Seine Aval : quand le silence cache un désastre écologique absolu

22-10-2019 SOCIETE LIBRE
Le 3 juillet 2019 est un jour de grand départ en vacances. Les automobilistes qui roulent sur l'A14 découvre un lourd panache de fumée noire avec à sa base, des flammes imposantes. Ils allument leur radio de bord pour en savoir plus. Mais visiblement, les journalistes sont occupés ailleurs. Seuls les réseaux sociaux, vidéos à l'appui, traitent du sujet. L'incendie s'est déclaré dans la plus grande station d'épuration des eaux usées d'Europe, site classé "Seveso seuil haut".

Seine Aval, tel est le nom de cette gigantesque usine de traitement des eaux usées qui, sous les yeux médusés des automobilistes, est la proie des flammes.

Le site internet du SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne), qui est l'exploitant de l'usine, nous apprend qu'elle s'étale sur 3 communes (Achères, Maisons-Laffitte et Saint-Germain-en-Laye) et 600 ha. Elle traite 60 % des eaux usées de 9 millions de Franciliens. C'est un bâtiment de 6000 m² qui a pris feu. Une unité de "clarifloculation" des eaux usées (élimination des particules en suspension) qui abritait plusieurs cuves de chlorure ferrique, une substance hautement toxique et corrosive.

Située au début de la chaîne de retraitement, cette usine était parcourue de colonnes en plastique, dans lesquelles circulait le chlorure ferrique. Ce sont plus de 70 pompiers qui vont se battre quatre jours pour venir à bout de l'incendie. Il faut dire, à leur décharge, qu'ils n'avaient pas d'eau sur place. Car, dans un site classé "Seveso seuil haut", donc a priori hautement sécurisé, l'architecte avait cru bon de faire passer les conduites qui alimentent en eau les poteaux d'incendie sous le bâtiment en flammes. De ce fait, il n'y avait pas d'eau sur place.

Le temps de faire venir un bateau pompe, diverses motos pompes et la célèbre grande échelle utilisée pour l'incendie de Notre-Dame de Paris, le feu avait ravagé l'essentiel des installations. Les pompiers se sont donc battus essentiellement pour que les flammes n'atteignent pas la "zone Biogaz" qui aurait provoqué une explosion catastrophique pour les riverains. Quelques jours après l'incendie, les élus convoquent les responsable du SIAAP qui confirment une pollution de la seine par le déversement d'eaux usées non traitées.

Il faut dire qu'ils pouvaient difficilement nier l'évidence puisque des tonnes de poissons morts flottaient au fil d'une eau privée d'oxygène par abus de carbone, conséquence de la pollution. L'association écologique "Robin des Bois" a jeté un pavé dans le marigot en publiant un communiqué dans lequel elle affirmait que cet incendie était le onzième accident sur le site de Seine Aval depuis le 10 avril 2017 et que le SIAAP avait fait l'objet de quatre mises en demeure de la part du préfet pour non conformité des tuyauteries et soudures du site.

Le syndicat, qui avait sans doute d'autres chat à fouetter, avait cru bon de les ignorer. Le préfet lui infligea donc une astreinte financière quotidienne jusqu'à l'achèvement des réparations. L'association révélait également que des charges de poussières de plomb, résultat de l'incendie de la toiture de Notre-Dame de Paris (la célèbre pollution au plomb qui n'existe pas), se déversaient joyeusement dans les égouts de l'ouest parisien. Et que pour traiter tout ça en plus du reste, la disparition de l'usine n'allait pas arranger la situation.

L'alimentation d'une usine de traitement des eaux usées n'est pas à débit constant. En effet, en cas d'orage, le débit à traiter peut facilement tripler par l'arrivée massive d'énormes quantités d'eaux pluviales fortement polluées par le simple ruissellement des rues. Les orages de la fin du mois de juillet ont ainsi saturé le maillage du traitement des eaux usées (d'autres usines ont pris le relais de celle qui a brûlé) avec un débit de 38 m3 par seconde alors que la capacité était de 17 m3 par seconde. Devant l'impossibilité de traiter un tel afflux, la chaîne s'est contentée d'une simple décantation, laissant la Seine faire le tri.

L'usine ne sera pas reconstruite avant 2022. A l'heure actuelle, la capacité de traitement des eaux usées est de 1,45 million de m3/jour au lieu de 2,3 millions de m3. Le SIAAP se veut rassurant et déclare que les 2 millions de m3/jour seront accessibles dès le printemps 2020. Les habitants des communes environnantes sont, et on ne peut que le comprendre, très remontés. L'absence d'informations sérieuses sur les risques sanitaires encourus par la population rappelle curieusement l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen. Et dans ces deux cas, le silence des médias est assourdissant. Pourquoi ?

En savoir plus
Le site su SIAAP

Vous trouverez ci-dessous, le seul article très complet sur cette tragédie. Il émane de M. Marc Laimé, journaliste et sociologue et auteur (entre autre) du "Dossier de l'eau : Pénurie, pollution, corruption" Seuil, Paris, 2003. Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris. Il anime également un excellent blog : Les eaux glacées du calcul égoïste.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Vie statutaire de l'association : le quorum

15-07-2020

En droit, le quorum ne concerne que la validité de la délibération d'une assemblée générale, selon le pourcentage du nombre minimum de participants requis prévu par les statuts.

Vers plus de transparence pour le FDVA ?

15-07-2020

C'est le décret 2018-460 du 8 juin 2018 (1) qui régit le fonctionnement du Fonds pour le développement de la vie associative. Il précise notamment les conditions dans lesquelles

Baisse des subventions de l'ANS aux associations sportives

15-07-2020

Lors de la constitution de l'Agence Nationale du Sport, le mouvement sportif estimait les moyens nécessaires à son fonctionnement entre 350 et 400 millions d'euros. Un budget bien

Le Livret de Développement est Durable mais pas vraiment Solidaire

06-07-2020

En 1983 était créé le Codevi, un produit d'épargne totalement défiscalisé. En 2007, il est remplacé par le Livret de Développement Durable (LDD) avec comme objectif le financement

Licenciement : l'obligation de reclassement pour une association

06-07-2020

Il faut le répéter encore et encore : les associations, en matière de droit du travail, et quel que soit leur objet, sont soumises aux mêmes règles qu'une entreprise commerciale

Gestion d'une association : le président est solidairement comptable de fait

06-07-2020

La définition d'une gestion de fait se traduit comme le maniement non autorisé de deniers publics ou assimilés. En d'autres termes, toute personne, qui n'a pas la qualité de

Covid19 : Le point sur les subventions publiques

29-06-2020

Depuis la circulaire du 6 mai 2020, les doutes qui subsistaient autour du maintien ou pas des subventions publiques ont été levés. En revanche, les conditions d'exécution de

Liquidation judiciaire : procédure dangereuse en pleine crise sanitaire

29-06-2020

Bien qu'étant personne morale, l'association est responsable de ses engagements financiers. Et comme ceux-ci n'ont pu être pris que par ses représentants légaux, les dirigeants

Covid19 : Pour une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

29-06-2020

Alors que la crise économique remplace petit à petit la crise sanitaire et que les associations comme les entreprises doivent y faire face, la Fédération française des assureurs

Déficit et subvention : mariage possible ?

22-06-2020

Oscar Wilde estimait que "Quelque grief qu'on ait contre le mariage, on ne saurait lui refuser d'être une expérience." Peut-on marier le déficit budgétaire d'une association avec

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Comme un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter

07-07-2020

En ces temps de remaniements ministériels où la communication l'emporte sur le politique, il faut se faire du bien. Voici, exhumée des limbes du temps, une lettre qu'un président

La sangsue : une petite bête qui monte qui monte

30-06-2020

Depuis plus de 2000 ans, l'hirudothérapie est une approche thérapeutique qui utilise des sangsues en médecine. Ces petites bêtes sont une sous-classe de l'embranchement des

Du réchauffement climatique à l'épistémé

23-06-2020

Personne ne connaissait le village russe de Verkhoïansk, il y a encore une semaine. Depuis, cette commune située au nord-est de la Sibérie, sur le fleuve Iana, près du Cercle

Une histoire au doigt mouillé

15-06-2020

Alors que le confinement pèse encore sur nos esprits chagrins et que le déconfinement peine à nous remplir de joie, voici une petite histoire propre à vous faire rire un peu.

