Les brèves juridiques


Budget des sports 2020 : une hausse qui cache mal une baisse

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a présenté le budget de son ministère le 27 septembre dernier. Et c'est avec fierté qu'elle a annoncé, dans le cadre du projet de loi de finances 2020, une augmentation de 35,5 % (710,42 millions d'euros contre 524 millions en 2019). Beau budget sur le papier qui cache mal le tour de passe passe d'une ministre plus joueuse de bonneteau que

Lire la suite...

Pour les associations d'aide aux SDF, la côte d'alerte est dépassée

Elles sont toutes unanimes, les associations qui viennent en aide aux "sans domicile fixe". Le nombre de SDF dans les rues de nos villes a atteint des sommets jamais vus alors même que le système d'hébergement est totalement saturé. Le Samu Social réclame un plan Marshall tant la situation devient ingérable. Pour la seule Porte de la Chapelle à Paris, ce sont plus de 2 500 personnes qui vivent

Lire la suite...

La Bretagne est en deuil : En Envor n'est plus

L'association En Envor était LA plateforme de contenus culturels, scientifiques et éducatifs traitant de l'histoire contemporaine en Bretagne. Sur son site, on pouvait tout aussi bien découvrir l'histoire contemporaine que les travaux d'historiens bretons de la période contemporaine. Pour l'équipe de bénévoles, il s'agissait de montrer une Bretagne ouverte aux autres, aux antipodes d'une identité

Lire la suite...

Selon France Générosités : la philanthropie est un projet de vie

France générosités est un syndicat qui représente le secteur de la philanthropie auprès de l'Etat afin de défendre les intérêts de ses membres. Ceux-ci sont, peu ou prou, les plus grosses associations caritatives de France. En cette rentrée, ce syndicat vient de publier un guide : "La philanthropie, un projet de vie" avec pour objectif de mettre à la disposition des donateurs, les solutions pour

Lire la suite...

Après les faux steaks hachés, les escalopes de poulets gavées d'eau

Après les 1436 tonnes de faux steaks hachés (1) dont 457 tonnes avaient déjà été distribuées aux bénéficiaires des aides sociales via les associations caritatives, ce ne sont pas moins de 360 tonnes d'escalopes de poulet gorgées d'eau qui ont été à leur tour réparties dans le réseau des Banques alimentaires, ainsi qu'aux Restos du coeur, à la Croix-Rouge et au Secours populaire. Un scandale de

Lire la suite...

Féminicides à quoi va servir le Grenelle violences conjugales ?

Jusqu'en 1994, le meurtre d'une femme par son conjoint ou ex était nommé crime passionnel et bénéficiait d'une certaine mansuétude de la part des juges qui considéraient que la passion pouvait faire perdre le contrôle de soi-même. La jalousie était alors une circonstance atténuante. La loi a changé, mais les mentalités ? Il semble bien que toute les chaînes préventives et répressives soient à

Lire la suite...

L'économie de demain se fait son université d'été

Sous le mot dièse #NousSommesDemain se cache un collectif qui a pour projet d'obtenir l'engagement des entreprises à avancer vers la transition écologique et sociale. Vaste programme aurait dit un certain général. Changer de modèle "pour faire mieux avec moins" est une belle idée à laquelle on ne peut que souscrire. Encore faut-il sortir de la simple déclaration d'intention pour viser une

Lire la suite...

Préconiser l'entrepreneuriat associatif : est-ce bien raisonnable ?

Depuis bien des années, notamment sous l'influence de la Fonda et autres "think tank" libéraux, on sent bien que le modèle associatif dérange. Cette vieille dame de 118 ans commence à fatiguer les adeptes du nouveau monde qui pensent que la raison et le bon sens sont des archétypes poussiéreux. Jusqu'à présent, le HCVA (Haut Conseil à la Vie Associative) comptait les points, mais restait neutre.

Lire la suite...

L'affaire des faux steaks hachés donne le vertige aux associations

La majorité LREM vient de ratifier le CETA (1) en nous promettant des contrôles tellement sévères que la population n'aura pas à craindre d'ingérer, dans les produits canadiens, des pesticides ou autres antibiotiques interdits chez nous. Mais l'affaire des "faux steaks hachés" vient jeter comme un doute sur ces belles déclarations. Le rapport que le Sénat a publié sur son site (le 24-07-2019)

Lire la suite...

Les associations de taille intermédiaire pourraient disparaître en France

Nous annoncions un plan social de 40 000 emplois dans le secteur associatif dès 2014 (1). Et c'est peu dire que les sourires condescendants ont fusé autour de nous. Nous avons été traités d'alarmistes à la petite semaine et ce, au moment même où la fameuse Loi ESS était en discussion au parlement. Depuis, les faits qui sont têtus, nous ont donné raison. Et il ne s'agit plus de plan social, mais

Lire la suite...

Comment lutter contre la déshumanisation des services publics ?

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a souligné dans son rapport annuel (1) un fait étonnant : sur 140 000 réclamations reçues, 94 % portaient sur la relation des usagers avec les services publics. La conclusion de M. Toubon sur ce fait singulier est la suivante : "La réduction du périmètre des services publics, leur privatisation progressive, leur dématérialisation, la complexité des

Lire la suite...

