Diminution des emplois aidés pour 2007-2008

17-09-2007
De nombreuses associations dont l’AD-PA (association des directeurs d’établissements d’hébergement pour personnes âgées) se sont inquiétées de l’annonce de la diminution des emplois aidés et notamment des CAE (contrat d’accompagnement dans l’emploi) par le ministère des Finances pour 2008. En effet, les récentes déclarations de la Ministre des Finances Christine Lagarde et de hauts fonctionnaires de son Ministère inquiètent l’AD-PA. Il s’agirait de diminuer le nombre d’emplois aidés et notamment les CAE (contrat d’accompagnement dans l’Emplois) largement financés par l’Etat.

Dans un secteur connu pour son manque chronique de personnels l’AD-PA demande avant tout des moyens pour recruter des personnels à contrats durables (CDI ou titulaires) à domicile comme en établissement. Mais dans l’attente d’une véritable prise en compte des besoins des personnes âgées, les emplois aidés, souvent affectés à des fonctions de ménage ou de restauration permettent de desserrer l’étau budgétaire et de moins mal accompagner les personnes âgées.

Le compte rendus de la commission des finances du 25-07-2007
[...] Le rapporteur général de la Commission des Finances, de l’économie générale et du Plan a indiqué que le montant des sommes dues et non payées à la Sécurité sociale en 2006 s’élève à 730 millions d’euros. Les crédits disponibles étaient insuffisants pour les contrats aidés, mais également sur d’autres postes, comme l’allocation de fin de formation, l’allocation de solidarité spécifique, le fonds transitoire pour les intermittents du spectacle et les préretraites progressives. Les crédits votés ont été abondés par décret d’avance, ainsi que par la loi de finances rectificative pour 2006 à hauteur de 186 millions d’euros.

Pour l’exercice 2007, il manque un milliard d’euros, répartis de la façon suivante :
1. 300 millions d’euros pour les contrats aidés,
2. 400 millions d’euros pour le fonds de solidarité qui finance principalement l’allocation de solidarité spécifique, le fonds intermittents et l’allocation équivalent retraite,
3. 100 millions d’euros pour le secteur des hôtels, cafés et restaurants (HCR),
4. 100 millions d’euros pour l’allocation de fin de formation,
le reste étant réparti entre les préretraites, les stagiaires en formation professionnelle et l’association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA). Il faudra prendre des décrets d’avance avant la fin de l’année pour financer tous ces dispositifs.

Les contrats initiative emploi, destinés au secteur marchand, sont maintenus à 40 000. En revanche, les contrats aidés dans le secteur non marchand devront être de 130 000 au deuxième semestre 2007, contre 175 000 signatures au premier [....]

En savoir plus
Le communiqué de l’AD-PA - Format DOC



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]