Quand Camus est utilisé pour penser le post-confinement

02-06-2020

Albert Camus est l'auteur de "La Peste". Ce qui lui vaut d'être présenté, voire utilisé, par certains penseurs comme étant aujourd'hui l'homme de la situation. Ce roman publié en

Quand des associations proposent un plan de sortie de crise

26-05-2020

Cela fait des mois que des débats profonds agitent organisations associatives, syndicales et ONG. Des mois que l'idée de changer de système économique et social circule sans pour

Après le manque de masques, le manque de tests Covid19 : pourquoi ?

19-05-2020

Après l'Arlésienne des masques, voici la fable des tests sérologiques du Covid19. Souvenez-vous de notre premier ministre qui annonçait fièrement que dès le 11 mai, la France

Quatre guides pour aider à la reprise des activités physiques post-confinement

12-05-2020

Alors que s'ouvre une première phase de déconfinement depuis le 11 mai, les Français peuvent-ils à nouveau pratiquer des activités physiques et sportives ? Oui, répond le

Quand chante le coeur des soignants

05-05-2020

Ils ont été méprisés par la ministre de la Santé et battus par les CRS lors de leurs manifestations. Depuis le début du mois de mars, ils sont devenus des héros. Ils n'en

StopCovid : les apprentis sorciers de nos libertés

28-04-2020

Pour lutter contre la pandémie, le gouvernement a pris de très nombreuses mesures dont beaucoup ont eu pour effet de favoriser de graves entorses au Code du Travail, au bénéfice

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

La vie associative a été oubliée dans le nouveau gouvernement

15-07-2020

C'est maintenant une habitude avec le président Macron. Déjà, dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe la vie associative était la grande absente de la start-up nation. Et

Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie

06-07-2020

Nous empruntons ce titre à une citation de Paul Lafargue qui, bien que né à Santiago de Cuba en 1842, était un homme politique français. Mais il savait aussi écrire et son essai

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

L'après Covid19 : comment vont les associations ?

22-06-2020

Réalisée du 18 mai au 15 juin 2020, la seconde enquête (1) du Mouvement associatif et du Réseau national des maisons des associations a recueilli 13 500 réponses, ce qui prouve

Connaissez-vous Les Licoornes ?

15-06-2020

Il y a la licorne, créature légendaire à corne unique, et Les Licoornes qui sont des sociétés coopératives d'intérêt collectif opérant sur un marché de masse. L'objectif affiché

Pour une extension rapide du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée

08-06-2020

Depuis la parution de l'Arrêté du 11 février 2020 (1) qui fixe le montant de la participation de l'Etat à l'expérimentation du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée,

ESS : En Marche pour une économie du bien commun ?

01-06-2020

Christophe Itier est Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'Innovation Sociale. Ceci pour ceux qui ne connaîtraient pas l'homme. Placé auprès du ministre

Déconfinement : où en sont les associations ?

25-05-2020

Après le succès de la première enquête "COVID19 : Quels impacts sur votre association" (1) à laquelle plus de 20 000 associations ont répondu, voici la deuxième édition,

Covid19 : le secteur associatif français est-il en danger ?

18-05-2020

Poser la question, c'est hélas y répondre en grande partie. Le tissu associatif, qui n'était déjà pas au mieux de sa forme avant la pandémie, risque de payer un lourd tribu

Circulaire sur les mesures d'adaptation des subventions publiques

11-05-2020

Elle était attendue cette circulaire sur les mesures d'adaptation des règles de procédures et d'exécution des subventions publiques. Nous arrive-t-elle avec tous les espoirs que

Découvrir 10 autres articles