Lancer un grand plan d'aide pour sortir les SDF de la rue

04-04-2017 SOCIETE LIBRE
Avez-vous remarqué le silence obsédant des candidats à cette présidentielle sur le cas des SDF ? Rien, pas un mot. Peut-être qu'il n'y en a plus, depuis le temps que je ne suis pas sorti, il y a sans doute eu quelques changements comme l'éradication complète de cette misère qui ne dit pas son nom. Tant mieux, d'autant plus que la trêve hivernale vient de se terminer et qu'il n'est pas utile de recommencer à jeter des gens dehors.

Mais j'ai comme un doute en lisant la lettre ouverte que M. Eric Pliez, Président du Samusocial de Paris, vient d'envoyer à Valérie Pécresse, Présidente de région Ile-de-France, Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, Michel Delpuech, Préfet de la région Ile-de-France et Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Que d'importances dans cette liste, que d'ambitions cumulées, que d'impuissances additionnées... Souvenez-vous de la loi DALO (droit au logement opposable) publié au Journal Officiel le 6 mars 2007 en pleine campagne électorale. Cette loi qui garantissait, la main sur le coeur, l'arrivée pour la fin 2012 du désormais célèbre 0 SDF. En cette campagne 2017, inventons donc le DASO : Droit Au Silence Opposable.

Alors, il n'y a rien d'autre à faire que de dire encore et toujours à tous ces boursouflés de l'égo qui briguent nos voix, que pour l'année 2016, ce sont 323 sans-abri qui sont morts dans la rue. Le Collectif Les Morts de la Rue en dresse une liste nominative pour les sortir enfin de l'anonymat.

Voici la lettre ouverte de M. Eric Pliez, Président du Samusocial de Paris
Monsieur le Préfet,

Malgré le plan quinquennal de lutte contre l'exclusion et la pauvreté initié en 2012 par le Président François Hollande, et la créaction de nombreuses places nouvelles en Ile-de-France, force est de constater que le phénomène de la grande exclusion continue de se développer dans notre région, et plus spécifiquement à Paris.

Faut-il invoquer la crise économique, à laquelle vient depuis quelque temps s'ajouter la dynamique migratoire ? Sans doute, mais alors doit-on considérer la grande exclusion comme une fatalité dans toute grande métropole telle que Paris, attractive et multiculturelle ? Je ne le pense pas.

En finir avec les parcours qui enracinent à la rue est possible. C'est avant tout une question de volonté et de mobilisation, celles de tout un territoire régional qui doit dépasser les enjeux strictement locaux au profit d'une juste répartition de l'accueil des personnes en grande précarité sur l'ensemble de l'Ile de France. Une telle mobilisation ne peut se faire qu'à travers une conférence de concertation. Son objectif : définir un plan de sortie massif des personnes de la rue et de relogement de celles qui sont depuis trop longtemps hébergées.

Nous le savons tous, l'urgence sociale est aujourd'hui dans l'incapacité de jouer son rôle de filet de sécurité et de permettre le rebond des personnes faute de solutions de sorties. Les 40 000 places d'hébergement créées durant le quinquennat ne sont venues que pallier un déficit bien plus important. S'il est urgent d'ouvrir des places d'hébergement pour affronter une sortie d'hiver des plus périlleuses, il est également urgent de lancer une création massive de logements sociaux et très sociaux, de logements privés conventionnés (en particulier pour les personnes isolées), de développer les pensions de familles, de réserver des places d'EHPAD ou de foyers logement pour les sans domiciles les plus âgés, et de régulariser la situation des personnes aujourd'hui empêtrées dans des labyrinthes administratifs, seuls freins à leur autonomie.

En associant tous les départements et les communes d'Ile-de-France, il s'agit de prendre la mesure d'un enjeu qui dépasse de loin les frontières de la capitale et de permettre à tout citoyen en situation de détresse sociale de trouver une solution qui lui convienne. La mobilité doit faire partie de l'éventail des possibilités. Un juste partage des responsabilités est à trouver.

Sûr de votre attachement aux enjeux sociaux, comme en a témoigné votre visite au centre de premier accueil dès les premiers jours de votre prise de fonction, je suis à votre entière disposition pour contribuer à l'identification de solutions opérationnelles de court et moyen terme pour répondre à ces défis. Vous pourrez compter sur ma participation active à la conférence de concertation que j'appelle de mes voeux.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Eric PLIEZ
Président

En savoir plus
Il est urgent d'agir ensemble - Samusocial de Paris



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Revalorisation du seuil de franchise d'impôt pour les associations

17-05-2021

Chaque année, le plafond de chiffre d'affaires relatif aux activités accessoires permettant aux associations d'être exonérées des impôts commerciaux est revalorisé en fonction de

Reprise : le point sur la situation de la pratique culturelle associative

17-05-2021

La situation financière des structures culturelles associatives (formation artistique ou pratique et création) se dégrade de plus en plus : 40 % des adhérents n'ont pas renouvelé

Soutenir l'engagement des bénévoles et des salariés après la crise Covid19

17-05-2021

La situation du monde associatif, qui était déjà bien fragile, l'est encore plus en cette période de situation sanitaire incertaine. C'est une évidence. Si l'obligation de

Comment aider les bénévoles en matière de gestion associative ?

10-05-2021

Les impacts de la crise sanitaire pour les acteurs bénévoles de la solidarité, de l'entraide et de l'intérêt général sont profonds. Comment aider les bénévoles, porteurs des

Associations : comment bien appliquer le règlement ANC 2018-06 et sa mise à jour ?

10-05-2021

Les dispositions du règlement ANC 2018-06 s'appliquent à toutes personnes morales de droit privé non commerçantes, à but non lucratif, qu'elles aient ou non une activité

Le point sur l'attribution des numéros Siren et Siret pour les associations

10-05-2021

Une association ne doit être immatriculée au répertoire national des entreprises et des établissements, appelé également répertoire Sirene (système informatique pour le répertoire

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

I suggest reshaping the whole of the alternatives

18-05-2021

Je suggère de remodeler la globalité des alternatives. Telle est la traduction du titre de cet article. Comme vous pouvez-vous en rendre compte, cela ne veut absolument rien dire.

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Vous avez des nouvelles du BOSS ?

17-05-2021

Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, BOSS, doit sa mise en ligne à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+