Soutenir Globenet

22-02-2004
Nous ne sommes pas toujours d’accord avec les prises de positions ou même le fonctionnement de Globenet, mais il y a aujourd’hui péril en la demeure et loin de toute polémique, il faut sauver Globenet de la faillite. Globenet est un fournisseur d’accès et hébergeur associatif engagé depuis 1995 dans la promotion et la défense d’un Internet éthique, d’un contenu thématique pluriel pris en charge par ses utilisateurs, de la mise en réseau de partenaires associatifs et de militants, va peut-être devoir arrêter ses activités dans les prochains mois, faute de parvenir à équilibrer son budget. L’association connaît aujourd’hui un endettement lourd, de l’ordre de 65 000 euros, incluant une facilité de caisse accordée par la banque au titre d’une avance sur subvention sur projet que nous ne percevrons pas. Cet endettement est notamment dû à un déficit structurel chronique de 5 000 euros mensuels, à l’absence de subsides issus des caisses de l’Etat ou d’autres financeurs publics ou privés, à la disparition ou au report de gros projets, aux conséquences des coupes sèches opérées par les pouvoirs publics dans le financement des organisations associatives depuis 2002, lesquelles se répercutent par ricochet sur des organisations comme GlobeNet dont l’activité dépend en grande partie des échanges partenariats travaux engagés avec un milieu associatif et militant aux ressources fragiles.

Faute de solution rapide permettant au moins l’apurement de la dette actuelle, la seule issue serait probablement la cessation de paiement, voire un dépôt de bilan ou l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire fin avril 2004.

GLOBENET EN CHIFFRES :

GLOBENET compte aujourd’hui :

- Près de 300 adhérents dont 250 associations,
- Près de 400 domaines et 300 sites associatifs,
- 13 serveurs dédiés dont ceux de l’Autre Net, du Réseau Voltaire, Propagande.org, ...
- 2100 boîtes aux lettres, plus 13 800 via No-Log , service militant d’accès et de courrier voué à garantir la confidentialité des données personnelles.

Elle a participé à la création et est engagée dans la gestion technique de Gitoyen, opérateur de Télécommunication non-marchand dont elle est un des administrateurs. Elle est impliquée dans des actions de terrain à destination du terrain associatif local, par son intervention dans la mise en place d’actions de formation à la Maison des métallos. Elle a permis à l’Autre Net, hébergeur autogéré, de démarrer en hébergeant gratuitement son premier serveur le temps nécessaire à l’acquisition d’une autonomie financière. Elle a fortement contribué au développement du logiciel libre de gestion de comptes d’hébergement AlternC. Elle s’est impliquée dans des actions internationales d’information et d’échanges autour des utilisations militantes du Réseau (Zelig confs), etc.

L’appel de Globenet :
Le Conseil d’Administration et l’équipe salariée appellent donc aujourd’hui à la mobilisation des adhérents, mais également de toutes structures et personnes concernées par la pérennité d’un Internet indépendant, non-marchand et réfléchi, sur la base des besoins d’espaces d’expression libres, fiables et sécurisés hors du marché que se partagent quelques gros opérateurs commerciaux.
L’objectif de cet appel est de lier une action rapide, permettant la survie de la structure à court terme, à une réflexion de fond sur le mode de fonctionnement de l’association et les activités qu’elle pourrait devoir interrompre, poursuivre ou développer pour assurer sa viabilité tout en répondant de manière cohérente aux attentes des promoteurs de contenus non-marchands sur Internet.

POUR MANIFESTER VOTRE SOLIDARITE :
Globenet appelle à la participation urgente de tous à l’apurement de la dette actuelle par l’utilisation d’un système de dons en ligne mis en place sur http://mobilisation.globenet.org



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique