Du nouveau pour le cheque emploi associatif

11-05-2004
Un nouveau décret du mois d’avril 2004 vient préciser encore les conditions d’utilisations de Chèque Emploi Associatif (CEA). Il s’agit du décret n° 2004-370 du 27 avril 2004 qui modifie le code du travail. Le CEA peut être maintenant utilisé par toutes les associations à but non lucratif à la condition que la durée annuelle totale du travail effectuée par le ou les salariés de l’association n’excède pas la durée annuelle de travail effectuée par trois salariés employés à temps plein. Sont exclus de cette procédure, les salarié relevant de l’article L-620-9 du Code du travail, c’est à dire qui dépendent d’associations qui ont pour activité principale l’exploitation de lieux de spectacles, de parcs de loisirs (ou d’attraction), la production et la diffusion de spectacles, etc.. Ces associations sont dans l’obligation de passer depuis le mois de novembre 2003 par le GUSO (Guichet Unique du Spectacle Occasionnel - http://www.guso.com.fr) pour les emplois à temps partiels ou occasionnels.

Voici ci-dessous les principaux extraits de ce décret

Présentation du CEA :
Le CEA se compose d’un volet social, d’une formule de chèque émise et délivrée par les établissements de crédit, institutions ou services mentionnés au sixième alinéa de l’article L. 128-1. Il peut être utilisé par toute association à but non lucratif qui remplit les conditions d’effectifs définies à l’article R. 128-2. Il ne peut être utilisé par une association pour l’emploi d’un salarié qui relève des dispositions de l’article L. 620-9. Le carnet de chèque-emploi associatif est attribué sans préjudice de l’application des dispositions relatives à la délivrance des chèques prévues par le chapitre Ier du titre III du livre Ier du code monétaire et financier. La condition d’effectifs prévue à l’article L. 128-1 est remplie lorsque la durée annuelle totale du travail effectuée par le ou les salariés de l’association n’excède pas la durée annuelle de travail effectuée par trois salariés employés à temps plein. La condition d’effectifs s’apprécie chaque année par référence à l’année civile précédente. A défaut de cette référence, la déclaration sur l’honneur prévue au même article fait foi, sous réserve des contrôles opérés par l’organisme de recouvrement tels que prévus à l’alinéa suivant.

Attention : Lorsque l’organisme de recouvrement constate que la condition d’effectif n’est pas remplie ou cesse de l’être, ou qu’un salarié n’a pas donné son accord à l’utilisation du chèque-emploi associatif, il notifie à l’employeur l’impossibilité pour lui d’utiliser ce dispositif pour le ou les salariés concernés tant que la condition méconnue n’est pas satisfaite.


Gestion officielle du CEA
Il est institué un Centre national du chèque-emploi associatif, désigné par arrêté du ministre chargé de la sécurité sociale, qui assure le calcul de l’ensemble des contributions et cotisations sociales d’origine légale ou conventionnelle ainsi que l’établissement des attestations d’emploi destinées aux salariés embauchés et rémunérés par le chèque-emploi associatif. Les cotisations et contributions dues au titre de l’utilisation du chèque-emploi associatif sont recouvrées et contrôlées par l’organisme de recouvrement du régime général de sécurité sociale territorialement compétent. Le recouvrement s’effectue sous les garanties et sanctions applicables au recouvrement des cotisations du régime général de sécurité sociale assises sur les salaires.

Comment obtenir et utiliser le CEA
Pour utiliser le chèque-emploi associatif, l’association formule, au préalable, une demande auprès d’un des établissements de crédit, institutions ou services mentionnés au sixième alinéa de l’article L. 128-1. De la demande à l’utilisation, voici la marche à suivre...

1. identification de l’association : titre (dénomination) et adresse de son siège social ;
2. numéro SIRET ;
3. déclaration sur l’honneur du caractère non lucratif de l’activité de l’association ;
4. déclaration sur l’honneur que l’association n’emploie pas un effectif de salariés supérieur au maximum autorisé ;
5. autorisation de prélèvement automatique sur un compte bancaire ou postal.
6. L’établissement, institution ou service mentionné au sixième alinéa de l’article L. 128-1 délivre un carnet de chèque-emploi associatif à l’association et communique, selon une périodicité au moins hebdomadaire, les informations recueillies lors de la demande d’adhésion à l’organisme mentionné au I de l’article R. 128-4.
7. Le centre de traitement du chèque-emploi associatif adresse à l’association le volet d’identification du salarié prévu au II de l’article R. 128-3 ci-dessus.
8. L’association employeur adresse au Centre national du chèque-emploi associatif les documents prévus dans les conditions suivantes :
9. le volet d’identification du salarié, dans le délai indiqué au premier alinéa de l’article R. 320-3 du code du travail ;
10. le volet social, au plus tard dans les huit jours ouvrés suivant le versement de la rémunération.
11. Le Centre national du chèque-emploi associatif communique à l’organisme de recouvrement dont relève l’employeur, ainsi qu’à ce dernier, le calcul qu’il a effectué des contributions et cotisations dues.
12. Dans les cinq jours ouvrés qui suivent la réception du volet social, le Centre national du chèque-emploi associatif délivre au salarié une attestation d’emploi destinée à justifier ses droits aux prestations de sécurité sociale, aux prestations prévues à l’article L. 351-2 et aux prestations des régimes de retraite complémentaire et de prévoyance. L’attestation d’emploi comporte les mentions prévues à l’article R. 143-2 du présent code ; elle se substitue à la remise du bulletin de paie par l’employeur.
13. L’organisme de recouvrement dont relève l’association effectue, sur le compte bancaire ou postal désigné par celle-ci, le prélèvement automatique des contributions et cotisations sociales ainsi décomptées le huitième jour du mois civil suivant celui au cours duquel les sommes dues ont été notifiées.
14. L’établissement et l’envoi du volet d’identification du salarié et du volet social, ainsi que l’établissement et l’envoi de la demande d’adhésion peuvent être effectués par voie électronique dans les conditions prévues à l’article L. 133-5 du code de la sécurité sociale. L’utilisation de cette procédure ne dispense pas l’employeur de l’obligation prescrite par le dernier alinéa de l’article R. 128-3.

Attention : L’utilisation du chèque-emploi associatif vaut déclaration auprès de l’ensemble des administrations ou organismes intéressés au titre des articles R. 243-10, R. 243-13, R. 243-14 et R. 312-4 du code de la sécurité sociale, des articles R. 351-2 à R. 351-5 du présent code et de l’article 87 du code général des impôts, ainsi qu’accomplissement des formalités prévues pour l’application des dispositions des articles R. 241-1 et R. 241-48 du présent code relatives aux services de santé au travail. Elle satisfait également aux obligations de déclaration prescrites par les institutions mentionnées au livre IX du code de la sécurité sociale.

Note : Pour les associations relevant du régime agricole, l’utilisation du chèque-emploi associatif vaut déclaration auprès de l’ensemble des administrations ou organismes intéressés au titre des dispositions du code du travail et du code général des impôts, mentionnées à l’alinéa précédent ainsi que de l’article 1er du décret n° 50-1225 du 21 septembre 1950, des articles 1er, 2-2 et 7 du décret n° 76-1282 du 29 décembre 1976, des articles 1er et 30 du décret n° 82-397 du 11 mai 1982, et vaut déclaration aux institutions prévues à l’article L. 727-2 du code rural.


Mise en place définitive :

Ces dispositions sont applicables en ce qui concerne le champ d’application géographique :
1. à la date de publication du présent décret, dans les circonscriptions des unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales d’Arras, de Grenoble, de la Vienne et du Haut-Rhin ;
2. au 1er juillet 2004, dans l’ensemble des unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales.
3. Jusqu’au 31 décembre 2004 au plus tard, les associations ne peuvent utiliser le chèque-emploi associatif que pour déclarer des salariés dont la rémunération est inférieure au plafond mentionné au premier alinéa de l’article L. 241-3 du code de la sécurité sociale (actuellement fixé à 2476 euros)..

En savoir plus :
Décret n° 2004-370 du 27 avril 2004 relatif au chèque-emploi associatif et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d’Etat) - J.O n° 101 du 29 avril 2004 page 7714.

http://www.legifrance.gouv.fr

Le numéro vert du CEA : 0800 1901 00



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Revalorisation du seuil de franchise d'impôt pour les associations

17-05-2021

Chaque année, le plafond de chiffre d'affaires relatif aux activités accessoires permettant aux associations d'être exonérées des impôts commerciaux est revalorisé en fonction de

Reprise : le point sur la situation de la pratique culturelle associative

17-05-2021

La situation financière des structures culturelles associatives (formation artistique ou pratique et création) se dégrade de plus en plus : 40 % des adhérents n'ont pas renouvelé

Soutenir l'engagement des bénévoles et des salariés après la crise Covid19

17-05-2021

La situation du monde associatif, qui était déjà bien fragile, l'est encore plus en cette période de situation sanitaire incertaine. C'est une évidence. Si l'obligation de

Comment aider les bénévoles en matière de gestion associative ?

10-05-2021

Les impacts de la crise sanitaire pour les acteurs bénévoles de la solidarité, de l'entraide et de l'intérêt général sont profonds. Comment aider les bénévoles, porteurs des

Associations : comment bien appliquer le règlement ANC 2018-06 et sa mise à jour ?

10-05-2021

Les dispositions du règlement ANC 2018-06 s'appliquent à toutes personnes morales de droit privé non commerçantes, à but non lucratif, qu'elles aient ou non une activité

Le point sur l'attribution des numéros Siren et Siret pour les associations

10-05-2021

Une association ne doit être immatriculée au répertoire national des entreprises et des établissements, appelé également répertoire Sirene (système informatique pour le répertoire

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

I suggest reshaping the whole of the alternatives

18-05-2021

Je suggère de remodeler la globalité des alternatives. Telle est la traduction du titre de cet article. Comme vous pouvez-vous en rendre compte, cela ne veut absolument rien dire.

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Vous avez des nouvelles du BOSS ?

17-05-2021

Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, BOSS, doit sa mise en ligne à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+