Accompagnement des associations

19-09-2005
Après consultation du conseil départemental de l’insertion par l’activité économique et en tenant compte de l’offre existante pour assurer un développement équilibré des actions d’insertion sociale et professionnelle, le représentant de l’Etat dans le département peut conclure les conventions mentionnées à l’article L. 322-4-16-8 du code du travail avec les organismes de droit privé à but non lucratif et les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale pour la mise en place d’un ou plusieurs ateliers et chantiers d’insertion.

Les biens et les services produits dans le cadre des ateliers et des chantiers d’insertion peuvent être commercialisés, lorsque cette commercialisation contribue, au profit des personnes mentionnées au I de l’article L. 322-4-16 du code du travail, à la réalisation et au développement de leurs activités d’insertion sociale et professionnelle. Toutefois, les recettes tirées de la commercialisation des biens et services produits ne peuvent couvrir qu’une part inférieure à 30 % des charges liées à ces activités. Cette part peut être augmentée sur décision du représentant de l’Etat dans le département, sans pouvoir atteindre 50 %, après avis favorable du conseil départemental de l’insertion par l’activité économique, si les activités développées ne sont pas déjà assurées et satisfaites par les entreprises locales.

Après avis favorable du conseil départemental de l’insertion par l’activité économique, un organisme conventionné au titre de l’article L. 322-4-16-8 du code du travail peut également être conventionné au titre du II de l’article L. 322-4-16 du même code. Les activités réalisées par l’organisme conventionné au titre de chacune des deux conventions doivent alors faire l’objet d’une comptabilité et donner lieu à une information sectorielle distincte donnée en annexe des comptes.

Lorsque l’organisme conventionné au titre de l’article L. 322-4-16-8 du code du travail est une association, elle doit établir les comptes annuels conformément au règlement du comité de la réglementation comptable en vigueur pour les comptes annuels des associations.

Dans ce cadre, le décret n° 2000-502 du 7 juin 2000 relatif aux conditions de conventionnement des structures d’insertion par l’activité économique prévues par le IV de l’article L. 322-4-16 du code du travail est abrogé.

En savoir plus
Décret n° 2005-1085 du 31 août 2005 relatif aux conditions de conventionnement des ateliers et chantiers d’insertion



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif