Le mal logement empire

28-02-2006
Comme chaque année, la Fondation Abbé Pierre a présenté son 11e rapport sur l’état du mal-logement en France. Et comme chaque année, le rapport présente une situation de plus en plus grave, notamment pour les jeunes, au sujet desquels le rapport parle de ”régression sociale”.
Plus de 3 millions de personnes sont aujourd’hui dans une situation dramatique, les aides personnelles ne compensant pas la hausse des loyers. Une partie du rapport est consacrée à la crise des banlieues, où la carence de production de logements sociaux est patente.

Dans cette nouvelle édition du Rapport de la Fondation sur l’état du mal-logement, on trouvera aussi une dénonciation des nombreux clignotants qui sont au rouge : hausse des demandes d’expulsion, augmentation des dépenses liées au logement dans le budget des ménages, baisse des efforts de la collectivité en faveur du logement.

Alors que la résistance de près de la moitié des communes concernées par la loi SRU se durcit, on ne peut que s’inquiéter face à la pénurie persistante d’une offre de logements à loyers accessibles.

Parmi les publics que la crise du logement fragilise de plus en plus, la Fondation a choisi cette année de mettre l’accent sur les jeunes, qui cumulent précarité économique et difficultés d’accès ou de maintien dans le logement.

Ce phénomène particulièrement alarmant est étayé par de nombreux témoignages recueillis sur l’ensemble du territoire : des récits de vies en suspens, des interrogations angoissées sur la volonté réelle de notre société de les intégrer.

En savoir plus
Fondation Abbée Pierre : 01 55 56 37 00.
Le site : Fondation Abbé Pierre



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 261 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations