Eau potable distribuée avec parcimonie

10-03-2006
Paris, le 10 mars 2006 - Le Rapport mondial des Nations Unies annonce qu’un habitant de la planète sur cinq n’a toujours pas accès à l’eau potable, soit 1,1 milliard de personnes dans le monde. Par ailleurs, la quantité d’eau douce représente 2,5% des ressources disponibles mais quelque 2,6 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à un service d’assainissement de base. Ce volume en constant recyclage fait l’objet d’une demande croissante et se dégrade du fait des pollutions.

Chaque jour, 12 000 personnes meurent à cause de l’insalubrité de l’eau et à l’absence de moyens d’assainissement de base, dont 90% des victimes sont des enfants de moins de 5 ans. Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé, ” 80 % des maladies sont transmises par l’eau contaminée ”. On estime que quelques 1,6 millions de vies pourraient être sauvées chaque année si l’on améliorait les conditions d’accès à l’eau potable, les services d’assainissement et l’hygiène.

« L’inégale répartition des ressources, l’accroissement démographique et la pollution des nappes phréatiques font de l’eau une ressource rare, qu’il est nécessaire de gérer de la façon la plus équilibrée possible », précise Intervida.

Les populations concernées par le manque d’eau sont les populations les plus pauvres, et l’accès limité à l’eau est un obstacle conséquent dans la lutte contre la pauvreté.

Dans le cadre de son programme de prévention des maladies transmises par les eaux contaminées, INTERVIDA a mis en place une série de projets afin d’éviter la pollution de l’environnement et garantir l’accès à une eau saine. Pour cela de nombreux projets de réhabilitation et de construction de systèmes d’eau potable, d’irrigation, de construction de puits, d’assainissement, ainsi que la construction de sanitaires, sont réalisés.

Au Guatemala et au Salvador le projet « Système Intégral de Santé Communautaire » est mené dans plusieurs communautés. A Nampalari, à la frontière du Mali et de la Mauritanie INTERVIDA travaille à la construction de grands puits pour acheminer l’eau jusqu’aux zones Nord du Sahel, où la nappe phréatique se trouve à plus de 75 mètres de profondeur.

Cependant la mise en place de systèmes d’accès à l’eau potable n’est pas suffisante en soi ; il est en effet indispensable d’éduquer les populations à un bon usage de l’eau. Aussi l’association s’applique à éduquer les enfants et les adultes à une bonne gestion de l’eau, à l’importance et au respect des ressources. Au cours des campagnes ou des formations pour une meilleure hygiène, le rapport à l’eau est au cœur des activités.

En savoir plus
www.associationintervida.org
INTERVIDA 47/49 avenue du Docteur Arnold Netter – 75592 PARIS CEDEX 12



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 068 associations inscrites

L'annuaire des 29 068 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations