Conseil national des activités physiques et sportives

28-06-2004
Décret n° 2004-512 du 9 juin 2004 modifiant le décret n° 2001-252 du 22 mars 2001 relatif à la composition et au fonctionnement du Conseil national des activités physiques et sportives.

Article 1
Le décret du 22 mars 2001 susvisé est modifié conformément aux articles 2 à 8 du présent décret.
Article 2
Le 2° de l’article 1er est remplacé par les dispositions suivantes :
« 2° Dix élus désignés sur proposition du ministre de l’intérieur :
« a) Deux maires ;
« b) Un président de communauté de communes ;
« c) Un président de communauté d’agglomérations ;
« d) Un président de communauté urbaine ;
« e) Un membre d’un conseil général ;
« f) Un membre d’un conseil régional ;
« g) Trois représentants d’associations nationales d’élus locaux. »

Article 3
Le dernier alinéa de l’article 4 est supprimé.

Article 4
Les deuxième, troisième et quatrième alinéas de l’article 5 sont remplacés par les dispositions suivantes :
« Les membres démissionnaires, décédés ou qui perdent la qualité au titre de laquelle ils ont été désignés sont remplacés par un nouveau membre désigné dans les mêmes conditions pour la durée du mandat restant à courir.
« Tout membre du conseil peut, en cas d’absence ou d’empêchement, donner pouvoir pour le représenter à un autre membre du conseil ; aucun membre ne peut détenir plus d’un pouvoir. Les représentants des associations nationales d’élus locaux mentionnés au 2° de l’article 1er, les membres mentionnés aux 3°, 4°, 5° et 7° du même article, au 2° de l’article 3 ainsi que les représentants des associations intéressées par le fonctionnement et la gestion des installations sportives mentionnés à l’article 4 ci-après peuvent, pour les mêmes motifs, se faire représenter par une personne expressément désignée par l’organisme dont ils relèvent. »

Article 5
L’article 6 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 6. - Une délégation permanente est créée au sein du Conseil national des activités physiques et sportives.
« Elle comprend, sous la présidence du président du conseil national :
« 1° Trois représentants de l’Etat :
« a) Le directeur des sports ou son représentant ;
« b) Le directeur régional ou départemental de la jeunesse et des sports mentionné au 1° de l’article 1er ;
« c) Le représentant du ministre chargé de l’éducation nationale ;
« 2° Les présidents des deux comités nationaux mentionnés aux articles 2 et 3 ;
« 3° Dix-sept représentants des catégories de membres mentionnées du 2° au 8° de l’article 1er, désignés par le Conseil national des activités physiques et sportives selon la répartition suivante :
« a) Deux représentants des élus mentionnés au 2° ;
« b) Six représentants des associations mentionnées au 3° ;
« c) Deux représentants des organisations syndicales et patronales mentionnées au 4° ;
« d) Un représentant des entreprises mentionnées au 5° ;
« e) Un représentant des éducateurs sportifs et enseignants mentionnés au 6° ;
« f) Un représentant des groupements mentionnés au 7° ;
« g) Quatre des personnalités qualifiées mentionnées au 8° ;
« En dehors des séances plénières, la délégation permanente exerce l’ensemble des attributions dévolues au Conseil national des activités physiques et sportives. »

Article 6
Après l’article 6, est inséré un article 6-1 ainsi rédigé :
« Art. 6-1. - Une commission d’examen des règlements fédéraux relatifs aux normes des équipements sportifs est créée au sein du Conseil national des activités physiques et sportives.
« Elle comprend, outre son président, désigné par le ministre chargé des sports parmi les personnalités qualifiées mentionnées au 8° de l’article 1er, dix-huit des membres du Conseil national ainsi répartis :
« 1° Quatre des représentants de l’Etat mentionnés au 1° de l’article 1er ;
« a) Le directeur des sports ou son représentant ;
« b) Le directeur régional ou départemental de la jeunesse et des sports ;
« c) Le représentant du ministre chargé de l’équipement ;
« d) Le représentant du ministre de l’éducation nationale ;
« 2° Cinq des élus mentionnés au 2° du même article ;
« 3° Cinq des représentants des associations mentionnés au 3° ;
« 4° Deux des représentants des entreprises mentionnés au 5° ;
« 5° Deux des personnalités qualifiées mentionnées au 8°.
« Les membres de la commission mentionnés du 2° au 5° sont désignés par les membres du Conseil national appartenant à la même catégorie.
« La commission s’adjoint pour ses travaux, avec voix consultative, le concours de quatre représentants des associations intéressées par le fonctionnement et la gestion des installations sportives, nommés par le ministre chargé des sports.
« La commission émet, dans les conditions fixées au titre III du présent décret, un avis sur les notices d’impact élaborées par les fédérations sportives délégataires mentionnées à l’article 17 de la loi du 16 juillet 1984 susvisée et relatives aux normes des équipements sportifs édictées par ces mêmes fédérations. »

Article 7
I. - Au dernier alinéa de l’article 7, les mots : « , et pour modalités d’examen des normes des équipements sportifs » sont supprimés.
II. - La dernière phrase du deuxième alinéa de l’article 9 est remplacée par les dispositions suivantes :
« A défaut d’avis dans un délai de deux mois à compter de la saisine, sauf dans le cas prévu au quatrième alinéa de l’article 12-1, cette consultation est réputée avoir été faite. »

Article 8
Les articles 12 et 13 sont remplacés par les articles 12, 12-1, 13, 13-1 et 13-2 ainsi rédigés :
« Art. 12. - Toute fédération délégataire mentionnée à l’article 17 de la loi du 16 juillet 1984 susvisée qui édicte ou modifie ses règlements fédéraux relatifs aux normes des équipements sportifs requises pour la participation aux compétitions sportives relevant de sa discipline doit, préalablement à leur publication, adresser au ministre chargé des sports la notice d’impact mentionnée à l’article 6-1.
« Cette notice d’impact doit comprendre les éléments suivants :
« a) Le nombre d’équipements susceptibles d’être soumis à cette réglementation fédérale ;
« b) Les conséquences financières de sa mise en oeuvre, tant en fonctionnement qu’en investissement ainsi que les délais prévus pour la mise en conformité des installations existantes ;
« c) Le bien-fondé de cette réglementation au regard de l’évolution des règles techniques de la ou des disciplines intéressées, du niveau de compétition et des objectifs de la politique sportive, locale, nationale ou internationale attachés à cette réglementation ;
« d) La description des concertations préalablement engagées par la fédération avec les associations nationales d’élus locaux, tout particulièrement en ce qui concerne l’évaluation des conséquences financières de cette réglementation fédérale et les délais de sa mise en oeuvre.
« Le ministre chargé des sports vérifie que la notice d’impact contient les éléments ci-dessus avant de l’adresser pour avis au Conseil national des activités physiques et sportives qui en accuse réception à la fédération intéressée.
« Art. 12-1. - Le président du conseil national transmet la notice d’impact à la commission d’examen mentionnée à l’article 6-1 qui se prononce dans un délai de deux mois à compter de l’accusé de réception mentionné à l’alinéa précédent.
« Le président du Conseil national des activités physiques et sportives transmet l’avis rendu au ministre chargé des sports qui le notifie au président de la fédération intéressée.
« Cet avis est également publié au Bulletin officiel du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, au bulletin des décisions réglementaires fédérales mentionné à l’article 17-1 de la loi du 16 juillet 1984 susvisée ainsi qu’à l’une des publications destinées aux collectivités territoriales et habilitées à recevoir les annonces légales.
« Lorsque la commission d’examen émet un avis défavorable ou lorsqu’elle n’a pas statué dans le délai prescrit, le président du Conseil national des activités physiques et sportives soumet la demande d’avis à la délégation permanente du conseil national qui se prononce dans un délai de deux mois à compter de sa saisine, à l’issue de travaux auxquels le président de la commission d’examen des règlements fédéraux relatifs aux normes des équipements sportifs participe avec voix délibérative.
« L’avis de la délégation permanente est transmis, notifié et publié selon les conditions et modalités mentionnées aux neuvième et dixième alinéa.
« Art. 13. - L’entrée en vigueur de normes nouvelles ne peut intervenir qu’à l’expiration d’un délai de deux mois suivant l’avis rendu par le conseil national.
« Art. 13-1. - Les règlements fédéraux relatifs aux normes des équipements sportifs ne peuvent imposer, directement ou indirectement, le choix d’une marque pour un matériel ou un matériau déterminé.
« Art. 13-2. - Un arrêté du ministre chargé des sports précise en tant que de besoin le contenu de la notice d’impact mentionnée aux articles 6-1 et 12. »

