Quand Camus est utilisé pour penser le post-confinement

02-06-2020 SOCIETE LIBRE
Albert Camus est l'auteur de "La Peste". Ce qui lui vaut d'être présenté, voire utilisé, par certains penseurs comme étant aujourd'hui l'homme de la situation. Ce roman publié en 1947 relate la dévastation de la ville d'Oran par la peste dans les années 40. De la prise de conscience de l'absurde, à la révolte en passant par la solidarité, cette oeuvre présente effectivement bien des analogies avec notre crise sanitaire. Mais lorsque l'humanité est touchée dans sa globalité, n'est-ce pas toujours le cas ?

Dans la ville d'Oran envahie par la peste, l'homme n'est plus que souffrance. La peste est, pour Camus, la représentation de la barbarie, du nazisme, de l'occupation allemande.

Et face à ces cadavres amoncelés, décomptés, brûlés ou jetés à la fosse commune, le docteur Rieux incarne à la fois la résistance face à la détresse et le témoignage de la solidarité collective. Cet homme se lève et dit non. De ce refus naîtra la résistance face à la peste brune du nazisme. Mais Rieux va plus loin en témoignant de la lutte terrible que l'homme mène contre la maladie. Dire pour comprendre, car pour Camus comme pour Rieux : "Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde."

Mais loin de ne donner que la posture du penseur à son docteur Rieux, Camus le pousse également au combat et à la victoire. En effet, face à cette peste inlassable et implacable, la guerre est rude et se doit d'être continuée dans une persévérance qui frise l'héroïsme pourtant refusé par Rieux. Pour lui, la révolte est nécessaire et la prise des armes indispensable : "Ne marche pas devant moi, je ne te suivrai peut-être pas. Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas. Marche à côté de moi et sois simplement mon ami."

M. Laurent Bibard est professeur en management et titulaire de la chaire Edgar Morin de la complexité. Il a publié une tribune dans The Conversation intitulée : "Penser l'après : En quoi Camus est-il indispensable pour nous aider à sortir de la crise ?" (1) L'introduction de son article donne le ton : "commençons à penser la vie post-crise, à nous outiller pour interroger les causes et les effets de la pandémie, et préparons-nous à inventer, ensemble, le monde d'après."

Après un passage un peu obscure sur les points communs entre le capitalisme, le marxisme et "avec les idéologies les plus extrêmes de notre temps", notre penseur fait intervenir Camus en détournant la pensée profonde de l'auteur de "L'homme révolté". M. Bibard nous invite à "Ne pas aggraver la crise : éviter tout esprit d'accusation". Et de justifier cette attente en présentant Camus comme un penseur qui n'accuse jamais personne.

Et de citer un passage de La Peste dans lequel Rieux porte un regard étonné sur les habitants d'Oran : "Leur première réaction, par exemple, fut d'incriminer l'administration." Et notre penseur Bibard de poursuivre pour ceux qui n'auraient pas encore compris où il souhaitait emmener le lecteur : "Camus anticipe ce que nous avons vécu ou ce que nous sommes en train de vivre, qu'il est vital de ne pas intensifier. Ce qui est fondamental dans cette observation, est l'inconséquence en quoi consiste toute accusation lorsque l'on est au pied du mur, quand l'urgence est de répondre à la question de savoir comment l'on va sortir de la crise."

Dans un sabir mi chrétien mi philosophique, M. Bibard utilise Camus pour nous faire comprendre que rechercher la responsabilité des gouvernants dans la crise sanitaire et bientôt économique qui nous affecte est une perte de temps : "Outre les urgences sanitaires en tant que telles, l'urgence est de cesser de regarder les poutres dans les yeux des voisins, et de redéfinir sans cesse ensemble le métier de vivre." Tout comme l'administration dans "La Peste" représente Pétain qui a totalement assumé la collaboration, comment ne pas juger nos responsables politiques qui ont été dans le déni systématique du manque de masques, tests, lits, respirateurs, etc. ?

Enfin, présenter Camus comme un penseur de la sagesse est pour le moins un raccourci saisissant. Dans "l'Homme révolté", Camus écrit "La première et la seule évidence qui me soit donnée, à l'intérieur de l'expérience absurde, est la révolte." Fondamentalement pour Camus, la révolte, même individuelle ou individualisée, est la justification de l'appartenance à un collectif : "Je me révolte, donc nous sommes". Ce n'est pas bien, M. Laurent Bibard, de faire mentir les morts pour une injuste cause : dédouaner le pouvoir politique en place de toute responsabilité dans la situation traversée par le pays.

En savoir plus
(1) Penser l'après : En quoi Camus est-il indispensable pour nous aider à sortir de la crise ?

La Peste de Camus - Librairie en ligne Mollat

L'homme révolté de Camus - Librairie en ligne Mollat

Un texte formidable de Patrick F. Cavenair : Albert Camus et le Covid-19 : nouvelles chroniques du Dr Rieux







Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Rupture conventionnelle : ne pas chercher des arrangements

06-12-2022

La rupture conventionnelle est ouverte uniquement au salarié employé en CDI. Le dispositif ne s'applique pas à un salarié en CDD ou en contrat temporaire. Elle est une procédure

Associations : connaissez-vous la cartographie des risques ?

06-12-2022

La cartographie des risques se définit comme une démarche d'identification, d'évaluation, de hiérarchisation et de gestion des risques inhérents aux activités d'une entreprise. Il

Les associations de gestion agréées se cherchent un avenir

06-12-2022

Contrairement à ce que l'on croit, le rôle des associations de gestion agréés n'est pas la tenue de comptabilité ou l'établissement des déclarations fiscales. C'est avant tout de

Attention à la gestion désintéressée mais intéressante d'une association :

29-11-2022

Pour ne pas être soumis aux impôts commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés et contribution économique territoriale), les associations doivent avoir une gestion désintéressée.

Panorama associatif numéro 52 : novembre 2022

29-11-2022

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Subvention communale et intérêt public local : du changement

29-11-2022

Selon l'article L. 2121-29 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), "le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune". De fait, une

Comment construire une relation entre une association et un auto-entrepreneur ?

22-11-2022

Dans les faits, rien n'interdit à une association d'avoir recours aux services d'un auto-entrepreneur. Mais, de nombreuses erreurs sont à éviter. La plus courante étant le fameux

La gestion associative s'apprend aussi avec le CFGA

22-11-2022

Instauré par le décret 2008-1013 du 1er octobre 2008 (1) par le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, le certificat de formation à la gestion

Panorama associatif numéro 51 : novembre 2022

22-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au sommaire de ce

Chèque emploi associatif et avenant au temps partiel

15-11-2022

Le chèque emploi associatif est une offre de service gratuite du réseau Urssaf qui permet aux associations employant des salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Participer à une manifestation non déclarée est possible

08-11-2022

Metz (Moselle), nous sommes le 3 mai 2020, à la sortie du premier confinement. De nombreux manifestants descendent dans la rue pour la défense du service public. Parmi eux, les

La pauvreté sous le regard aiguisé des Français

01-11-2022

C'est déjà le 16ème baromètre de la pauvreté et de la précarité que publie le Secours populaire en partenariat avec Ipsos. Une façon d'évaluer la perception des Français sur le

La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022

Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise

Eva pour la vie

18-10-2022

Comment qualifier la douleur d'un parent qui a perdu un enfant ? Comment dire l'indicible ? Il n'existe pas de mot. Juste la cruelle et infinie affliction, l'incicatrisable

Le silence administratif attend le retour de l'écho

11-10-2022

Georges Elgozy, était écrivain et fonctionnaire de la haute administration. Il est l'auteur de cette pensée assez profonde sur l'administration : "Administration : mot féminin qui

Le festival international des idées de demain : octobre 2022

04-10-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Comique : l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

08-11-2022

Avant de lire l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse, je pensais que nos jeunes avaient du mal à se remettre des années 2020, 2021 et 2022. Visiblement, je ne

Comment faire comprendre que les associations existent ?

01-11-2022

Le 11 octobre 2022 le député Modem, Emmanuel Mandon, a posé une question écrite au ministère de la Transition énergétique. Il a demandé, de façon très factuelle, quelles mesures

La Cour des comptes se penche sur l'Agence nationale du sport

25-10-2022

La politique du sport présente, en France, toutes les caractéristiques d'une mission de service public fondée sur la notion d'intérêt général. Elle relève de ce fait de la

Le HCVA tente de siffler la fin de la récréation répressive

18-10-2022

Le Haut Conseil à la Vie Associative sort très rarement de sa ligne diplomatique habituelle. Mais, depuis l'entrée en vigueur du Contrat d'engagement

Le guide du financeur solidaire est sorti

11-10-2022

Certes, ce guide n'est pas le premier du genre. Les grands réseaux d'appui à la création d'entreprise, les structures d'ingénierie de l'économie sociale comme l'Avise, les Cress,

La situation du bénévolat en 2022

04-10-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. Pour répondre à ces

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+