importance. Je n'ai pas vraiment tout compris de sa pensée "trop complexe", mais j'ai retenu la métaphore du premier de cordée. Sans doute parce que j'avais adoré, enfant, le roman de Roger Frison-Roche. Le choix de cette image me parlait, je pouvais bien visualiser cette scène de haute montagne avec un chef de cordée caillassé par une horde de "sans-dents" jaloux et aigris.

Et puis, mon esprit simple s'est mis à vagabonder parmi les cimes enneigées et j'ai décroché de la télévision et du discours présidentiel. Piolets, lunettes de soleil, bonnets et sacs à dos dansaient devant mes yeux sous un soleil de plomb et dans une neige immaculée.

Tirer sur le premier de cordée est effectivement stupide, c'est prendre le risque de faire chuter tout le monde. Il faudrait être fou pour prendre un risque pareil. Devant cette métaphore imparable, la réforme de l'ISF apparaît d'une logique sans faille. Déjà que notre premier tire tout le monde derrière lui, si en plus on lui complique la tâche avec un caillassage en règle... Notre président a raison, préservons les premiers.

En revanche, il ne nous dit rien sur le dernier de la cordée. Que se passe-t-il s'il chute, se fait très mal et retarde l'ensemble en devenant un poids mort à tirer ? Faut-il l'abandonner à son triste sort pour ne pas pénaliser l'ensemble du groupe ? La question mérite d'être posée et elle l'a été en d'autres temps avec des réponses aussi radicales qu'est complexe la pensée présidentielle.

C'est d'ailleurs pour cela que l'on avait mis en place, ce que l'on appelait à l'époque "des avancées sociales". Protéger le dernier pour ne pas pénaliser le premier était une vieille philosophie, je vous l'accorde, mais elle n'a pas empêché notre pays de se hisser à la 5ème place mondiale en terme de PIB. Sans doute qu'en ces temps lointains, la pente de la montagne était moins rude.

Autre motif d'étonnement dans la pensée complexe de notre président : la cohérence de sa réforme fiscale. Penser qu'une série de cadeaux fiscaux fera revenir nos chers exilés du même nom et qu'ils investiront dans nos entreprises me semble d'une naïveté confondante :

1. Nous ne pourrons jamais nous aligner sur la fiscalité des paradis fiscaux qui, eux, n'ont pas à gérer une Fraternité sociale,

2. De fait, nos riches n'ont aucun intérêt à rapatrier leur argent, surtout pour acheter des actions dans une bourse "tourbillonnante". C'est leur prêter un patriotisme dont ils n'ont pas fait grand cas jusqu'à présent (mais on ne prête qu'aux riches),

3. Enfin, même le FMI par la voix de sa directrice Christine Lagarde, que l'on ne peut pas considérer comme une bolchevique avec le couteau entre les dents, contredit le raisonnement fiscal de notre président avec un éclat médiatique rare:
"L'inégalité fiscale et sociale n'est pas un moteur de croissance mais bien au contraire un frein. Seule une meilleure redistribution, qui passe par un accroissement de la progressivité de l'impôt sur le revenu et par la création d'une imposition des patrimoines, peut déclencher une reprise économique." CQFD.

Nos joueurs de tennis franco-suisses l'ont bien compris eux. Réforme de l'ISF ou pas, Noah et l'équipe de France au grand complet ne feront pas retraverser la frontière à leur argent si durement gagné. Ils peuvent à l'occasion nous donner des leçons de civisme, mais rapatrier l'oseille, ça jamais.

La Suisse est un pays de montagnes, c'est sans doute pour cela que les premiers de cordées y ont trouvé refuge. L'air des cimes donne des couleurs.

L'article 4 de l'ordonnance 2017-1387 du 22 septembre 2017 (1) assouplit les exigences en matière de licenciement de manière à faire échec à certaines règles issues de la jurisprudence (2). En d'autres termes, cet article permet de contourner la loi, notamment en ce qui concerne les obligations de motivation de la lettre de licenciement. Oui, motiver le licenciement de son personnel est aujourd'hui d'un ringard total.

Pour aider ceux qui ne bénéficient pas d'un service juridique à la hauteur pour battre en brèche les tribunaux, (se dit en novlangue : "sécuriser l'énoncé du motif du licenciement") c'est à dire la majorité des TPE, PME et ESS, un modèle type de lettre de licenciement sera mis à la disposition des employeurs, lesquels pourront par la suite préciser les motifs invoqués.

Ces modèles devraient (veuillez noter l'usage du conditionnel) faire l'objet d'une concertation avec les partenaires sociaux avant leur adoption par décret en Conseil d'Etat. Ce qui est bien avec notre président, c'est que si sa pensée est complexe, sa politique est claire.

En savoir plus
(1) Ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail - Article 4

(2) La jurisprudence exige que la lettre de licenciement mentionne à la fois les raisons économiques et leurs incidences sur l'emploi ou le contrat de travail. Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 28 janvier 2015, 13-20.861, Inédit



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Les associations d'aide aux victimes enfin entendues ?

21-09-2020

Dans les principaux tribunaux de grande instance, les bureaux d'aide aux victimes sont tenus par des bénévoles d'associations d'aide aux victimes. Ces bureaux sont de véritables

Nouvelles aides et exonérations au paiement des cotisations sociales

21-09-2020

L'impact de la pandémie du covid19 sur l'activité économique a contraint le gouvernement a mettre en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les associations et

Panorama juridique de la rentrée pour les associations

21-09-2020

Nous avons décidé de faire un panorama législatif mensuel début 2020. Nous poursuivons donc ce travail de veille qui vous permettra, à l'aide du simple mot clé "panorama", de

Associations : création du statut de citoyen sauveteur bénévole

14-09-2020

C'est le 4 juillet 2020 que la loi 2020-840 (1) a été publiée au Journal Officiel. L'objectif visé est de "rassurer" le sauveteur de circonstance (un promeneur par exemple).

Opérations de crédit entre associations : vers une ouverture du cadre juridique ?

14-09-2020

La proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations est, depuis le 28 novembre 2019, en deuxième lecture au Sénat. Elle comporte 11 articles (1), dont un qui

Vers de nouvelles conditions d'enrôlement au chèque énergie pour les associations ?

14-09-2020

Le chèque énergie permet de payer des factures pour tout type d'énergie. Il est attribué sous conditions de ressources à près de 5,7 millions de ménages depuis le 1er janvier

Activité partielle possible pour les personnes vulnérables depuis le 1er septembre 2020 ?

07-09-2020

Les associations emploient de nombreuses personnes dites vulnérables. C'est la loi du 25 avril 2020 (1) de finances rectificative pour 2020 qui prévoyait la mise en activité

Etablissements sociaux et médico-sociaux : les surcoûts sont-ils aux frais de l'Etat ?

07-09-2020

Près de 720 000 personnes résident au sein des quelques 17 000 établissements d'hébergement pour personnes âgées qui existent en France. Une offre qui est très inégalement

Le nouveau protocole sanitaire en association est enfin arrivé

07-09-2020

Après bien des tergiversations, il semble que le nouveau protocole sanitaire à mettre en place aussi bien en association qu'en entreprise soit prêt. Son application au 1er

Les dernières mesures d'accompagnement prises pour aider les associations et TPE

31-08-2020

La crise sanitaire qui a frappé notre pays, suite à la propagation du virus Covid 19, a conduit l'Etat à interdire l'accès au public d'un grand nombre d'établissements pendant la

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Régulation et évolution des concessions autoroutières

21-09-2020

Le 14 août 2020, le soleil brillait sur toute la France. Nous étions, pour la plupart d'entre nous, en vacances. Une douce quiétude baignait le pays. Dans le ministère de la

La lutte contre le Covid menace-t-elle nos libertés ?

14-09-2020

Je ne suis pas qualifié pour me prononcer sur l'utilité du port du masque dans la rue (à l'intérieur, il ne peut y avoir de débats a priori), ni sur la fermeture des bars à 23

Quand le covid19 accélère la crise alimentaire

08-09-2020

Les associations d'aide alimentaire nous remontent des informations alarmantes. L'ampleur de la crise alimentaire qui frappe les plus démunis d'entre nous, et que le confinement

La Poste perd ses lettres de noblesse

31-08-2020

Que la distribution du courrier ne soit plus une priorité pour la Poste d'aujourd'hui peut tout à fait se comprendre. Le courriel a remplacé le courrier. Et l'ouverture à la

Est-ce que vous parlez l'administration ?

25-08-2020

En juin 2014, l'actuel ministre de la Justice, M. Eric Dupond-Moretti, confiait à un journaliste de Paris Normandie cette phrase qui ne manque pas de piquants : "La justice, c'est

Quand Pantagruel faisait de la résistance

04-08-2020

Pantagruel est le premier livre de François Rabelais. En fait, le titre complet de cet oeuvre "gargantuesque" est : "Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très

We want sex equality et après on verra pour le reste

28-07-2020

En 2011, est sorti en France, un film réalisé par l'Anglais Nigel Cole : "We want sex equality". Ce film traite de la première grève des ouvrières de l'usine automobile Ford à

Des nouvelles d'ici et d'ailleurs

21-07-2020

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées, mais pas forcément fraîches, façon purée en sachet plutôt que l'article parfois

Tchekhov cherche Mouettes désespérément

15-07-2020

La Mouette a été jouée pour la première fois le 17 octobre 1896 au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg. Ce fut un échec total. Tchekhov, qui s'y attendait, eut cette phrase

Comme un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter

07-07-2020

En ces temps de remaniements ministériels où la communication l'emporte sur le politique, il faut se faire du bien. Voici, exhumée des limbes du temps, une lettre qu'un président

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Qui n'a pas son Kit de sensibilisation à l'ESS ?

21-09-2020

Il était visiblement attendu le Kit de sensibilisation à l'ESS. Et il est arrivé. Publié par l'Avise (1), ce couteau Suisse du conférencier permet aux entrepreneurs sociaux, aux

Un plan de relance pour les associations et l'ESS

14-09-2020

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a enfin dévoilé son fameux plan de relance de 100 milliards d'euros. Visiblement, il s'articule autour de 3 priorités : l'écologie, la

Scop : De reprises difficiles en surprises méritées

07-09-2020

Vous aimez les crèmes glacées et les belles histoires ? Alors voici celle du site de glaces industrielles Pilpa à Carcassonne. Cette belle odyssée commence en 1941 avec l'Union

L'association des victimes du Coronavirus Covid19-France

31-08-2020

L'Association victimes Coronavirus Covid-19 France / AVCCF / Stop Covid-19 (c'est son titre précis) a été créée le 09 mai 2020. Elle a pour objet de réunir, informer, soutenir,

Le Louvre a beaucoup d'amis

25-08-2020

C'est bientôt la rentrée. Difficile de prendre les fameuses résolutions que les vacances nous inspirent chaque année alors que l'incertitude reste de mise. Cependant, il en est

La place des seniors dans les associations

03-08-2020

On ne peut que constater, aujourd'hui, une augmentation du nombre de jeunes retraités qui sortent du monde du travail avec devant eux une longue espérance de vie en assez bonne

La crise sanitaire vécue par les associations et vue par le HCVA

20-07-2020

Le Haut Conseil à la Vie associative (HCVA) a été créé en décembre 2009, suite à la deuxième conférence de la vie associative qui était un espace unique de dialogues, de

La vie associative a été oubliée dans le nouveau gouvernement

15-07-2020

C'est maintenant une habitude avec le président Macron. Déjà, dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe la vie associative était la grande absente de la start-up nation. Et

Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie

06-07-2020

Nous empruntons ce titre à une citation de Paul Lafargue qui, bien que né à Santiago de Cuba en 1842, était un homme politique français. Mais il savait aussi écrire et son essai

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

Découvrir 10 autres articles