Première conférence nationale de la vie associative

21-03-2005
En 2004, plus d’un million d’associations en activité ont été recensées en France ; la création de 70 000 associations sur douze mois témoigne de la vitalité du secteur et de l’enthousiasme des bâtisseurs associatifs regroupant 21 millions d’adhérents, mobilisant 12 millions de bénévoles et employant 1,5 million de salariés. Le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative a présenté une communication relative au lancement de la première conférence nationale de la vie associative entre février et avril 2005. La reconnaissance institutionnelle du fait associatif, par la création d’un ministère chargé de la vie associative est une étape importante du ”fait associatif”.

La conférence nationale de la vie associative (en accord avec les acteurs de la vie associative) développe trois axes de travail principaux :
1. l’affirmation de la place des associations dans le dialogue civil ;
2. la consolidation des relations contractuelles entre les pouvoirs publics et les associations ;
3. la reconnaissance du bénévolat.

Depuis plus d’un mois les trois groupes de travail se sont réunis régulièrement afin de débattre sur les thèmes annoncés et arriver à des propositions concrètes. Les travaux de groupes doivent se conclure à la fin avril, suivra ensuite l’écriture des rapports. A chaque séance, les représentants de la CPCA apportent leur réflexion et la contribution de tout le réseau ou le secteur d’activité qu’ils représentent. De nombreuses auditions d’experts associatifs, ou universitaires ou des administrations permettrent d’approfondir certains points de la discussion Les principaux thèmes développés jusqu’ici et soutenus par la CPCA sont les suivants :

1. Groupe des relations contractuelles :
Consolidation des Conventions Pluriannuelles d’Objectifs : établissement de conventions sur quatre années, prise en compte du fonctionnement associatif, médiation par un tiers en cas de litige sur l’exécution, le renouvellement et/ou l’évaluation de la convention…

2. Groupe Dialogue civil et social :
Après avoir arrêté plus précisément la place et le rôle des associations en tant que corps intermédiaires dans la société et précisé toute l’importance de la participation de leurs représentants dans diverses instances tant au niveau local, régional, national, qu’Européen, les représentants de la CPCA ont proposé d’effectuer un travail d’analyse des pratiques partenariales avec en référence la Charte des engagements réciproques.

3. Groupe bénévolat :
Le groupe CPCA travaille sur l’accueil, l’accompagnement et la formation des bénévoles, la validation des acquis de l’expérience, la fonction dirigeante associative.

La Conférence nationale de la vie associative rendra ses conclusions au Premier ministre à la mi-2005.

Nous estimons tous que ce rassemblement des acteurs de la société civile permettra de donner une nouvelle impulsion au développement de la vie associative en France, confortant ainsi son rôle moteur en Europe pour la reconnaissance du fait associatif.

Source : CPCA

En savoir plus :
www.cpca.asso.fr/
/www.associations.gouv.fr



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]