Seine Aval : quand le silence cache un désastre écologique absolu

22-10-2019 SOCIETE LIBRE
Le 3 juillet 2019 est un jour de grand départ en vacances. Les automobilistes qui roulent sur l'A14 découvre un lourd panache de fumée noire avec à sa base, des flammes imposantes. Ils allument leur radio de bord pour en savoir plus. Mais visiblement, les journalistes sont occupés ailleurs. Seuls les réseaux sociaux, vidéos à l'appui, traitent du sujet. L'incendie s'est déclaré dans la plus grande station d'épuration des eaux usées d'Europe, site classé "Seveso seuil haut".

Seine Aval, tel est le nom de cette gigantesque usine de traitement des eaux usées qui, sous les yeux médusés des automobilistes, est la proie des flammes.

Le site internet du SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne), qui est l'exploitant de l'usine, nous apprend qu'elle s'étale sur 3 communes (Achères, Maisons-Laffitte et Saint-Germain-en-Laye) et 600 ha. Elle traite 60 % des eaux usées de 9 millions de Franciliens. C'est un bâtiment de 6000 m² qui a pris feu. Une unité de "clarifloculation" des eaux usées (élimination des particules en suspension) qui abritait plusieurs cuves de chlorure ferrique, une substance hautement toxique et corrosive.

Située au début de la chaîne de retraitement, cette usine était parcourue de colonnes en plastique, dans lesquelles circulait le chlorure ferrique. Ce sont plus de 70 pompiers qui vont se battre quatre jours pour venir à bout de l'incendie. Il faut dire, à leur décharge, qu'ils n'avaient pas d'eau sur place. Car, dans un site classé "Seveso seuil haut", donc a priori hautement sécurisé, l'architecte avait cru bon de faire passer les conduites qui alimentent en eau les poteaux d'incendie sous le bâtiment en flammes. De ce fait, il n'y avait pas d'eau sur place.

Le temps de faire venir un bateau pompe, diverses motos pompes et la célèbre grande échelle utilisée pour l'incendie de Notre-Dame de Paris, le feu avait ravagé l'essentiel des installations. Les pompiers se sont donc battus essentiellement pour que les flammes n'atteignent pas la "zone Biogaz" qui aurait provoqué une explosion catastrophique pour les riverains. Quelques jours après l'incendie, les élus convoquent les responsable du SIAAP qui confirment une pollution de la seine par le déversement d'eaux usées non traitées.

Il faut dire qu'ils pouvaient difficilement nier l'évidence puisque des tonnes de poissons morts flottaient au fil d'une eau privée d'oxygène par abus de carbone, conséquence de la pollution. L'association écologique "Robin des Bois" a jeté un pavé dans le marigot en publiant un communiqué dans lequel elle affirmait que cet incendie était le onzième accident sur le site de Seine Aval depuis le 10 avril 2017 et que le SIAAP avait fait l'objet de quatre mises en demeure de la part du préfet pour non conformité des tuyauteries et soudures du site.

Le syndicat, qui avait sans doute d'autres chat à fouetter, avait cru bon de les ignorer. Le préfet lui infligea donc une astreinte financière quotidienne jusqu'à l'achèvement des réparations. L'association révélait également que des charges de poussières de plomb, résultat de l'incendie de la toiture de Notre-Dame de Paris (la célèbre pollution au plomb qui n'existe pas), se déversaient joyeusement dans les égouts de l'ouest parisien. Et que pour traiter tout ça en plus du reste, la disparition de l'usine n'allait pas arranger la situation.

L'alimentation d'une usine de traitement des eaux usées n'est pas à débit constant. En effet, en cas d'orage, le débit à traiter peut facilement tripler par l'arrivée massive d'énormes quantités d'eaux pluviales fortement polluées par le simple ruissellement des rues. Les orages de la fin du mois de juillet ont ainsi saturé le maillage du traitement des eaux usées (d'autres usines ont pris le relais de celle qui a brûlé) avec un débit de 38 m3 par seconde alors que la capacité était de 17 m3 par seconde. Devant l'impossibilité de traiter un tel afflux, la chaîne s'est contentée d'une simple décantation, laissant la Seine faire le tri.

L'usine ne sera pas reconstruite avant 2022. A l'heure actuelle, la capacité de traitement des eaux usées est de 1,45 million de m3/jour au lieu de 2,3 millions de m3. Le SIAAP se veut rassurant et déclare que les 2 millions de m3/jour seront accessibles dès le printemps 2020. Les habitants des communes environnantes sont, et on ne peut que le comprendre, très remontés. L'absence d'informations sérieuses sur les risques sanitaires encourus par la population rappelle curieusement l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen. Et dans ces deux cas, le silence des médias est assourdissant. Pourquoi ?

En savoir plus
Le site su SIAAP

Vous trouverez ci-dessous, le seul article très complet sur cette tragédie. Il émane de M. Marc Laimé, journaliste et sociologue et auteur (entre autre) du "Dossier de l'eau : Pénurie, pollution, corruption" Seuil, Paris, 2003. Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris. Il anime également un excellent blog : Les eaux glacées du calcul égoïste.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Reconnaissance de dette pour une association : que dit la loi ?

