lettrasso-plus.php


11-02-2019  ESS LIBRE

Premier point sur la feuille de route Vie associative du gouvernement

Le 29 novembre 2018, le secrétaire d'Etat à la vie associative, Gabriel Attal, (1) a présenté la feuille de route (ce qui fait un peu jargon militaire) du gouvernement pour le développement de la vie associative. Le 29 janvier 2019, le même a souhaité faire un point "étape" du processus. A cette occasion, il a souhaité que le dialogue entamé puisse devenir continu avec les associations. Va-t-on vers un grand débat de plus ?

La "feuille de route" Vie associative (2) se décline en 15 mesures, structurées autour de trois grands axes. Ceux-ci donnent l'impression désagréable de n'avoir comme objectif, que de préparer les esprits à un retrait encore plus massif de l'Etat.

1 Un appui structurel et un accompagnement renforcé des associations
Un encouragement très vif (M. Attal préfère le verbe accompagner) pour inciter les associations à se mutualiser. Un appel à projets qui ira dans ce sens est prévu pour le mois de mars.
> Le dispositif Impact Emploi sera élargi aux associations de moins de 20 salariés.
> 1 000 premiers postes Fonjep seront prévus dans la construction du budget 2020 pour "soutenir l'emploi associatif d'utilité sociale".
> Développement du "Compte-asso" avec un bouquet de services numériques supplémentaires comme la possibilité de valider les déclarations bénévoles au titre du compte d'engagement citoyen, la possibilité de remplir en ligne son compte-rendu financier, la possibilité de demande de subvention pluriannuelle, etc. Les dates de mise à disposition sont "en cours de correction".
> La possibilité de conserver un excédent sur les financements publics non consommés, constaté à l'issue de l'action, à la condition que l'excédent soit jugé "raisonnable".
> Encouragement suprême : la mise à contribution du FDVA pour subventionner les formations complémentaires destinés à la gestion des structures mutualisées.

2 Permettre l'engagement de tous, tout au long de la vie
> Développement du bénévolat avec une meilleure reconnaissance de l'engagement tout au long de la vie. Cela pourrait passer par la création de certifications des compétences (avec gratuité des modules) reconnues sur le marché du travail.
> Élargissement du Compte d'Engagement Citoyen aux bénévoles encadrants avec acquisition de crédits complémentaires pour se former.
> Rénovation de l'ensemble des dispositifs de congés d'engagement pour les rendre plus accessibles.

3 Le développement associatif, l'affaire de tous
> Promesse de la signature d'une énième "Charte d'engagements réciproques nationale" avec une vague circulaire pour rappeler aux Préfets (ils ont visiblement la mémoire volatile) l'importance de décliner ces engagements sur les territoires.
> Lancement d'une mission pour étudier la faisabilité de construire un "giving pledge" ("promesse de don" pour les gaulois réfractaires) à la française, mais sans toucher à la fiscalité des droits de succession. Il ne faut pas exagérer.
> Faciliter les dons à l'échelle locale des TPE et PME (jusqu'à 10 000 euros).
> Développement du mécénat financier et de compétences dès 2019 avec la création d'un Label pour que l'engagement des entreprises envers les associations soit reconnu, dans leurs certifications, notamment de qualité.

Une belle série d'annonces et de mesures qui n'étaient en aucun cas une priorité de la grande majorité des associations. Mais que veulent-elles ces petites et moyennes associations pourrait dire le secrétaire d'Etat ? Plus d'argent pour financer des actions de plus en plus nombreuses, une réelle considération de l'Etat pour l'engagement dont elles font preuve, moins de contraintes administratives qui ne sont pas adaptées à leur structure réellement "loi de 1901", une simplification des règles comptables qui les concernent.

Il y aurait bien d'autres demandes comme l'arrêt du désengagement de l'Etat dans le rôle essentiel que nos structures ont pour maintenir "à bout de bras", le lien social qu'une politique néolibérale détruit petit à petit. Mais j'ai peur que le secrétaire d'Etat soit aussi aveugle et sourd que la ministre de la santé lorsqu'elle explique aux hôpitaux qu'il faut faire des "zéconomies".

En savoir plus
(1) Gabriel Attal : un Bébé Cadum au chevet des associations

(2) Une ambition nouvelle au service de la vie associative : pour une société de l'engagement

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Premier point sur la feuille de route Vie associative du gouvernement 
Le 29 novembre 2018, le secrétaire d'Etat à la vie associative, Gabriel Attal, (1) a présenté la feuille de route (ce qui fait un peu jargon militaire) du gouvernement pour le développement de la vie associative. Le 29 <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1403" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Association et société : couplage possible ?

22-11-2021

Rapprocher une association d'une entreprise, voire coupler les deux structures, est-ce possible ? Juridiquement, rien ne s'y oppose si ce n'est que rien ne l'autorise non plus.

Mesure de soutien à l'emploi artistique pour aider le spectacle occasionnel

22-11-2021

Dans les différentes aides allouées à la Culture, le spectacle occasionnel faisait, jusqu'alors, figure de parent pauvre. Visiblement, l'oubli est réparé. Certes, ces nouvelles

Rupture conventionnelle collective : attention à certaines incompatibilités

22-11-2021

La situation financière de certaines associations les conduit à envisager une rupture conventionnelle collective pour empêcher le naufrage complet de la structure. Ce mode de

Exclusion d'un membre : respect de la procédure disciplinaire

15-11-2021

La procédure d'exclusion d'un membre est en principe déterminée par les statuts. Dans ce cas, elle doit être suivie avec une parfaite rigueur pour éviter toute contestation. Mais

Fiches de paie : c'est le BOSS qui commande

15-11-2021

Le BOSS ou Bulletin officiel de la Sécurité sociale, doit son existence à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Panorama juridique, social et fiscal pour les associations : novembre 2021

15-11-2021

Après notre dernier article du 2 novembre 2021 intitulé "Novembre 2021 : Panorama juridique pour les associations", nous poursuivons notre veille en la matière. Aujourd'hui, nous

Le modèle associatif comme axe central du contrat social

08-11-2021

Depuis quelques années, il est de bon ton "d'interroger le modèle socio-économique" des associations. Interroger, c'est souvent remettre "en question". Même si les

Ce que change la loi du 24 août 2021 concernant les dons aux associations

08-11-2021

Comme nous l'avons expliqué à de nombreuses reprises dans nos articles, selon les critères de l'administration fiscale une association reconnue d'intérêt général peut émettre des

Le point sur les moyens alloués aux associations d'aide aux victimes

08-11-2021

En 2019, ce sont 315 928 victimes d'infractions pénales qui ont été aidées par les associations locales d'aide aux victimes. Cela représente une hausse de 10% par rapport à 2018.

Temps partiel : attention aux semaines trop longues

02-11-2021

Les associations sont de grandes consommatrices de travail à temps partiel. Que ce soit via le Chèque emploi associatif ou d'autres types de contrats, le temps partiel est

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Le phare de Tévennec ou la porte de l'enfer

22-11-2021

Pourquoi et par qui, un phare serait-il hanté ? Construit à partir de 1869 sur le modèle d'une maison-phare et achevé en 1874, le phare de Tévennec a été comme posé sur un rocher

Le silence endort

16-11-2021

"La justice, c'est une administration à laquelle on a donné le nom d'une vertu. Ça n'est rien d'autre que cela. Elle a les qualités et les défauts d'une administration. Moi, je ne

Sur le zinc de Moresnet neutre

08-11-2021

Quant un minuscule point de 3 km² sur la carte de l'Europe incite les grandes puissances qui l'entourent à s'y intéresser, c'est que son sous sol est riche. Et c'est le cas de

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la finance solidaire

02-11-2021

La finance solidaire est, depuis plus de 25 ans, une innovation française. Elle trouve sa spécificité en reliant le souhait d'un épargnant, de placer son argent dans un produit

Analyses et propositions sur le bénévolat du HCVA

25-10-2021

Depuis de nombreuses années, des appréciations font état de la baisse du nombre de bénévoles, parallèlement à une montée de l'égoïsme et du repli sur soi. Or, de nombreuses études

Comment vont les associations en 2021 ?

18-10-2021

Dans sa 19ème étude sur "la France associative en mouvement", l'association Recherches & Solidarités propose les derniers chiffres récents ainsi que des analyses détaillées. Dans

Le constat alarmant de la pauvreté et de la précarité

11-10-2021

Alors que les ministres se succèdent sur les plateaux de télévision pour vanter le bilan social du quinquennat du président de la République, les chiffres tombent les uns après

Boire ou fumer, il faut choisir

05-10-2021

La première fois que j'ai réagi, c'est lorsque les autorités américaines demandèrent la suppression de la cigarette dans les albums de Lucky Luke à partir de 1984. Voir le héros

Prendre un train en marche

27-09-2021

En ce moment, une campagne de publicité vante les mérites des personnels de la SNCF à bord des TGV INOUI. Loin de moi l'idée de penser que les publicitaires ont exagéré. Mais nous

L'archéologie expérimentale reconstruit le passé

20-09-2021

On pense souvent que l'archéologie expérimentale est une discipline récente. Or, l'un des pionniers en la matière est Napoléon III. Il ordonne ainsi la construction et

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

La France associative : les chiffres 2020-2021

22-11-2021

L'association Recherches & Solidarités publie, pour la 19ème fois, "La France associative en mouvement". Cette mouture a été réalisée avec le soutien de l'organisation

Les Waldeck : les prix 2021 du mouvement associatif

15-11-2021

Les associations ont beaucoup changé depuis 1901. Elles se sont adaptées à chaque période de notre histoire et le font toujours aujourd'hui, parfois contraintes, souvent forcées.

La Fraternité parle aux Français

08-11-2021

Selon le dictionnaire, la fraternité est "un lien existant entre personnes considérées comme membres de la famille humaine avec un sentiment profond de ce lien". Le dictionnaire a

Mobilité sociale et enquêtes d'utilité publique pour les associations

02-11-2021

Alors que l'ambiance est à la morosité (avec de bonnes raisons), nous avons décidé d'ouvrir une fenêtre pour profiter des bonnes nouvelles, car il y en a. Nous allons vous faire

Mesurer l'Impact social des associations : pour quoi faire ?

25-10-2021

L'impact social est un anglicisme qui veut désigner toutes les conséquences d'une activité sur ceux qui en bénéficient ainsi que plus largement sur la société. Ce sont les acteurs

Bilan de la période 2019-2020 de la vie associative par le HCVA

18-10-2021

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation présidée par le Premier ministre. Créée par le décret du 28 juin 2011, elle a été introduite dans la

Le rapport du HCVA pointe l'impact négatif de la concurrence lucrative

11-10-2021

Le Haut Conseil à la vie associative s'est beaucoup penché sur le modèle économique des associations confronté à la concurrence lucrative. Ce que nous dénoncions en 2012 est

Le financement public des Think Tanks en question

04-10-2021

L'activité principale d'un think tank (laboratoire d'idées) est de produire des études et d'élaborer des propositions, le plus souvent dans le domaine des politiques publiques.

UrgencESS : moins de 5000 petites associations aidées

27-09-2021

Au mois de janvier 2021, la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, en charge de l'Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia

Mon asso, je l'adore alors j'y adhère !

20-09-2021

Parce que cette crise sanitaire est inédite, il faut y répondre de façon inédite également. Ainsi, pour la première fois, l'ensemble des réseaux associatifs se mobilisent pour

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+