Indemnisation des chomeurs

05-01-2004
Les statistiques mensuelles du chômage pour le mois de novembre, (avec une très légère baisse de 0,2 % après une suite continue de hausses), ne donnent encore aucune indication suffisamment nette sur l’évolution prévisible à court terme. C’est pourtant le moment que met à profit le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité pour présenter sa réforme de l’indemnisation des demandeurs d’emploi qui prend effet en 2004. Sa présentation de la situation de l’UNEDIC et l’urgence dans laquelle cet organisme se trouvait lui a permit de saluer les choix difficiles que les partenaires sociaux gestionnaires de l’assurance chômage au sein de l’UNEDIC ont dû faire.



... Ils ont permis de sauvegarder le régime d’assurance chômage en grande difficulté financière par un égal partage de l’effort entre une hausse des cotisations des entreprises, une réduction des prestations, notamment de leur durée de versement, et le recours à l’emprunt. La décision ainsi prise fin 2002 produira son plein effet en 2004....



Le Ministre a assuré que l’ANPE s’impliquera plus particulièrement pour faciliter le placement des personnes dont les droits à indemnité viendront à expiration.



En second lieu, le ministre a présenté la réforme de l’allocation spécifique de solidarité qui a été débattue à l’occasion de l’examen du projet de loi de finances et qui se met en oeuvre par un décret publié ce jour. Cette réforme se traduit par une limitation à 3 ans de la durée de versement de cette prestation pour ceux qui en bénéficient déjà et à 2 ans pour ceux qui viendraient à en bénéficier à compter du 1er janvier 2004. Cette limitation ne s’appliquera pas aux chômeurs de plus de 55 ans.



Enfin, ceux qui arriveront au terme de leurs droits à indemnisation seront, s’ils ne disposent pas par ailleurs de ressources, éligibles au RMI. Celui-ci est d’un montant équivalent à l’ASS pour une personne seule. Ces personnes accèderont également sans délai aux contrats de type RMA.



Et pourtant, pour la première fois, le nombre de salariés dans l’industrie passe sous la barre des 4 millions (3,978 millions). Le nombre de chomeurs officiels atteint le chiffre de 4 689 585 millions. En l’espace de 5 mois, il y a eu 330 000 inscrits de plus. La baisse de 0,2 % n’est en rien significative. La sauvegarde de l’UNEDIC ne justifie en rien une brutalité aussi excessive pour les chomeurs exclus de l’indemnisation. La plupart des grandes associations représentatives (Quart Monde, Emmaüs, Fnars, Médecins du Monde, Secours Catholique, Uniopss) dennoncent une politique qui ne peut conduire qu’à plus de pauvreté et d’exclusion.



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 061 associations inscrites

L'annuaire des 29 061 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]