Plus de vie associative au gouvernement

04-06-2007
Lorsque l’on consulte la composition du gouvernement, on peut s’étonner de l’absence totale (et définitive ??) de la mention « vie associative » accolée à l’un des 15 ministères ou des 4 secrétariat d’Etat. Il semble de fait, que la vie associative disparait de l’organisation administrative. Or, depuis plusieurs années, la vie associative semblait être enfin entrée dans les habitudes des gouvernements successifs (de gauche comme de droite) avec comme point d’orgue de mars 2004 à mai 2007, un ministère de la Jeunesse, des sports et de la vie associative.

Que se passe t’il pour que les associations (1 million d’associations en activité, 20 millions d’adhérents, 12 millions de bénévoles et plus de 1,6 million de salariés pour un budget de 60 milliards d’euros… ) ne bénéficient plus des attentions particulières de ce nouveau gouvernement ?

La CPCA s’inquiète
La conférence permanente des coordinations associatives (CPCA) demande donc qu’une clarification rapide soit faite sur le rattachement de référence du secteur associatif au sein du gouvernement. La conférence permanente des coordinations associatives rappelle également que Nicolas Sarkozy s’était prononcé, à juste titre, pour la nomination de référent(e)s « vie associative » au sein de toutes les administrations de l’Etat de façon à créer les conditions d’un dialogue avec les composantes sectorielles organisées de la vie associative.

Cette prise en compte dans toutes les administrations de la contribution associative est en effet une condition de mise en œuvre d’une véritable politique associative au niveau national.

La conférence permanente des coordinations associatives sera très vigilante quant à la place réservée à la vie associative dans l’organisation de l’Etat et à la qualité du dialogue civil qu’elle appelle de ses vœux avec le nouveau gouvernement.

La conférence permanente des coordinations associatives s’interroge sur le ministère de référence pour ce secteur qui porte des contributions décisives pour les futures réformes de l’emploi, de la solidarité active, de la cohésion sociale, des politiques d’éducation, d’environnement etc.

Dernière minute
Par décret du 30 mai 2007 (soit plus de 12 jours après la nomination des ministres et secrétaires d’état), la direction de la vie associative, de l’emploi et des formations est attribuée à la Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, Madame Roselyne Bachelot. On s’étonne toujours que la vie associative ne figure plus dans l’intitulé du ministère. D’autant plus que M. Sarkozy, le 20 janvier 2007, devant plus de 800 responsables associatifs s’était engagé clairement pour la création dans chaque ministère d’un référent associatif. Un oubli sans doute...

En savoir plus
Décret du 18 mai 2007 relatif à la composition du Gouvernement

Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA)
Contacts: Julien ADDA (délégué général), Erik LAVARDE (chargé de communication)
28, place Saint-Georges 75009 PARIS
Tél.: 01 40 36 80 10 Tcp.: 01 40 36 80 11
Le site de la CPCA



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique