02-05-2017  SOCIETE LIBRE

Le bonjour est maintenant payant

"L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager, c'est lui qui venait chaque jour, les bras chargés de tous mes mots d'amour..." Dans sa chanson, le Facteur, Georges Moustaki nous chante le messager des amoureux, proche de ses "usagers", à pieds, en vélo, en mobylette, en auto. Les PTT avaient quadrillé la France avec ses bureaux et facteurs. Le groupe La Poste invente la désertification et l'offre payante "Veiller sur mes parents."

Bien sûr il fallait trouver, face à l'avènement de la société numérique, un avenir au courrier et du travail pour les 260 000 "collaborateurs" du Groupe la Poste. Mais... il y a la manière.

Veiller sur mes parents : des visites régulières du facteur qui maintiennent le lien social. La Poste propose aux familles qui ont un parent âgé, seul à domicile, de souscrire un abonnement qui donne droit à une visite régulière du facteur. Le tarif, pour 2 visites par semaine, est de 59,90 euros et 94,90 euros pour 4 visites. Forfait à 134,90 euros pour 6 visites par mois. Excellent thermomètre pour mesurer la force de l'amour filiale...

Ainsi, dans sa tournée, en plus des prospectus, des lettres surtaxées qui doivent vraiment arriver, des "suivies" qui arriveront et des ordinaires qui patientent, le facteur se voit affecté, forfaitairement, 6 minutes par visite sur son temps de travail pour "maintenir le lien social" et vérifier si le vieux n'a pas cassé sa pipe, contrat oblige...

Le décret 2010-191 du 26 février 2010 qui transformait La Poste en société anonyme promettait : "Cette transformation ne peut avoir pour conséquence de remettre en cause le caractère de service public national de La Poste. Elle ne change en rien ses missions, dont la distribution du courrier sur tout le territoire et le maintient de ses dix-sept mille points de contact en France." Tout est dans l'euphémisme du terme "points de contact"... Et un de profundis... pour les bureaux de Poste.

La fermeture des bureaux de Poste, des gares, des hôpitaux, des tribunaux transforme la majeur partie de notre pays en désert que les entreprises cherchent à fuir, car l'absence de services publics tue l'emploi plus sûrement que la délocalisation.

Mais oublions un instant les campagnes et tentons de comprendre le fonctionnement de la Poste. Pourquoi une telle répartition des bureaux avec une aussi forte concentration dans les seules très grandes villes ?

Prenons l'exemple d'une ville moyenne : Le Bourget (93) 16 028 habitants et un seul bureau de poste. Et maintenant, le 11ème arrondissement de Paris : 154 647 habitants et 11 bureaux de poste soit un pour 14 000 habitants. La répartition semble logique sauf que... Le Bourget = 2.08 km2 et le 11ème = 3,67 km2. Trouver le bureau de poste du Bourget est autrement plus compliqué que de rater l'un des 11 du 11ème...

Alors, avec cette logique d'un bureau pour 15 000 habitants, on comprend sans peine qu'un gros village de 3000 âmes n'apparaisse même pas dans les radars de cette "société anonyme" en charge de maintenir un "service public national" qui a visiblement perdu le nord.

Mais avec l'offre payante "Veiller sur mes parents", on touche le fond de l'ignominie. Les facteurs ont toujours assumé un rôle social important, particulièrement en milieu rural, un vrai service public de proximité. Ils prenaient, gratuitement gentiment, des nouvelles des personnes, âgées ou pas, lors de leur tournée, ce qui est à l'opposé du modèle rationnel en vigueur partout.

Alors, pour "faciliter" le travail des facteurs et surtout imposer sa rationalisation, la Poste a commencé par implanter des boites aux lettres à distance des maisons. Il était donc logique que la phase d'après soit de faire payer le service qui consiste à recréé ce qui a été supprimé. Cerise sur le gâteau, la Poste joue en plus sur la mauvaise conscience des enfants vis-à-vis de leurs parents vieillissants, "abandonnés" dans la solitude d'une campagne "loin de tout".