La bonne image des associations auprès des Français

On s'en doutait et les remontées de terrain nous assuraient d'une large adhésion. Mais le lire dans les résultats d'un grand sondage (1) fait du bien. Oui, les Français ont une bonne image des associations et une solide confiance en elles. A l'opposé du spectre on trouve, sans trop de surprise, les syndicats, les hommes politiques et l'Etat. C'est d'autant plus cohérent que les Français exigent

Lire la suite...

Service National Universel : premiers pas et premiers doutes

Dès l'année 2018, de très nombreuses organisations de jeunesse (Fage, Unef, JOC, Animafac, etc.) (1) ont pris position contre le Service National Universel (SNU). Pour ces associations, la mixité sociale se construit et se décrète pas. Avis que nous partageons. Mais le plus scandaleux est ailleurs. C'est en effet le coût exorbitant de ce dispositif qui pose question : 2000 euros par jeune, soit

Lire la suite...

Lutte contre l'illettrisme : une urgence absolue dans une société de plus en plus numérique

De l'illettrisme, qui est l'incapacité pour un individu de déchiffrer un texte simple, à l'illectronisme qui désigne les personnes qui sont dans l'incapacité d'utiliser les outils numériques, une fracture béante se creuse sous nos yeux. En France, l'illectronisme touche environ 14 millions de personnes dont 9 millions sont déclarées illettrées (1). C'est l'un des plus grands facteurs d'inégalité

Lire la suite...

Quand les assemblées générales deviennent généreuses

Depuis 2009, le site HelloAsso s'est imposé peu à peu dans le paysage associatif français. De la gestion des billetteries à celles des adhésions en passant par le financement participatif, cette plateforme est un peu le couteau suisse de la vie associative. Pour fêter ses 10 ans, elle lance une série d'événements "pour redécouvrir le pouvoir d'agir des associations et des collectifs, s'inspirer,

Lire la suite...

En route vers un coopérativisme de plateforme ?

Comment répondre à la déshumanisation de nos échanges ? Comment contrer les visions destructrices de l'avenir ? Comment échapper au "tous contre tous" pour le profit de quelques uns ? Le système coopératif reste sans aucun doute l'une des réponses les plus novatrices. Et dans un mariage heureux avec la technologie, il est en mesure d'être le contre modèle positif dont nous avons tant besoin. Et

Lire la suite...

Le Haut-commissaire à l'ESS qui n'aime pas les associations

Il y a visiblement une constante avec les membres de ce gouvernement. Ils n'aiment pas celles et ceux qui osent résister. C'est actuellement le cas avec les enseignants qui ont maille à partir avec leur ministre de tutelle sur de nombreux points dont le droit de réserve des fonctionnaires qui permet à la hiérarchie de sanctionner des enseignants pour leurs propos. Le Haut commissaire à l'ESS,

Lire la suite...

Le bénévolat : évolution et tendances fortes 2010 2019

Depuis l'année 2010, France bénévolat (1) nous propose son baromètre de l'évolution du bénévolat (pour les années 2010, 2013, 2016 et 2019). Une réalisation confiée à l'IFOP avec en soutien le Crédit Mutuel et l'association Recherches & Solidarités. Un outil bien pratique pour analyser les tendances de ce creuset unique et mouvant sans lequel nos associations ne seraient rien. Le bénévolat qui

Lire la suite...

Et la Nef va : une coopérative qui fait du bien à l'Economie Sociale et Solidaire

Alors que la gouvernance d'une mutuelle comme la Macif pose question (1) tant les rémunérations des dirigeants et administrateurs du groupe ont explosées, il y a des coopératives qui ne cessent de prouver qu'une autre approche économique est possible grâce à l'Economie Sociale et Solidaire. C'est le cas avec la Nef, une coopérative qui dépasse largement le cadre de référence usuel des "placements

Lire la suite...

Vers une remise en cause des frais bancaires appliqués par les banques ?

Au mois de février dernier, une étude menée par l'association 60 millions de consommateurs et par l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), a révélé la mise en place récente, par les banques, d'un système de facturation à l'encontre des clients qui connaissent des difficultés financières. Et ce, alors même que l'ensemble des banques françaises viennent de s'engager à mieux protéger

Lire la suite...

La reconstruction de Notre Dame passe en vitesse accélérée

Le monde entier a vécu l'incendie de Notre Dame de Paris comme une énorme catastrophe. De tous les pays sont venus des témoignages de solidarité avec la ville de Paris et sa cathédrale. Visiblement, Emmanuel Macron souhaite une reconstruction rapide. Il est prêt, pour cela, à faire voter une loi qui permettrait à l'Etat de s'affranchir des règles de protection du patrimoine. Le moins que l'on

Lire la suite...

Une Agence Nationale du Sport : pour quoi faire exactement ?

L'arrêté du 20 avril 2019 porte approbation de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé "Agence nationale du sport" (1). Et ce malgré l'avis défavorable du Conseil d'État sur plusieurs articles constitutifs de cette future ANS (2). Dans le même temps, un décret (3) supprime le Centre national pour le développement du sport (CNDS). Tout cela avec le minimum de concertation

Lire la suite...

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique