04-04-2016  SOCIETE LIBRE

EuropaCity : la promesse du diable

Connaissez-vous Dubaï ? C'est la ville la plus peuplée des Emirats arabes unis. C'est également une ville futuriste à la SimCity où le ski se pratique en plein désert. Ne vous donnez pas la peine de vous y rendre, nous aurons la même chose à 15 kilomètres de Paris avant 2024. EuropaCity, tel est le nom de cette ville artificielle qui sera construite à deux pas des pistes de l'aéroport de Roissy. L'enquête publique sur ce qui est déjà nommé "le plus important projet d'aménagement culturel et commercial en Europe" a été lancée la semaine dernière. Vous étiez au courant ?

Pourtant, les chiffres parlent d'eux-mêmes : "230 000 m2 de commerces, 2 700 chambres d'hôtel, 20 000 m2 de restaurants, 20 000 m2 de parc aquatique avec vague de surf, 30 000 m2 de pistes de ski, 50 000 m2 de lieux culturels (genre parc d'aventures), 30 millions de visiteurs par an, dont 6 millions de touristes."

EuropaCity sera construite à 2 kilomètres de la ville du Bourget dans laquelle s'est tenue la COP21 qui nous avait arraché des larmes devant toutes les promesses prises par les pays participants dont la France. Construire cette verrue de béton climatisée et les 100 millions de déplacements annuels prévus vont à l'encontre de tous nos engagements sur le bilan carbone.

De plus, c'est renier toutes nos promesses d'une agriculture bio de proximité (faites aussi bien aux paysans qu'aux consommateurs) en abandonnant les dernières terres cultivables de l'Ile-de-France aux promoteurs de ce projet fou. Enfin, cette bulle géante sera fermée et musicalisée dans sa totalité afin que le bruit des avions ne gêne pas les consommateurs visiteurs...

Le promoteur principal d'EuropaCity est Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan. Il sera aidé par le très puissant groupe chinois Dalian Wanda qui saura "apporter son expertise et son savoir-faire, en termes de loisirs, d'hôtellerie et de divertissement".

Le silence observé autour du lancement de l'enquête publique est facilement compréhensible : tous, des promoteurs aux hommes politiques (de Sarkozy à Valls en passant par Fabius et Pecresse) redoutent un "Notre-Dames-des-Landes-francilien".

Rien ne doit venir empêcher la construction rapide de ce "formidable pari sur l'avenir", de cette nouvelle dimension apportée aux consommateurs visiteurs "à la recherche d'un acte d'achat intégrant une dimension de plaisir" et dans l'immersion du groupe afin de "faire foule ensemble" dans "le foisonnement et la fluidité d'expériences du monde virtuel".

Le collectif Non à EuropaCity est bien le seul à lutter contre : "un centre commercial au coût pharaonique sur des terres agricoles, en dessous d'un couloir aérien !".

Comment en sommes-nous arrivés là ? Cela pourrait être un des sujets du bac philo de 2016...

En savoir plus
Le site officiel d'EuropaCity

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
EuropaCity : la promesse du diable 
Connaissez-vous Dubaï ? C'est la ville la plus peuplée des Emirats arabes unis. C'est également une ville futuriste à la SimCity où le ski se pratique en plein désert. Ne vous donnez pas la peine de vous y rendre, nous ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2365" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

Mon ESS à l'école

Si vous êtes professeur, CPE, chef d'établissement, conseiller d'orientation-psychologue ou tout simplement membre d'une équipe éducative en collège ou en lycée, cet article est fait pour vous. L'idée est simple : responsabiliser les jeunes en faisant d'eux des acteurs à part entière d'un projet entrepreneurial, collectif et d'utilité sociale. Et cela fonctionne très bien.

Lire la suite...

Un homme fabrique des glaciers à 4000 mètres d'altitude dans l'Himalaya

Les technocrates, si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans il faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs. Cette citation de Coluche s'adapte parfaitement à la situation climatique qui prévaut dans l'Himalaya et ailleurs. A 4000 mètres d'altitude, il n'y a plus de glaciers dès la fin du mois de mars. Je répète : à 4000 mètres d'altitude, il n'y a plus de glaciers dès la fin du

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 262 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]