17-09-2019  SOCIETE LIBRE

Smart City : le rêve de Big Brother qui se réalise avec notre consentement

De la Quadrature du Net, association bien connue de nos lecteurs, à la Ligue des droits de l'Homme et la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), l'inquiétude est de mise (1). Ces structures s'opposent à ce que de nombreuses municipalités tentent de mettre en place pour "surveiller" (le mot est faible) leur population. Nommée la "Smart City policière", cette politique vise à mettre sous surveillance la totalité de l'espace urbain à des fins de contrôle.

De Toulouse à Nice, de Valenciennes à Saint-Étienne en passant par Strasbourg ou Paris, la Smart City policière tisse sa toile. Une surveillance massive qui s'ancre dans l'urbanité.

Le projet "Smart City" est fort bien vendu par ses promoteurs. On parle de villes intelligentes, d'amélioration de la qualité des services urbains, de réduire les coûts par l'utilisation massive des technologies de l'information et de la communication (TIC), bref du beau, du bon, du bobo. Bien sûr, ça et là, on entend bien parler un peu de surveillance, mais c'est pour la sécurité de tous. Et puis, selon l'adage bien connu : "ceux qui n'ont rien à se reprocher n'ont rien à craindre." Mais oui mon bon Monsieur.

Du côté des opposants à la ville intelligente, le discours n'est pas le même. Là sont démontrés les objectifs cachés par tant d'intelligence : reconnaissance faciale, police prédictive, surveillance en temps réel des réseaux sociaux, écoute téléphonique à la volée, etc. Tout cela est rendu possible par l'inconséquence de très nombreux maires, qui ne voient là qu'un argument électoral porteur, pour le plus grand bonheur des industriels de la sécurité, ravis de pouvoir tester et déployer leurs supers gadgets sécuritaires.

Prenons l'exemple de Nice où le maire, Christian Estrosi, est un enragé de l'intelligence en ville. Il a lancé un test grandeur nature en février 2019, pendant le Carnaval, de reconnaissance faciale. Depuis la loi dite RGPD (Règlement général sur la protection des données), la CNIL n'a plus à donner son accord pour de tels projets. Tout juste peut-elle donner un avis dont on se demande bien ce qui en sera fait.

L'expérimentation niçoise reposait par conséquent sur le consentement "libre" et "éclairé" des personnes volontaires (RGPD). Une belle salade, comme seule Nice sait en préparer puisque par nature, il est impossible de demander le consentement à une foule d'anonymes en goguette sur la promenade des Anglais. Enfin, la directive Police-Justice se charge d'évacuer le problème : "le consentement des personnes ne peut constituer une base juridique pour le traitement des données." Autrement dit, le traitement n'est pas légal, mais la donnée elle...

Le 16 septembre 2019, La Quadrature du Net a lancé un appel à rejoindre la campagne "Technopolice" pour s'opposer aux "Smart City" policières. L'objectif de la plateforme Technopolice sera double : "documenter de la manière la plus rigoureuse possible le déploiement de ces projets de surveillance à travers le pays, et construire ensemble des outils et des stratégies de mobilisation capables de les tenir en échec." L'enjeu, c'est de parvenir à organiser des résistances locales en les fédérant afin qu'elles puissent se nourrir les unes les autres.

Les responsables de la plateforme en conviennent : seuls ils ne pourront pas grand-chose. Il faut donc réunir un maximum de gens pour faire vivre cette campagne, en particulier au niveau local chaque fois qu'un projet de Smart City sécuritaire verra le jour. Un forum forum.technopolice.fr vient juste d'être mis en ligne avec pour mission de réunir les bonnes volontés et contributions. Enfin, la création d'une base documentaire consacrée aux projets de Safe City en France et au cadre juridique afférant fonctionne et recense déjà plus de 117 projets "smart cities".

Nous ne pouvons que nous sentir concernés par l'avenir qui se dessine. De l'Etat aux municipalités, c'est tout un arsenal répressif qui se met en place à l'insu de notre plein gré selon la méthode éprouvée dite de la grenouille : si on plonge une grenouille dans l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond. Mais dans une eau froide portée doucement à ébullition, la grenouille s'engourdit et finit ébouillantée. C'est exactement ce qui risque de nous arriver.

En savoir plus
(1) La Quadrature du Net,
La Ligue des droits de l'Homme,
Fédération des conseils de parents d'élèves,
CGT Educ'action

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Smart City : le rêve de Big Brother qui se réalise avec notre consentement 
De la Quadrature du Net, association bien connue de nos lecteurs, à la Ligue des droits de l'Homme et la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), l'inquiétude est de mise (1). Ces structures s'opposent à ce ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2546" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Récapitulatif 2019 des nouveautés législatives pour le secteur associatif

En ce début décembre, il est bon de faire le récapitulatif des textes, lois, projets, etc. qui vont impacter la vie associative à partir de 2020. Un florilège 2019 pas toujours

La requalification d'un contrat de travail en mission bénévole : une nouveauté

Jusqu'à présent, la justice nous avait habitué à requalifier des missions de bénévolat en contrat de travail. Ce genre de requalification est même aujourd'hui une pratique

Réunion du bureau d'une association : le procès-verbal est-il obligatoire ?

En règle générale, lorsque l'on consulte les statuts d'une association, la mention "procès-verbal obligatoire après chaque réunion du bureau" n'apparaît que très rarement. Certes,

Bien rédiger le règlement intérieur de son association

Si le contrat d'association est un contrat de droit privé soumis au principe de liberté contractuelle, avec une rédaction libre des statuts, il est impératif que ceux-ci soient

Une association peut-elle sous-louer une salle communale mise à sa disposition ?

Vous pourriez penser que cette question est bien étrange. Or, elle reflète une réalité de plus en plus courante. Cette période de vaches maigres pour les associations, les pousse

La garantie jeunes bientôt cumulable avec une mission de service civique ?

Aujourd'hui, un jeune qui effectue une mission de service civique est exclu de facto du dispositif de la garantie jeunes. Ce qui est souvent très mal vécu par les intéressés et

Jurisprudence 2019 : les obligations d'une association organisatrice d'une manifestation

Que doit faire une association, organisatrice d'une manifestation festive ou pas, pour assurer la sécurité des participants et éviter les risques prévisibles ? La jurisprudence de

Loto associatif : attention à ne pas dépasser le plafond légal

Les loteries et tombolas font partie des manifestations de bienfaisance exonérées d'impôt et c'est une bonne chose. La tentation est alors grande d'arrondir le budget d'une

La responsabilité pénale puis civile d'un dirigeant associatif

Passer d'une justice où la faute commise n'était imputable au civil qu'à la condition d'être au service d'un intérêt personnel à une justice qui engage la responsabilité civile du

Où en est la solidarité entre le sport professionnel et le sport amateur ?

L'organisation actuelle du sport en France est un héritage des années 1950. Elle n'est plus vraiment adaptée aux pratiques nouvelles et aux enjeux de la société. Un diagnostic,

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Les Sentinelles de la Nature

L'idée est toute simple, encore fallait-il y penser. Nous avons presque tous un smartphone. Nous aimons tous nous promener dans la nature. Et nous sommes tous accablés de

Le baromètre de la fraternité en forte hausse

Les inondations dans le sud de la France nous font découvrir des images de désolation. Entre ceux qui ont tout perdu sauf la vie et ceux qui pleurent un proche disparu, les images

Le coeur des soignants

L'enfant pleure, allongé sur un brancard, dans le couloir neutre du CHU de Rennes. Dans quelques minutes, il sera endormi puis opéré. Ses parents n'ont pas pu l'accompagner

Le projet de Terminal 4 à l'aéroport de Roissy

Lors du sommet climat le 24 septembre 2019 à l'assemblée générale de l'ONU, le président de la République a fait un discours remarquable et remarqué sur les moyens de lutter

Mise au point du ministère de l'intérieur sur l'état du site RIPADP

Avec seulement 900 000 signatures à 128 jours de la date butoir fixée au 12 mars 2020, le Référendum d'initiative partagée peine à faire le plein. Est-ce un signe du désintérêt

A Saint-Etienne, souriez vous êtes écouté

On en apprend tous les jours. Alors que le très controversé projet de reconnaissance faciale du gouvernement français, ALICEM (1), fait l'objet d'un recours au Conseil d'Etat pour

Seine Aval : quand le silence cache un désastre écologique absolu

Le 3 juillet 2019 est un jour de grand départ en vacances. Les automobilistes qui roulent sur l'A14 découvre un lourd panache de fumée noire avec à sa base, des flammes

L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui regarde le doigt

Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt. Ce proverbe chinois illustre à merveille mon propos du jour. Comment ne pas voir, à défaut de bien comprendre, que

EuropaCity : une ZAD aux portes de Paris

Alors que la conscience de l'urgence climatique s'éveille peu à peu parmi nos concitoyens, une autre urgence pointe son nez aux portes de Paris : le projet EuropaCity. Urgence de

Rouen : une ville oubliée sous le nuage

Le nuage noir était impressionnant obscurcissant le ciel en quelques minutes. La belle ville de Rouen plongea alors dans une nuit mazoutée sous une pluie de suie. Je m'attendais à

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

La réforme des retraites : c'est François Fillon qui en parle le mieux

Vous vous demandez sans doute ce que vient faire François Fillon dans la réforme actuelle des retraites. Réforme qui risque bien de mettre des millions de Français dans la rue.

Mesurer l'Impact Social d'une association : une évaluation malaisée et malhonnête

Selon l'Avise, grande papesse du concept d'impact social, "Evaluer son impact social permet de démontrer que son activité est utile pour la société, d'affirmer son identité,

Service civique : les premiers chiffres de la grande enquête d'ampleur 2017-2018

C'est sous l'impulsion de l'Agence du Service Civique que l'INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire) a mené la première enquête statistique

BénévaLibre : le logiciel libre et gratuit pour faciliter la gestion des bénévoles

Quelle est la principale ressource d'une association ? Ce sont ses bénévoles naturellement. Et plus ils sont actifs en son sein, et mieux se porte la structure. Le bénévolat, par

Associations : voici une vraie vision décomplexée du malheur des autres

Il y a des jours où la lassitude nous gagne (on devrait dire nous perd) sans que l'on sache exactement pourquoi. La pluie trop forte ou un froid trop vif, une panne de voiture

180 responsables associatifs appellent à renforcer les moyens alloués au service civique

Il faut vouloir lire entre les lignes pour comprendre ce que l'appel des 180 responsables associatifs vise. Avec un titre volontairement provocateur : "Monsieur le Premier

Les conséquences pour les associations, les communes et les départements de la suppression de la taxe d'habitation

La suppression de la taxe d'habitation représente une perte de ressources pour les communes estimée à plus de 26 milliards d'euros. C'est le rapport "Bur-Richard" (1) qui donne ce

Ils vont privatiser nos routes nationales

Au mois de juin, nous annoncions que la privatisation de nos barrages hydroélectriques était engagée (1). Il s'agit maintenant de privatiser les routes nationales. Un décret,

Budget des sports 2020 : une hausse qui cache mal une baisse

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a présenté le budget de son ministère le 27 septembre dernier. Et c'est avec fierté qu'elle a annoncé, dans le cadre du projet de loi

Pour les associations d'aide aux SDF, la côte d'alerte est dépassée

Elles sont toutes unanimes, les associations qui viennent en aide aux "sans domicile fixe". Le nombre de SDF dans les rues de nos villes a atteint des sommets jamais vus alors

Découvrir 10 autres articles