Exonération des charges sociales terminée pour les associations situées en ZRR

02-06-2008
L’article 15 de la loi n°2005-157 du 23 février 2005* relative au développement des territoires ruraux a créé, au profit des associations d’intérêt général* dont le siège social est situé en zone de revitalisation rurale (ZRR), une exonération de cotisations patronales de Sécurité sociale, de FNAL et de versement transport. L’objet de cette mesure était de favoriser le développement des activités associatives en milieu rural. Or il semble avéré qu’une mesure de suppression du dispositif d’exonération des charges sociales soit inscrite au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2008. Si cette mesure était adoptée, elle mettrait en péril l’existence de nombreuses structures associatives dont les activités sont indispensables au développement des territoires ruraux.

M. Patrick Roy (député PS - Nord) attire l’attention de Mme la ministre de l’économie, des finances et de l’emploi sur ce projet de suppression du dispositif d’exonération des charges sociales aux associations déclarées d’intérêt général en ZRR. Il lui demande de lui préciser quelles sont les raisons qui pourraient inciter le Gouvernement à priver de son soutien le tissu associatif en milieu rural défavorisé ?

Réponse de la ministre publiée au JO le 27/05/2008
L’exonération de cotisations patronales de sécurité sociale instituée par la loi n° 2005-157 du 23 février 2005 en faveur des associations et des organismes d’intérêt général implantés dans les zones de revitalisation rurale présentait un caractère très large par rapport au droit commun puisqu’elle n’était ni limitée dans le temps ni dégressive en fonction de la rémunération et qu’elle s’appliquait, en outre, à l’ensemble des salariés et non aux seules embauches comme pour les entreprises situées dans les mêmes zones.

Ce dispositif n’avait pas non plus de l’impact sur l’emploi à hauteur du coût budgétaire engagé, dans la mesure où, faute d’être circonscrit aux nouvelles embauches, il bénéficiait pour l’essentiel à des emplois déjà existants, de surcroît sans plafond de rémunération ni restriction quant à la nature ou à la durée du contrat de travail.

Dans une proportion importante, il s’appliquait à des organismes ou établissements a priori non visés par la loi du 23 février 2005, fonctionnant au moyen d’aides ou de financements publics importants (hôpitaux, maisons de retraite, structures d’accueil pour handicapés) et dont la plupart étaient déjà présents dans la zone lors de la mise en place de cette exonération ou s’y seraient de toutes façons implantés.

Ainsi, malgré un coût élevé (185 millions d’euros en 2007) et une extension rapide, cette mesure ne répondait que faiblement à son objet qui était de favoriser le développement des activités associatives en milieu rural.

Le Parlement a donc supprimé, pour l’avenir, cette mesure à l’occasion du vote de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008.

Néanmoins, pour limiter les répercussions sur les organismes concernés, l’article 19 de cette loi a maintenu l’application du dispositif spécifique pour tous les contrats de travail conclus avant le 1er novembre 2007.

En outre, le même article a prévu que les salariés embauchés après cette date pourront bénéficier de la mesure d’exonération de droit commun qui était jusqu’alors réservée aux entreprises implantées dans ces zones.

Au terme de la durée d’application de cette exonération, les salariés de ces organismes, à l’exception de ceux des hôpitaux et des établissements d’enseignement publics, ouvriront droit aux allégements généraux qui donnent lieu à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale pouvant atteindre 28,1 points au niveau du SMIC.

Conformément à la loi, le nouveau dispositif fera l’objet d’une évaluation destinée à en mesurer l’efficacité dans le cadre du développement des zones concernées et dont les résultats seront présentés au Parlement avant le 30 juin 2009.

En savoir plus
*Voir news N° 971 du 12-06-2006

* Au regard de la doctrine fiscale, est considéré comme étant d’intérêt général l’organisme qui remplit les trois conditions cumulatives suivantes :
1. ne pas exercer d’activité lucrative,
2. avoir une gestion désintéressée,
3. ne pas fonctionner au profit d’un cercle restreint de personnes.

Les associations non reconnues d’utilité publique peuvent être qualifiées d’organismes d’intérêt général dans la mesure où elles remplissent ces critères.

Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 57 : fin janvier 2023

24-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Les aides aux associations pour les coûts de l'énergie

24-01-2023

Depuis février 2022, les prix du gaz et de l'électricité ont très fortement augmenté. L'Etat a mis en place au mois de juillet 2022, et dans le cadre du plan de résilience

Présomption de démission pour abandon de poste

24-01-2023

La loi dite "Marché du travail" du 21 décembre 2022 (1) a institué un nouvel article L1237-1-1 dans le Code du travail (2) en vigueur depuis le 23 décembre 2022. Ce dernier va

Panorama associatif numéro 56 : janvier 2023

17-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Tous les guides importants pour les associations

17-01-2023

Nous souhaitions le faire depuis longtemps, mais le manque de temps et l'attente des dernières mises à jour nous ont retardé. Voici, pour vous, tous les guides pratiques pour la

L'astreinte salariale : Nouvelle jurisprudence

17-01-2023

Certaines associations pratiquent, souvent sans le savoir comme M. Jourdain avec la prose, l'astreinte salariale. Leur secteur d'activité les oblige à cette pratique. On peut

Subventions pour les associations : le mode d'emploi complet

10-01-2023

Entre la Charte des Engagements réciproques signée en février 2014 entre l'État, le Mouvement associatif et les représentants des collectivités territoriales et le Contrat

Panorama associatif numéro 55 : janvier 2023

10-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Activités lucratives : le Conseil d'Etat a une nouvelle fois tranché

10-01-2023

Au fur et à mesure que décroissent les subvention, les associations doivent assumer des activités de plus en plus lucratives. Ce qui entraine, de façon presque automatique, une

Ester en justice : bien relire ses statuts avant

03-01-2023

De très nombreuses associations défendent les droits des usagers. Que ce soit pour des raisons écologiques, urbanistiques, juridiques ou sociales, la justice est de plus en plus

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Les associations sont-elles présumées coupables ?

24-01-2023

C'est le 1er janvier 2022 qu'entrait en vigueur le contrat d'engagement républicain, né de la loi 2021-1109 du 24 août 2021 dite "Séparatisme" (1). Ainsi, depuis un an, les

Technicien valoriste du réemploi

17-01-2023

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il y a des choses qui m'échappent avec l'âge. En particulier, dans le domaine de l'emploi. Les avancées technologiques induisent fort

Liberté - Egalité - Solidarité - Remboursé

10-01-2023

Pourquoi, petit à petit, la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de la

Trop de fidèles parmi les pêcheurs

03-01-2023

En ce début d'année 2023, l'idée nous est venue de parler gros sous, pognon, oseille, bref d'argent. Et cette croyance nous submerge tous, sans distinction. Pas d'Eglises

Le train fantôme de la Gare de Lyon

20-12-2022

Nous vous avons concocté, pour ce Noël, un joli conte vrai. Oui, tout ce que nous allons vous raconter ici est vrai. Vrai de vrai. La vérité vraie comme disent les enfants. Pour

Chronique d'un drame social annoncé

13-12-2022

Le Secours catholique vient de publier son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France. Et ce n'est pas un rapport de plus, mais plutôt celui de trop. Alors que notre pays

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Le guide de l'association employeur

24-01-2023

L'UDES, union des employeurs de l'économie sociale et solidaire, regroupe 23 groupements et syndicats d'employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 16 branches et

ESS : les chiffres du mois, numéro 1

17-01-2023

Nous avons lancé, en 2021, le panorama associatif qui en est aujourd'hui au numéro 56, et qui est un franc succès. Nous entamons l'année 2023 en démarrant une nouvelle série, les

La réforme des retraites va-t-elle impacter le vie associative ?

10-01-2023

Si l'on en croit le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites (1), la réponse est affirmative sans l'ombre d'un doute. En France, un senior sur trois s'engage dans

Les Assises de la Simplification associative : comique de situation

03-01-2023

Il y a eu le Grand Débat pour calmer les gilets jaunes. Il y a eu le Grenelle de l'Education pour anesthésier les enseignants. Il y a eu le Ségur de la Santé pour appâter les

Baromètre de la générosité vision donateur 2022

20-12-2022

Depuis 10 ans, selon le Baromètre de la générosité de France générosités, les donateurs sont de plus en plus généreux mais de moins en moins nombreux et de plus en plus âgés.

Le mouvement associatif fait le point sur les travaux législatifs en cours

13-12-2022

Entre le Projet de Loi de Finances 2023 et la contribution à la consultation de la Commission européenne en vue d'une initiative sur les activités transfrontières des

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+