11-12-2017  ESS LIBRE

Comment va la jeunesse en 2017 ?

Quand la jeunesse va, tout va ? Est-ce que ce qui s'applique au bâtiment peut convenir à notre jeunesse ? Pas sûr. Et par définition, la jeunesse ne va pas bien. Ce n'est pas son rôle. Elle se doit d'être l'aiguillon de notre société, sa mouche du coche, voire son "fou du roi". Mais connaître son degré d'intégration, ses difficultés liées à l'emploi et son accès à l'autonomie sont autant de marqueurs qui donnent une assez bonne idée de "ce qui va ou pas".

C'est le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) qui nous livre un état des lieux de la jeunesse par le biais de la seconde édition du baromètre Djepva (Direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative).

Une enquête nationale réalisée auprès de 4 500 jeunes âgés de 18 à 30 ans. Sa récurrence nous permet d'avoir des indicateurs précieux sur les modes de vie et les attentes de nos jeunes. Plusieurs thèmes sont abordés dans cette étude.

Certains, déjà présents dans l'enquête précédente, permettent des comparaisons intéressantes :
- la participation citoyenne (toute forme de participation à la vie publique, à une manifestation ou à une grève, signature d'une pétition, intention de vote au premier tour des prochaines élections présidentielles, raisons du vote ou de l'abstention à ce premier tour, etc.),
- l'engagement associatif (l'adhésion associative, l'engagement bénévole, les freins et leviers à l'engagement bénévole),
- la mobilité et l'expérience internationale,
- les aspirations (l'état d'esprit actuel, la satisfaction vis-à-vis de la vie actuelle et les perspectives futures),
- l'opinion sur le service civique,
- la mobilité quotidienne,
- l'accès aux droits sociaux et aux soins.

Ce rapport se place dans la conjoncture particulière que la France traverse en 2017. Cette année est en effet marquée par une amélioration du moral économique des Français en général, qui poursuit une embellie, certes en pente douce, mais régulière.

Dans ce contexte, les jeunes montrent des signes d'un gain de confiance dans leur avenir, bien qu'il soit encore timide en raison de multiples incertitudes. Cette situation explique les différences importantes dans les réponses aux mêmes questions, entre le rapport 2016 et celui-ci.

Ce rapport offre des données importantes qui peuvent servir de références aux associations et à tous les autres acteurs mobilisés pour la jeunesse. Son mérite n'est pas seulement d'exister, mais de durer.

En savoir plus
Cette étude est adossée à l'enquête permanente du CREDOC sur les Conditions de vie et Aspirations des Français, qui existe depuis 1978 et permet de resituer les analyses portant sur les jeunes sur des données de contexte général, et de comparer certains des résultats à ceux observés dans d'autres tranches d'âge.
La seconde édition du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Comment va la jeunesse en 2017 ? 
Quand la jeunesse va, tout va ? Est-ce que ce qui s'applique au bâtiment peut convenir à notre jeunesse ? Pas sûr. Et par définition, la jeunesse ne va pas bien. Ce n'est pas son rôle. Elle se doit d'être l'aiguillon de <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1135" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]