Le risque de la prise illégale d'intérêt pour un maire membre d'une association

26-11-2013 JURIASSO ABONNES
Les relations entre un maire et les associations de sa commune sont souvent jugées suspectes par la justice. Il est vrai qu'il y a des précédents qui peuvent effectivement donner raison aux juges. Entre Mr Médecin à Nice et Jean Michel Boucheron à Angoulême, les mauvais exemples ne manquent pas. Mais pour autant, une grande majorité de maires sont sans arrières pensées. Et pourtant, le soupçon demeure... Et la     

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés

Article de 738 mots et de 3497 caractères

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous pour lire cet article
Vous n'êtes pas encore abonné ? Découvrez notre édition abonnés

La parole est aux lecteurs...

Voici ce que les lecteurs pensent de cet article :

4387 lecteurs aiment 10 lecteurs n'aiment pas



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]