Que serait la vie sans les associations

26-01-2004
La CPCA (Conférence Permanente des Coordinations Associatives) avait en octobre et novembre derniers (voir Actu numéro 359 sur Loi1901.com), mobilisé les acteurs associatifs pour une campagne de sensibilisation sur le thème : Que serait la vie sans les associations ?
A l’heure des bilans, cette campagne a recueillit plus de 40 000 signatures de responsables et d’adhérents associatifs, témoignage indicutable du potentiel mobilisateur du mouvement associatif. De même, la CPCA en sort renforcé et devient de fait le vecteur de ces attentes et préoccupations associatives. Elle doit maintenant devenir le représentant incontournable du monde associatif organisé à travers les coordinations qui regroupent les multiples secteurs d’action, et au-delà, de leurs composantes constituées par les quelques cinq cents fédérations ou associations nationales qui réunissent la moitié des associations actives en France. Ainsi le mouvement associatif, en partenariat avec les pouvoirs publics et tous les autres constituants de la société civile, permettra à la politique au sens noble du service de la cité, de retrouver toute sa place au sein de notre société.

De même, en cette année électorale l’objectif avoué est de faire des collectivités locales, des alliés objectifs de l’exercice de la vie associative dans les territoires. Ces élections cantonales et régionales vont se dérouler dans un contexte de réforme profonde du système de gouvernement local et d’action de l’Etat déconcentré dans notre pays.
Si cette réforme suscite beaucoup d’attentes et de préoccupations parmi les élus, les associations arrivent, pour un nombre de plus en plus important de secteurs, en ordre de marche dans cette campagne électorale qui les concerne au premier chef. Chaque fédération régionale, en accord avec les instances nationales, va ainsi adresser ses vœux et conditions aux candidats déclarés pour défendre la vie associative de son secteur et le monde associatif en général. Les CPCA régionales seront-elles aussi à ce rendez-vous afin de donner le point de vue du mouvement dans son ensemble. Les partis en lice ne sont pas en reste, certains nous ont fait connaître leurs positions en faveur du monde associatif. Ces échéances sont donc cruciales pour l’avenir du monde associatif financés, dans sa partie publique, en majorité par les collectivités locales.



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 068 associations inscrites

L'annuaire des 29 068 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations