Le masque d'après

13-04-2021 SOCIETE LIBRE
Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant sans doute cela. Maintenant que nous en avons, il faut les montrer à la face du monde. La vaccination démarre enfin. A ce jour, 16.14% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 5.56% ont reçu les deux doses.

Mais une question se pose : une fois que tous les Français seront vaccinés, le port du masque restera-t-il toujours obligatoire ? Les restrictions de circulation seront-elles levées ? Et le nombre de personnes réuni ensemble dans un même endroit pourrait-il évolué ?

Ces questions sont bonnes. Car, nous sommes bien d'accord que le vaccin nous est vendu pour nous permettre de retrouver enfin, notre vie d'avant. Ici et là, des commentaires nous expliquent que pour retrouver le "jour d'avant", il faut que toute la population soit vaccinée. Donc, prenons les chiffres.

Pour vacciner l'ensemble de la population adulte (52 millions de personnes) d'ici à la fin août 2021, il faudrait injecter 580 075 doses chaque jour. Au rythme actuel (moyenne des 15 derniers jours), l'objectif de vacciner l'ensemble de la population adulte serait atteint le 20 mars 2022. Un horizon qui semble encore bien lointain.

Malgré tout, les scientifiques nous disent que le taux de 60% de la population vaccinée est crédible comme seuil d'immunité collective. Les mêmes s'empressent de nous expliquer qu'il n'est pas aujourd'hui possible de connaître ce taux précisément. Donc, nous devons nous en tenir à la vaccination de l'ensemble de la population pour vaincre l'épidémie.

Le 22 mars 2021, un retraité de 83 ans a saisi le Conseil d'État (1) d'un référé liberté, présenté sur le fondement de l'article L. 521-2 du code de justice administrative, afin de lui demander de suspendre l'exécution des mesures de restriction de déplacement en tant qu'elles s'appliquent également aux personnes vaccinées. Le requérant dénonce une atteinte à sa liberté d'aller et venir alors même qu'il a reçu les deux doses du vaccin.

La réponse du juge est troublante à plus d'un titre. Il commence par observer que la diffusion du virus s'est aggravée de manière significative sur l'ensemble du territoire, mettant fortement sous tension les hôpitaux, et conduisant à la généralisation des restrictions à tout le pays. Soit, c'est vrai. Il ajoute que "bien que la vaccination assure une protection efficace, les personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus et contribuer à sa diffusion dans des proportions qui ne sont aujourd'hui pas connues".

Un vaccin qui ne protège pas le vacciné et qui n'empêche pas celui-ci d'être porteur du virus et partant, de contribuer à sa propagation est un vaccin pour le moins étrange. Pour le juge, "la levée des restrictions de déplacement pourrait dès lors aggraver le risque de contamination, notamment pour les personnes vulnérables qui sont majoritairement non vaccinées."

Le juge, tout à son affaire, conclut par un avis qui se charge de retirer toute velléité de saisir à nouveau le Conseil d'Etat : "Pour ces différentes raisons, ces restrictions de déplacement, même pour les personnes vaccinées, n'apparaissent pas disproportionnées. C'est pourquoi le juge des référés du Conseil d'État rejette la demande du requérant."

Cet avis du Conseil d'Etat semble dessiner le jour d'après. Celui qui, malgré le seuil d'immunité collective atteint, n'empêchera ni les restrictions, ni le masque, ni la surveillance généralisée qui commence à être de plus en plus difficile à accepter par les Français.

Mais il y a plus grave encore. Le Monde (2), dans un article daté du 11 avril 2021 nous précise que : "malgré une vaccination massive (37% de la population), l'épidémie est hors de contrôle au Chili." La question se repose à nouveau : les vaccins qui nous sont injectés aujourd'hui, sont-ils réellement efficaces ? La vaccination d'une population entière (c'est une première) ne renforce-t-elle pas le virus et ses variants ? (3)

En savoir plus
(1) L'avis du Conseil d'Etat - Format PDF

(2) L'article du Monde du 11-04-2021 sur la situation au Chili

(3) Un excellent article très complet du Vidal, la Bible des médecins : Vaccins contre la covid-19 : doit-on s'inquiéter du risque de maladie aggravée chez les personnes vaccinées ?

Une vidéo explicative très bien faite du Monde sur le seuil d'immunité collective et ce que les vaccins impliquent





Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Le caractère lucratif ou non-lucratif d'une association : mise à jour

23-04-2024

Le Conseil d'Etat avait, par plusieurs décisions, précisé que c'était le critère du public auquel s'adressait l'association qui impliquait le caractère lucratif ou non-lucratif

Surveillance des informations sur internet : nouvelle jurisprudence

23-04-2024

Pour lutter contre "la haine en ligne", les "complotistes", les "fakes news" et autres outrages au président, les lois se multiplient dans notre démocratie qui se durcit. Et les

Panorama associatif numéro 99 : fin avril 2024

23-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Obligation de reclassement dans les associations

16-04-2024

Embauche et rédaction du contrat, durée du travail et contrôle du temps de travail, et, bien évidemment rupture du contrat de travail sont soumis à la législation du travail,

Panorama associatif numéro 98 : avril 2024

16-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Educateurs sportifs : soyez honorables

16-04-2024

Afin de mieux protéger les enfants des violences sexuelles dans le sport, la loi du 8 mars 2024 renforce le dispositif de contrôle de l'honorabilité des éducateurs sportifs. Elle

L'intérêt public local d'une association pour obtenir une subvention

09-04-2024

L'intérêt public local fonde la compétence des collectivités territoriales pour disposer d'une habilitation générale à prendre en charge les intérêts de leur population (clause

Panorama associatif numéro 97 : avril 2024

09-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Management nocif au sein d'une association

09-04-2024

Beaucoup de salariés pensent qu'au sein d'une association, le management est plus respectueux des subordonnés. Il y a peut-être moins de pression, encore que cela doit être

Déséquilibre budgétaire d'une association et sa demande de subvention

02-04-2024

Est-il possible de présenter un dossier de demande de subvention alors que les comptes présentés sont excédentaires ? Oui, une association recevant une subvention peut dégager un

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

La Défenseure des droits est inquiète de l'état de notre démocratie

23-04-2024

Dans son rapport annuel (1) d'activité 2023, la Défenseure des droits se montre très inquiète de la banalisation des atteintes aux droits et libertés. Elle constate une hausse

Pour faire des économies, allez au bistrot

16-04-2024

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par

Pour le Sénat, la loi séparatisme doit encore prouver son utilité

09-04-2024

Cette loi est connue sous plusieurs noms. Pour le grand public et les associations, c'est la loi "séparatisme". Dans les administrations, on trouve de plus en plus souvent

La vie associative face à une action publique atone

02-04-2024

Depuis les années 1980, et plus encore à partir de la moitié des années 1990, le soutien à la vie associative est devenu un enjeu central pour l'État et pour les collectivités

Se payer sur la bête

26-03-2024

L'expression "Se payer sur la bête" veut dire, selon le Larousse : "en parlant d'un créancier, se faire payer en prenant directement sur le salaire, les revenus de son débiteur."

Comment se constituer partie civile quand on est une association ?

19-03-2024

Se constituer partie civile quand on est une association, n'est pas aussi difficile qu'il n'y parait à priori. Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'y a que quelques cas pour

La réserve civique : le rapport du HCVA

12-03-2024

Créée en 2017 par la loi "Egalité et Citoyenneté" (1), la Réserve Civique visait à encourager l'engagement citoyen pour contribuer à développer la fraternité, la cohésion sociale

Observatoire de la confiance dans les associations

05-03-2024

Le Don en Confiance est un organisme à but non lucratif ouvert à toutes les causes d'intérêt général. Il a été créé en 1989 par de grandes associations et fondations sociales et

ASSociations et TERritoires : le projet ASSTER

27-02-2024

L'Institut français du Monde associatif est né à Lyon en janvier 2019 avec pour ambition première de faire reconnaître le plus largement possible la contribution des associations

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Une nouvelle loi sur la vie associative en toute discrétion

23-04-2024

Au mois de décembre 2022 avait été mise en ligne une plateforme chargée de recueillir les doléances des responsables associatifs dans le cadre d'une "Grande consultation

Panorama de l'accès à l'emploi en France

16-04-2024

Selon l'INSEE, les personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) (actifs occupés) sont celles âgées de 15 ans ou plus ayant travaillé (ne serait‑ce

Service civique et chômage des jeunes : des variations entre départements

09-04-2024

Le service civique joue un rôle important dans le dispositif de l'insertion professionnelle. Qui l'eût cru ? Une nouvelle étude de l'Institut national de la jeunesse et de

Économie sociale et solidaire : et si l'avenir était européen ?

02-04-2024

"L'Economie Sociale au coeur des transitions" est une rencontre initiée par les trois régions belges, Wallonie, Flandre et Bruxelles les 12 et 13 février 2024 à Liège sous la

Le Conseil d'État précise l'intérêt à agir des associations

26-03-2024

En matière administrative, les différents recours juridictionnels ne sont recevables que si ceux qui les exercent ont intérêt à contester l'acte attaqué. C'est une définition qui

Fiscalité : quel est le statut des dons des cagnottes en ligne

19-03-2024

Depuis quelques années, les plateformes offrant des services de diffusion de cagnottes en ligne fleurissent comme les pâquerettes au printemps. Nous sommes tous invités, à

Contrat d'Engagement Républicain : la culpabilité en avant toute

12-03-2024

Le secrétariat général du comité de prévention de la délinquance et de la radicalisation, à l'origine du scandale du fonds Marianne, vient d'être sévèrement épinglé (1) par la

Obtenir l'agrément d'entreprise solidaire à utilité sociale

05-03-2024

Les "entreprises" de l'économie sociale et solidaire (ESS) peuvent bénéficier d'aides et de financements spécifiques grâce à l'agrément "Entreprise solidaire d'utilité sociale"

La PPL visant à simplifier la vie associative est adoptée par les députés

27-02-2024

Déposée le 20 juillet 2023, la proposition de loi visant à soutenir l'engagement bénévole et à simplifier la vie associative a été définitivement adoptée à l'unanimité par les

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+