31-07-2017  ACTUASSO LIBRE

Le paysage associatif français : l'enquête de l'été

Viviane Tchernonog est aux associations ce que Michel Onfray est à la philosophie : elle sait. Fièrement assise, cette chercheuse au CNRS peut aligner plus d'une quarantaine d'articles, d'ouvrages et de conférences consacrés à la vie associative. Depuis quelques années, elle dresse en plus un "Bilan de la vie associative", une sorte de portrait en creux de ce que nos structures vivent au quotidien.

Son approche universitaire de notre secteur d'activités ne lui permet pas toujours d'être au fait de toutes nos difficultés. Il faut dire que les chiffres servent autant à masquer qu'à démontrer.

Mais la dame fait preuve d'une belle constance et ses compétences en la matière sont aujourd'hui unanimement reconnues par le microcosme des gens autorisés. Dans un article paru en 2013 et intitulé : "Ressources : des financements en mutation" (dans la revue Jurisassociations), Madame Tchernonog nous explique, à la manière de Coluche, l'avenir de nos financements : "dites-moi de quoi vous avez besoin et je vous expliquerai comment vous en passer."

En 2010, lors d'un congrès à Bordeaux, la dame nous a expliqué, doctement, quelles incidences la réforme des collectivités locales de l'époque allait avoir sur le financement des associations. Nous en avions déjà une idée assez précise, mais cela va mieux en le disant.

La même année, mais à Paris cette fois-ci et au Palais des congrès, Madame Tchernonog nous a fait un cour magistral sur "Collectivités locales et associations- Evolutions des financements dans le contexte de crise." Nous pressentions l'évolution probable des financements, avec ou sans la crise, mais ses explications nous ont beaucoup aidé pour aborder les années suivantes en pleine confiance...

En 2013, nous l'avons retrouvée à Anvers, chez nos voisins belges flamands. Pour l'occasion, elle s'était mise à la langue de Shakespeare : "The public financing of French voluntary associations in times of crisis: evidences, challenges and perspectives". Puis, ce fut l'Italie (à Sienne) toujours en anglais : "Public funds as source of revenue for the French nonprofit sector: assessments, changes and perspectives"

Bref, vous l'aurez compris, cette spécialiste tout terrain du French nonprofit sector maîtrise son sujet. Raison de plus pour l'aider à préparer la nouvelle édition de l'enquête "Paysage associatif 2017".

Il vous sera demandé de remplir un formulaire (il faut compter une heure si vous le faites sérieusement). Puis après un brassage de toutes ces données, Madame Tchernonog nous servira un "French voluntary associations in times of crisis" tout frais. Elle est pas belle la vie ?

En savoir plus
Enquête sur le paysage associatif français en 2017

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Le paysage associatif français : l'enquête de l'été 
Viviane Tchernonog est aux associations ce que Michel Onfray est à la philosophie : elle sait. Fièrement assise, cette chercheuse au CNRS peut aligner plus d'une quarantaine d'articles, d'ouvrages et de conférences <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1048" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]