02-05-2017  SOCIETE LIBRE

Le bonjour est maintenant payant

"L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager, c'est lui qui venait chaque jour, les bras chargés de tous mes mots d'amour..." Dans sa chanson, le Facteur, Georges Moustaki nous chante le messager des amoureux, proche de ses "usagers", à pieds, en vélo, en mobylette, en auto. Les PTT avaient quadrillé la France avec ses bureaux et facteurs. Le groupe La Poste invente la désertification et l'offre payante "Veiller sur mes parents."

Bien sûr il fallait trouver, face à l'avènement de la société numérique, un avenir au courrier et du travail pour les 260 000 "collaborateurs" du Groupe la Poste. Mais... il y a la manière.

Veiller sur mes parents : des visites régulières du facteur qui maintiennent le lien social. La Poste propose aux familles qui ont un parent âgé, seul à domicile, de souscrire un abonnement qui donne droit à une visite régulière du facteur. Le tarif, pour 2 visites par semaine, est de 59,90 euros et 94,90 euros pour 4 visites. Forfait à 134,90 euros pour 6 visites par mois. Excellent thermomètre pour mesurer la force de l'amour filiale...

Ainsi, dans sa tournée, en plus des prospectus, des lettres surtaxées qui doivent vraiment arriver, des "suivies" qui arriveront et des ordinaires qui patientent, le facteur se voit affecté, forfaitairement, 6 minutes par visite sur son temps de travail pour "maintenir le lien social" et vérifier si le vieux n'a pas cassé sa pipe, contrat oblige...

Le décret 2010-191 du 26 février 2010 qui transformait La Poste en société anonyme promettait : "Cette transformation ne peut avoir pour conséquence de remettre en cause le caractère de service public national de La Poste. Elle ne change en rien ses missions, dont la distribution du courrier sur tout le territoire et le maintient de ses dix-sept mille points de contact en France." Tout est dans l'euphémisme du terme "points de contact"... Et un de profundis... pour les bureaux de Poste.

La fermeture des bureaux de Poste, des gares, des hôpitaux, des tribunaux transforme la majeur partie de notre pays en désert que les entreprises cherchent à fuir, car l'absence de services publics tue l'emploi plus sûrement que la délocalisation.

Mais oublions un instant les campagnes et tentons de comprendre le fonctionnement de la Poste. Pourquoi une telle répartition des bureaux avec une aussi forte concentration dans les seules très grandes villes ?

Prenons l'exemple d'une ville moyenne : Le Bourget (93) 16 028 habitants et un seul bureau de poste. Et maintenant, le 11ème arrondissement de Paris : 154 647 habitants et 11 bureaux de poste soit un pour 14 000 habitants. La répartition semble logique sauf que... Le Bourget = 2.08 km2 et le 11ème = 3,67 km2. Trouver le bureau de poste du Bourget est autrement plus compliqué que de rater l'un des 11 du 11ème...

Alors, avec cette logique d'un bureau pour 15 000 habitants, on comprend sans peine qu'un gros village de 3000 âmes n'apparaisse même pas dans les radars de cette "société anonyme" en charge de maintenir un "service public national" qui a visiblement perdu le nord.

Mais avec l'offre payante "Veiller sur mes parents", on touche le fond de l'ignominie. Les facteurs ont toujours assumé un rôle social important, particulièrement en milieu rural, un vrai service public de proximité. Ils prenaient, gratuitement gentiment, des nouvelles des personnes, âgées ou pas, lors de leur tournée, ce qui est à l'opposé du modèle rationnel en vigueur partout.

Alors, pour "faciliter" le travail des facteurs et surtout imposer sa rationalisation, la Poste a commencé par implanter des boites aux lettres à distance des maisons. Il était donc logique que la phase d'après soit de faire payer le service qui consiste à recréé ce qui a été supprimé. Cerise sur le gâteau, la Poste joue en plus sur la mauvaise conscience des enfants vis-à-vis de leurs parents vieillissants, "abandonnés" dans la solitude d'une campagne "loin de tout".

En savoir plus
Veiller sur mes parents : un service de La Poste

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Le bonjour est maintenant payant 
"L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager, c'est lui qui venait chaque jour, les bras chargés de tous mes mots d'amour..." Dans sa chanson, le Facteur, Georges Moustaki nous chante le messager des amoureux, ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2425" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Outils numériques libres à destination des associations

27-02-2024

Le secteur des outils libres et le monde associatif sont très liés. En effet, le modèle associatif a été choisi par un grand nombre d'acteurs du libre. Ainsi, les outils

Panorama associatif numéro 92 : fin février 2024

27-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Fiscalité d'une location d'équipements sportifs à une association

27-02-2024

Une mairie peut, si elle le souhaite, louer ses équipements sportifs à une association. C'est même une pratique qui a tendance à s'étendre ce qui est dommage pour les finances

Panorama associatif numéro 91 : février 2024

20-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Lancement d'Impact 2024 en pleine tempête sportive