En savoir plus
Veiller sur mes parents : un service de La Poste

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Le bonjour est maintenant payant 
"L'amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager, c'est lui qui venait chaque jour, les bras chargés de tous mes mots d'amour..." Dans sa chanson, le Facteur, Georges Moustaki nous chante le messager des amoureux, ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2425" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 58 : début février 2023

31-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

L'étrange suspension de l'avantage fiscal à certaines associations

31-01-2023

Nous le savons tous, les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % à 75 % du montant versé, selon l'association choisie, et ce,

Concurrence déloyale entre un salarié et son ancienne association

31-01-2023

Il arrive assez souvent qu'un salarié, ou bien même un bénévole, quitte une association afin d'en créer une autre de son côté. La loi ne l'interdit pas. En revanche,

Panorama associatif numéro 57 : fin janvier 2023

24-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Les aides aux associations pour les coûts de l'énergie

24-01-2023

Depuis février 2022, les prix du gaz et de l'électricité ont très fortement augmenté. L'Etat a mis en place au mois de juillet 2022, et dans le cadre du plan de résilience

Présomption de démission pour abandon de poste

24-01-2023

La loi dite "Marché du travail" du 21 décembre 2022 (1) a institué un nouvel article L1237-1-1 dans le Code du travail (2) en vigueur depuis le 23 décembre 2022. Ce dernier va

Panorama associatif numéro 56 : janvier 2023

17-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Tous les guides importants pour les associations

17-01-2023

Nous souhaitions le faire depuis longtemps, mais le manque de temps et l'attente des dernières mises à jour nous ont retardé. Voici, pour vous, tous les guides pratiques pour la

L'astreinte salariale : Nouvelle jurisprudence

17-01-2023

Certaines associations pratiquent, souvent sans le savoir comme M. Jourdain avec la prose, l'astreinte salariale. Leur secteur d'activité les oblige à cette pratique. On peut

Subventions pour les associations : le mode d'emploi complet

10-01-2023

Entre la Charte des Engagements réciproques signée en février 2014 entre l'État, le Mouvement associatif et les représentants des collectivités territoriales et le Contrat

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Quand on perd une boulangerie, on se ferme au monde

31-01-2023

A travers la vitre, on voit encore les décorations de Noël. La tête d'un renne est décollée par l'humidité. Elle pend sur le côté et l'on suit la route chaotique des gouttes de

Les associations sont-elles présumées coupables ?

24-01-2023

C'est le 1er janvier 2022 qu'entrait en vigueur le contrat d'engagement républicain, né de la loi 2021-1109 du 24 août 2021 dite "Séparatisme" (1). Ainsi, depuis un an, les

Technicien valoriste du réemploi

17-01-2023

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il y a des choses qui m'échappent avec l'âge. En particulier, dans le domaine de l'emploi. Les avancées technologiques induisent fort

Liberté - Egalité - Solidarité - Remboursé

10-01-2023

Pourquoi, petit à petit, la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de la

Trop de fidèles parmi les pêcheurs

03-01-2023

En ce début d'année 2023, l'idée nous est venue de parler gros sous, pognon, oseille, bref d'argent. Et cette croyance nous submerge tous, sans distinction. Pas d'Eglises

Le train fantôme de la Gare de Lyon

20-12-2022

Nous vous avons concocté, pour ce Noël, un joli conte vrai. Oui, tout ce que nous allons vous raconter ici est vrai. Vrai de vrai. La vérité vraie comme disent les enfants. Pour

Chronique d'un drame social annoncé

13-12-2022

Le Secours catholique vient de publier son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France. Et ce n'est pas un rapport de plus, mais plutôt celui de trop. Alors que notre pays

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Favoriser l'engagement associatif : objectif salutaire

31-01-2023

Le Réseau National des Maisons des Associations (RNMA) soutient, depuis 1994, le développement des structures locales d'aide à la vie associative sur l'ensemble du territoire en

Le guide de l'association employeur

24-01-2023

L'UDES, union des employeurs de l'économie sociale et solidaire, regroupe 23 groupements et syndicats d'employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 16 branches et

ESS : les chiffres du mois, numéro 1

17-01-2023

Nous avons lancé, en 2021, le panorama associatif qui en est aujourd'hui au numéro 56, et qui est un franc succès. Nous entamons l'année 2023 en démarrant une nouvelle série, les

La réforme des retraites va-t-elle impacter le vie associative ?

10-01-2023

Si l'on en croit le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites (1), la réponse est affirmative sans l'ombre d'un doute. En France, un senior sur trois s'engage dans

Les Assises de la Simplification associative : comique de situation

03-01-2023

Il y a eu le Grand Débat pour calmer les gilets jaunes. Il y a eu le Grenelle de l'Education pour anesthésier les enseignants. Il y a eu le Ségur de la Santé pour appâter les

Baromètre de la générosité vision donateur 2022

20-12-2022

Depuis 10 ans, selon le Baromètre de la générosité de France générosités, les donateurs sont de plus en plus généreux mais de moins en moins nombreux et de plus en plus âgés.

Le mouvement associatif fait le point sur les travaux législatifs en cours

13-12-2022

Entre le Projet de Loi de Finances 2023 et la contribution à la consultation de la Commission européenne en vue d'une initiative sur les activités transfrontières des

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+