29-05-2018  SOCIETE LIBRE

Les noms burlesques et chantants des communes de France

Vivre à Trécon ne doit pas être facile tous les jours. Etre facteur à Arnac-la-Poste non plus. Faire la tête à La Tronche tombe sous le sens et la pratique du naturisme à Monteton semble évidente. Mais plutôt que de subir railleries et sourires en coin, les communes aux noms burlesques ont décidé de se regrouper afin de partager leur autodérision et leurs spécialités gastronomiques. Une vache de bonne idée.

Ainsi, depuis 2003, l'association "Groupement des communes de France aux noms burlesques et chantants" organise chaque année un rassemblement qui permet aux communes, souvent petites et peu connues, de faire parler d'elles et d'attirer des visiteurs curieux.

La France est toujours, en 2018, le pays d'Europe qui possède le plus de communes avec un peu moins de 36.000 (35.498). Et c'est très bien comme ça. Chaque village possède son histoire, sa raison d'être et même si l'heure est à la fusion, on observe que chaque entité garde sa personnalité et ses habitudes.

Alors avec un tel foisonnement de clochers, les noms reçus par les communes et hameaux gardent la marque d'une histoire souvent oubliée, mais gravée dans l'acier des panneaux. Lorsque Daniel Prévost, dans l'émission très populaire "Le petit rapporteur", arrive en 1976 au village de Montcuq (1), il inaugure un sketch qui rendra célèbre (et pour longtemps) cette commune du Quercy.

C'est sans doute à partir de cette pochade que l'idée du groupement est venue à l'esprit de Patrick Lasseube. Cet ancien maire de Saint-Lys (Haute-Garonne) est en effet, à l'origine de l'association qui n'accepte, en tant que membre, que des communes ou des hameaux "dont le nom évocateur prête à sourire, à rire ou dont la musicalité est porteuse de pittoresque et de folklore."

De Ballots (Mayenne) à Bèze (Côte-d'Or), de Bouzillé (Maine-et-Loire) à Cucugnan (Aude), de Plumaudan (Côtes-d'Armor) à Poil (Nièvre), de Seix (Ariège) à La Trique (Deux-Sèvres), de Deux-Verges (Cantal) à Le Fion (Haute-Savoie), c'est toute une poésie à la fois bucolique et burlesque qui nous titille la commissure des lèvres. Un patrimoine qui fait du bien.

Que la France longtemps garde en son sein le bonheur simple de ses paysages, de ses villages et de ses habitants. La StartupNation aura du mal à se faire une place entre Branlette (Haute-Vienne) et Rye et Pleure (Jura). Elle aura sans doute plus de chance entre Oust (Ariège) et Vatan (Indre). Et c'est très bien ainsi.

En savoir plus
(1) Montcuq est devenue commune déléguée de la commune nouvelle de Montcuq-en-Quercy-Blanc.

Groupement des communes de France aux noms burlesques et chantants

Association des communes de France aux noms burlesques et chantants

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les noms burlesques et chantants des communes de France 
Vivre à Trécon ne doit pas être facile tous les jours. Etre facteur à Arnac-la-Poste non plus. Faire la tête à La Tronche tombe sous le sens et la pratique du naturisme à Monteton semble évidente. Mais plutôt que de ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2481" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

Le CIRIEC-France : promouvoir l'économie publique, sociale et coopérative

Il y a des coups de projecteurs qui font du bien. De ceux que l'on a envie de donner parce que l'action mise en lumière apporte vraiment un plus. C'est le cas du CIRIEC, le Centre International de Recherches et d'Information sur l'Economie Publique, Sociale et Coopérative. Créé en Belgique en 1947, le CIRIEC-International est organisé en sections nationales dans une quinzaine de

Lire la suite...

L'épistémè de l'été

Sous le printemps pluvieux qui noya la France sous des trombes d'eau, le réchauffement climatique n'avait pas bonne presse. Difficile de croire à une hausse du thermomètre quand les données climatiques visibles démentent les prévisions. Depuis le 20 juillet, il en va autrement. Et nos bistrots bruissent des conversations de nos contemporains suants et ahanants sous un soleil de

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]