20-02-2024

"Impact 2024" a l'ambition de soutenir des projets d'intérêt général qui utilisent l'activité physique et sportive comme outil d'impact social. Son Fonds de dotation a été créé

Loi Immigration : ce qu'en pensent les associations

20-02-2024

Le Conseil constitutionnel a largement censuré le projet de loi immigration. Malgré tout, pour de très nombreuses associations de défense des droits des personnes exilées, c'est

Tout savoir sur les nouvelles relations entre communes et associations

13-02-2024

Depuis la mise en place du Contrat d'Engagement Républicain (CER), instauré par la loi du 24 août 2021, les relations entre les communes et les associations ont été profondément

La difficile fiscalité associative en cas de recettes d'activités lucratives

13-02-2024

Nous avons fait de nombreux articles sur ce sujet épineux. Mais, devant la recrudescence des questions posées sur notre Forum Juridique sur ce sujet nous oblige à refaire un tour

Panorama associatif numéro 90 : février 2024

13-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Chèque-repas des bénévoles : le changement est acté

06-02-2024

Toutes les associations peuvent remettre des "Titre-restaurant du bénévole" après en avoir adopté le principe par délibération. Les conditions qui étaient à respecter (faire

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

ASSociations et TERritoires : le projet ASSTER

27-02-2024

L'Institut français du Monde associatif est né à Lyon en janvier 2019 avec pour ambition première de faire reconnaître le plus largement possible la contribution des associations

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

13-02-2024

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux

L'avis A-2023-5 de la Commission nationale consultative des droits de l'homme

06-02-2024

Assimilée à une Autorité administrative indépendante, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) est l'Institution nationale de promotion et de protection

La seconde lettre de l'alphabet

30-01-2024

Il y 79 ans, en janvier 1945, le sinistre camp de la mort, Auswitchz, fermait ses portes. Plus de 1,1 million de personnes sont décédées à Auschwitz, dont près d'un million de

Quand le CER est battu en brèche par la justice

23-01-2024

Le contrat d'engagement républicain (CER) est entré en vigueur le 2 janvier 2022. C'est un document par lequel les associations s'engagent à respecter les principes de la

Le bilan 2021-2022 de la vie associative par le HCVA

16-01-2024

Le Haut Conseil à la Vie associative sort son cinquième bilan de la vie associative, portant sur les années 2021 et 2022, avec comme thème général le rôle des associations dans la

FDVA : lancement des appels à projets 2024

09-01-2024

Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est un dispositif financier de l'Etat de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de

Bonne année et bon courage pour 2024

02-01-2024

Nous avons la chance de posséder de très nombreux lecteurs formidables. Certes, ils ne se gênent pas non plus pour nous égratigner au passage, quand ils jugent que nous le

Vous prendrez bien un morceau de Président ?

19-12-2023

C'est le 24ème noël que nous passons en votre compagnie. 24 ans au service des associations. Record battu ! Nous étions le premier site de services aux associations sur le net,

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

La PPL visant à simplifier la vie associative est adoptée par les députés

27-02-2024

Déposée le 20 juillet 2023, la proposition de loi visant à soutenir l'engagement bénévole et à simplifier la vie associative a été définitivement adoptée à l'unanimité par les

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

L'éducation populaire : l'art et la manière de faire vivre le collectif

13-02-2024

L'Éducation populaire placent les personnes au coeur de leurs apprentissages. Elle cherche à développer un savoir en partant des situations, des expériences, des questionnements

Apprendre à respecter une convention de mécénat

06-02-2024

Une entreprise peut tout à fait réaliser des dons auprès d'organismes à but non lucratif. Il s'agit, en l'espèce, de mécénat d'entreprise. Il faut savoir que les dons versés

Vers une évolution de l'accompagnement des structures associatives ?

30-01-2024

En juin 2017, le G10 : "Groupe informel d'échanges et de réflexions de dirigeants de structures d'accompagnement du secteur associatif" proposait une réflexion, via une note, qui

Rupture brutale de relations commerciales entre une association et une entreprise

23-01-2024

Nous l'avons beaucoup déploré, mais c'est aujourd'hui un fait : les associations, régies par la loi du 1er juillet 1901, sont désormais des acteurs économiques à part entière. De

Un dirigeant associatif est-il tenu à la non concurrence ?

16-01-2024

Que l'on soit dirigeant d'une association ou d'une entreprise, l'obligation de non concurrence du dirigeant n'est pas encadrée par la législation, mais par la jurisprudence. Cette

Quand les associations culturelles peinent à trouver des bénévoles

09-01-2024

La Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication (Cofac) rassemble plus de 40 000 associations culturelles au travers de ses 29 fédérations

La notion de cercle restreint de personnes à géométrie variable

02-01-2024

La notion de cercle restreint devient un pôle d'intérêt dès lors qu'une association souhaite savoir si elle est d'intérêt général ou non et, partant de ce constat, si elle peut

L'évaluation des associations en France : pourquoi faire ?

19-12-2023

Nous avons publié de nombreux articles sur le courant initié, en France, par la Fonda et l'Avise, d'évaluer l'action associative, de prouver leur utilité et de leur efficacité

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+