18-06-2024

Une reconnaissance de dette est un document attestant la nature d'un prêt entre deux particuliers. C'est un acte à travers lequel un individu s'engage à confirmer le fait qu'il

Action humanitaire internationale : le financement public en question

18-06-2024

La coopération internationale de l'aide humanitaire, englobe toutes les activités des organisations qui soutiennent les personnes en détresse et encouragent le développement

Panorama associatif numéro 104 : juin 2024

18-06-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Panorama associatif numéro 103 : début juin 2024

11-06-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Licenciement d'un salarié protégé au sein d'une association

11-06-2024

Le licenciement d'un salarié protégé, au sein d'une association comme dans une entreprise, suppose la délivrance préalable d'une autorisation administrative par l'inspection du

Tout savoir sur la déclaration des bénéficiaires effectifs des associations

11-06-2024

Depuis la loi du 10 avril 2024 (1), dite loi "DDADUE" (Diverses Dispositions d'Adaptation au Droit de l'Union Européenne en matière d'économie, de finances, de transition

Gestion de fait : comment éviter la faute ?

04-06-2024

La définition d'une gestion de fait se traduit comme le maniement non autorisé de deniers publics ou assimilés. En d'autres termes, toute personne, qui n'a pas la qualité de

Motif économique de licenciement : quid de la non lucrativité ?

04-06-2024

En matière de licenciement économique, les difficultés invoquées par l'employeur doivent être réelles et sérieuses pour constituer un motif économique légitime de licenciement. Il

Activité d'intérêt général, quelle structure choisir : association ou société à mission ?

04-06-2024

Une société à mission est une "qualité" attribuée aux sociétés qui intègrent des objectifs sociaux dans leurs statuts (loi Pacte du 22 mai 2019). La société à mission se donne

Panorama associatif numéro 102 : fin mai 2024

28-05-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Peut-on encore s'inscrire sur les listes électorales pour les législatives 2024 ?

18-06-2024

Les 30 juin et 7 juillet prochain auront lieu les élections législatives. Le délai extrêmement court entre la parution du décret 2024-527 du 9 juin 2024 portant convocation des

La dite solution d'une dissolution

11-06-2024

Nous recevons beaucoup de courriers de nos lecteurs. Souvent, il faut bien le reconnaître, c'est pour nous morigéner sur certaines de nos prises de position. Parfois, on nous

1 an de nettoyage social avant les Jeux Olympiques de Paris 2024

04-06-2024

Le 31 octobre 2023, nous avons publié un article intitulé : "Le revers de la médaille". Il s'agissait alors de relayer le cri d'alarme lancé par Médecins du Monde et plus de 70

Dérives sectaires : le renforcement du rôle des associations

28-05-2024

La loi n° 2024-420 du 10 mai 2024 (1) visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l'accompagnement des victimes, a été publiée au Journal Officiel le

C'est pour la bonne cause

21-05-2024

Le sociologue Simon Cottin-Marx a publié, en septembre 2021, un livre au titre évocateur : "C'est pour la bonne cause" (1). Un ouvrage destiné à penser le travail associatif avec

Protection de l'enfance : hébergement, mentorat, parrainage et mensonges

14-05-2024

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 7 février 2022, dite loi "Taquet", le parrainage et le mentorat sont enfin reconnus et font maintenant partie intégrante du dispositif de

Transition écologique : le HCVA s'adresse aux associations

07-05-2024

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation placée auprès du Premier ministre. Il est saisi de tous les projets de lois et de décrets concernant

Cour des comptes : plus de transparence dans la générosité publique

30-04-2024

Le contrôle de la Cour des comptes est principalement fondé sur le fait que les donateurs aux organismes concernés bénéficient d'un avantage fiscal, que celui-ci soit obtenu dans

La Défenseure des droits est inquiète de l'état de notre démocratie

23-04-2024

Dans son rapport annuel (1) d'activité 2023, la Défenseure des droits se montre très inquiète de la banalisation des atteintes aux droits et libertés. Elle constate une hausse

Pour faire des économies, allez au bistrot

16-04-2024

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Cautionnement associatif : les recours possibles

18-06-2024

Une association peut-elle se porter caution ? Oui, une personne morale peut aussi se porter caution. Par exemple, une association d'aide aux locataires peut se porter garant en

Financement des associations : le cri d'alarme du CESE

11-06-2024

Le 28 mai 2024, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté à l'unanimité un avis qui alerte (c'est un euphémisme) sur la situation critique des associations.

Certificat de formation à la gestion associative : l'indispensable Sésame

04-06-2024

C'est en 2005, que l'ex Conseil National de la Jeunesse devenu aujourd'hui Conseil d'orientation des politiques de jeunesse (COJ) a souhaité mettre en place une formation

Association syndicale libre : le respect des statuts avant tout

28-05-2024

Bien qu'elles répondent aux mêmes objets que les autres associations syndicales de propriétaires, les associations syndicales libres (ASL) ont un régime de déclaration très proche

La finance solidaire au service des associations

21-05-2024

Qu'est-ce que c'est que la "Finance Solidaire" ? La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations dont

Faut-il partager la valeur dans les structures de l'ESS ?

14-05-2024

La loi 2023-1107 du 29 novembre 2023 transpose l'accord national interprofessionnel (ANI) sur le partage de la valeur en entreprise (conclu en février 2023 entre les syndicats et

Un guide mécénat pour prévenir les risques de corruption

07-05-2024

L'Agence française anticorruption (AFA) est un service à compétence nationale créé par la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à

CESE : Evolution des modèles de financement des associations

30-04-2024

La commission Economie Finances du CESE s'est saisie d'un projet d'avis sur le financement du modèle associatif. Dans ce cadre a été lancé un questionnaire à l'attention des

Une nouvelle loi sur la vie associative en toute discrétion

23-04-2024

Au mois de décembre 2022 avait été mise en ligne une plateforme chargée de recueillir les doléances des responsables associatifs dans le cadre d'une "Grande consultation

Panorama de l'accès à l'emploi en France

16-04-2024

Selon l'INSEE, les personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) (actifs occupés) sont celles âgées de 15 ans ou plus ayant travaillé (ne serait‑ce

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+