29-01-2018  ACTUASSO LIBRE

L'initiative French Impact : une couche de plus sur le mille-feuille social et solidaire

On avait déjà eu la loi ESS qui ouvrait les portes aux entreprises, qui même "solidaires", ne jouaient pas vraiment dans la même cour. On a eu droit ensuite à la "France s'engage", un programme de soutien à l'innovation sociale qui est devenu depuis une fondation poussiéreuse. Voici qu'arrive, évidemment en référence à la "French Tech", l'initiative "French Impact" dotée d'un milliard d'euros sur la durée du quinquennat.

Pendant ce temps, les subventions continuent leur chute, les emplois aidés sont supprimés, les associations sont priées de se regrouper pour des raisons budgétaires, etc. Il n'y a pas quelque chose qui vous interpelle, au niveau du vécu, je veux dire ?

Notre fringant avaleur de couleuvres, Nicolas Hulot, a donc lancé en grandes pompes, le jeudi 18 janvier 2018, "l'initiative French Impact". Un mouvement (le choix du mot est sûrement symbolique) qui doit rassembler au-delà du secteur de l'ESS pour transformer le pays en profondeur. Pour mémoire, l'ESS devait rassembler au-delà des associations pour les mêmes raisons.

Ainsi donc, pourront se ranger sous la bannière du "French Impact", les associations, les fondations, les coopératives, les mutuelles, les collectivités, les entrepreneurs sociaux et une petite dernière : l'entreprise engagée. Celle-ci ne fait bien sûr l'objet d'aucune définition juridique. Mais on imagine que son engagement se mesurera à l'aide d'une application à télécharger où vous savez.

Un Accélérateur National d'Innovation Sociale (AIS, le N a sauté, on ne sait pourquoi). Mais kesaco que ce machin ? Officiellement, il a pour objectif de "repérer et soutenir le développement de projets innovants, et de permettre que des innovations locales puissent devenir des solutions "duplicables" (néologisme up to date - NLDR) au niveau national".

"Projets innovants", "innovations locales"... Du neuf à tous les étages de la fusée. Mais ce gargarisme langagier cache bien mal le véritable objectif du concept : "Il s'agit de créer un effet de levier pour accompagner des projets d'innovation sociale, capitaliser sur un écosystème d'accompagnateurs des territoires et promouvoir la mesure de l'impact social.". Dans ce brouhaha pour élèves communicants, il ne faut retenir que : "promouvoir la mesure de l'impact social". Tout est là ! (1)

Pour mettre en orbite l'engin, un appel à projet "Pionniers French Impact" (2) est lancé. Il "doit permettre de sélectionner 10 à 15 entreprises de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) pionnières de l'AIS (Accélérateur National d'Innovation Sociale - faut suivre NLDR), particulièrement innovantes socialement, et ayant démontré la robustesse de leur modèle et leur impact social, prêtes au changement d'échelle."

Et votre association qui fait du soutien scolaire ou qui aide à combattre l'illettrisme ou qui fait simplement son boulot de terrain qui permet aux gens de ce pays d'être encore liés les uns avec les autres, elle est prête au changement d'échelle ? Elle va se faire mesurer l'Impact social ? Elle va se faire vérifier la robustesse de son modèle ? Elle va se faire butiner l'écosystème ? Elle va se faire briller l'innovation ? Non bien sûr... Elle va surtout se voir refuser sa petite subvention à "cause des contraintes budgétaires".

En savoir plus
(1) Nous vous conseillons, si ce n'est pas déjà fait, la lecture de cet article (du 08-01-2018) ESS et création de valeur : un petit rapport pour une grande imposture qui vous expliquera par le détail l'imposture de la mesure de l'impact social.

(2) Lancement de l'appel à projets Pionniers French Impact

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
L'initiative French Impact : une couche de plus sur le mille-feuille social et solidaire 
On avait déjà eu la loi ESS qui ouvrait les portes aux entreprises, qui même "solidaires", ne jouaient pas vraiment dans la même cour. On a eu droit ensuite à la "France s'engage", un programme de soutien à l'innovation <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1166" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 067 associations inscrites

L'annuaire des 29 067 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]