Article 9
Par dérogation aux dispositions du premier alinéa de l’article 5 du décret du 22 mars 2001 susvisé, le mandat des membres titulaires et suppléants du Conseil national des activités physiques et sportives en fonction le 12 juin 2004 est prorogé jusqu’au 12 juin 2005.

Article 10
A l’exception de l’article 9, le présent décret entrera en vigueur le 13 juin 2005.

Article 11
Le décret n° 2001-252 du 22 mars 2001 susvisé et le présent décret sont applicables à Mayotte.


Article 12
Le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministre de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales, le ministre de l’équipement, des transports, de l’aménagement du territoire, du tourisme et de la mer, la ministre de l’outre-mer et le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Sources : Légifrance
J.O n° 133 du 10 juin 2004 page 10249 texte n° 26



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Exclusion d'un membre : toute la jurisprudence

26-07-2022

Il y a plusieurs façons d'exclure un membre d'une association. Mais même pour des raisons graves et légitimes, ce qui peut constituer une mesure d'urgence, la procédure à mettre

Association non déclarée : attention à la responsabilité du dirigeant de fait

26-07-2022

Une association "non déclarée" est un groupement de personnes (physiques ou morales) qui n'a pas souhaité accomplir les formalités de déclaration. De ce fait, elle ne bénéficie

Relation salariée : délai de prescription pour la requalification

26-07-2022

Certains indépendants (nombreux) travaillent auprès d'associations. Il est de plus en plus fréquent, pour les tribunaux, qu'il s'agit en fait d'un salariat déguisé. Il est de

Peut-on transformer une association en société commerciale ?

19-07-2022

La transformation d'une association en société commerciale n'est prévue par aucun texte. L'article 251-18 du code de commerce (1) et la loi du 31 juillet 2014 (2) prévoient la

Panorama associatif numéro 44 : été 2022

19-07-2022

Au sommaire de ce Panorama associatif numéro 44, nous allons détailler le droits des stagiaires qui, n'ayant pas le statut de salariés, se voient appliquer des règles spécifiques

Que se passe-t-il si les statuts n'encadrent pas le rôle du président ?

19-07-2022

Le Forum Juridique du site permet aux utilisateurs d'obtenir des conseils sur des points de droit qui concernent le fonctionnement de leur association. La question la plus souvent

Associations de consommateurs : quel droit d'agir ?

12-07-2022

Les associations de consommateurs sont indépendantes des pouvoirs publics et leurs ressources proviennent en premier lieu des cotisations des adhérents, de ressources propres

Jurisprudence : Responsabilité en cas d'accident lors d'une compétition

12-07-2022

Depuis un arrêt du 16 Mai 2006 de la Cour de Cassation (1), l'organisateur d'une manifestation sportive a une obligation de "prudence et de diligence" allant au-delà du strict

Associations sportives : ce que va changer le contrat d'engagement républicain

12-07-2022

Le 10 juin 2022, un décret précisant les conditions d'attribution et de retrait de l'agrément des associations sportives a été publié. Son objet : impliquer les associations

Comment contrer le manque d'agrément pour une association ?

05-07-2022

Le droit des associations d'agir en justice afin d'assurer la défense d'un intérêt collectif a déjà une longue histoire. En effet pendant longtemps, sans doute en raison de la

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Associations : pourquoi ne pas opter pour le conseil personnalisé ?

26-07-2022

Pour une association, avec des services administratifs de plus en plus tatillons, le conseil personnalisé qui était encore hier, réservé aux structures moyennes et grandes,

La France est un pays INOUI

19-07-2022

En ce moment, une campagne de publicité vante les mérites des personnels de la SNCF à bord des TGV INOUI. Loin de moi l'idée de penser que les publicitaires ont exagéré. Mais nous

Se mobiliser contre le Contrat d'Engagement Républicain

12-07-2022

Le Contrat d'Engagement Républicain est entré en vigueur au 1er janvier 2022. Dénoncé par l'immense majorité des associations comme établissant un déséquilibre nouveau entre les

Zéro chômeur : l'agir en commun fonctionne

05-07-2022

Le dispositif Territoire zéro chômeur de longue durée a été porté dans sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte

Dis moi où tu vis je te dirai comment tu vas

28-06-2022

Nous savons tous que les pesticides empoisonnent notre environnement. Mais ce que nous ignorons, c'est à quel point. Or, de cette mesure là dépend notre santé et celle de nos

Parcoursup : une génération sacrifiée ?

21-06-2022

L'une des raisons qui peut expliquer la défaite cinglante de Jean Michel Blanquer (éliminé dès le 1er tour) dans la 4ème circonscription du Loiret est sans nul doute ParcourSup.

Canal 16 : le podcast de la SNSM

14-06-2022

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association régie par la Loi de 1901, reconnue d'utilité publique par décret du 30 avril 1970 et assumant une mission de

Piqure de rappel : Le congé d'engagement associatif

07-06-2022

Je vous rassure, pour cette piqure de rappel, aucune dose obligatoire ne vous sera exigée. Nous souhaitons simplement faire remonter à la surface un droit octroyé aux bénévoles

La gloire de l'incertitude

31-05-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Sept engagements pour un député exemplaire

24-05-2022

L'association Anticor propose aux candidats à la députation un engagement en sept points pour exercer un mandat de député exemplaire. Et Anticor sait de quoi elle parle en la

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Rembrandt se sent bien au Mas

26-07-2022

La camionnette de location est venue doucement se garer devant la collégiale. Et comme libérés, de rue en rue, de l'écluse à l'auberge, du chemin de halage au lavoir de la

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur le mécénat ?

19-07-2022

Les associations ont besoin des entreprises. Elles sont l'un des leviers de leur développement et de l'évolution de leurs modèles socio-économique. Mais les entreprises ont-elles

Pour quelles causes les français sont-ils généreux ?

12-07-2022

Le réseau social de l'association Altruwe (1) a fait appel au pôle Media & Digital pour réaliser une étude sur la situation actuelle et son impact sur l'engagement des français.

Marlène Schiappa est nommée secrétaire d'Etat chargée de l'ESS et vie associative

05-07-2022

Le Président de la République a été reconduit pour un deuxième mandat le soir du dimanche 24 Avril 2022. Il a semblé être conscient que la majorité des voix portées sur sa

L'apport de l'ESS à la société française

28-06-2022

Le lundi 4 juillet 2022, Le Mouvement associatif organise un événement important : Droit de Cité (1), à la cité internationale universitaire de Paris. Une grande journée pour

Au secours, un de mes salariés a été élu député

21-06-2022

On savait que ces législatives allaient proposer à la société civile une ouverture encore plus grande que les précédentes (2017). Du coup, de nombreuses associations ont vu

Construire ou modifier le projet associatif de votre association sportive

14-06-2022

L'environnement structurel du sport est de plus en plus complexe. De fait, les associations sportives sont dans l'obligation de s'adapter plus vite, de se structurer pour se

Rupture conventionnelle : attention au vice du consentement

07-06-2022

Une rupture conventionnelle individuelle permet à un employeur et son salarié en CDI, de convenir d'un commun accord des conditions de la rupture du contrat de travail qui les

La France bénévole en 2022 : perspectives et évolutions

31-05-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. L'étude présentée

Gouvernement Elisabeth Borne : où sont les associations ?

24-05-2022

Conformément à la tradition, le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler a dévoilé, le vendredi 20 mai, depuis le perron de l'Élysée, la composition du Gouvernement

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+