24-05-2016  SOCIETE LIBRE

Avec mon brin de muguet, j'avais l'air d'un con ma mère

Le 1er mai 2016, un journaliste américain a parcouru les rues de Paris au sein de la manifestation contre la loi travail. Son récit est intéressant à plus d'un titre. C'est tout d'abord un autre point de vue, mais c'est surtout une vision assez juste de ce qui motive la grande majorité des manifestants. Il nous l'a confié pour publication en assurant nous même la traduction. C'est chose faite. Bonne lecture du récit tout frais de "Mononcledamérique".

Le mois de mai est le mois du muguet. Cette Convallaria majalis est une herbacée vivace qui, selon la légende, fut créée par Apollon, dieu du mont Parnasse, pour en tapisser le sol, afin que ses neuf muses ne s'abîment pas les pieds. Une autre légende murmure même que ce sont les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix qui auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches.

Mais, des Romains aux "barbares" nordiques, le muguet a toujours symbolisé l'arrivée du printemps avec son corollaire de fêtes et de célébrations tourbillonnantes.

C'est Pétain qui lui donnera, le 24 avril 1941, ses lettres de noblesse en l'imposant comme la fleur symbolisant la "fête du Travail et de la Concorde sociale" qu'il fixa au 1er mai, en remplacement de l'églantine rouge que le Front Populaire avait essayé d'imposer pour sa "Fête des travailleurs". Politiquement, ce n'est pas la même chose que de célébrer la "fête du Travail" plutôt que celle des Travailleurs. Travailleurs, cela fait peuple, alors que le travail concerne toutes les classes sociales...

La coutume veut que, du 1er au 31 mai, offrir un brin de muguet est une preuve d'amour. Et c'est ainsi qu'à partir du 1er mai, fleurissent dans les rues des vendeurs à la sauvette et des acheteurs heureux du plaisir réel qu'ils feront pour un prix tout à fait abordable...

Avec mon côté loup solitaire, je n'avais cette année personne à qui offrir mon petit muguet. Mais la coutume se devait d'être respectée et je me suis délesté d'une pièce de 2 euros en échange d'un brin dont l'état oscillait entre le manque d'eau et le manque de nature. Les clochettes étaient déjà de ce jaune pisseux qui laisse augurer une fin prochaine, il fallait faire vite.

Nous étions le 1er mai, le temps sur Paris éparpillait ses nuages, obligeant le soleil à trouver des interstices favorables dans le couvercle ouaté de la marmite parisienne. Et la marmite bouillait... La place de la République était, de visu, noire de monde ou très clairsemée selon la police. Naturellement, tous les manifestants étaient là pour dire leur désaccord avec la loi El Khomri, dite "loi travail" dont c'était visiblement la fête...

A force de déguiser sous le mot réforme, ce qui s'avère être à chaque fois un recul de ses acquis sociaux, le français est devenu méfiant. Il se tapit au fond de son trou et impossible de l'en faire sortir. Mais, visiblement, cette fois-ci la ficelle était tellement grosse que notre français quitta sa tanière pour exprimer, avec toute la gouaille dont il est capable, son opposition à ce qu'il estime être une arnaque.

A ce stade de l'histoire, je dois vous avouer ami lecteur que je suis un étranger. Un bon étranger avec papier et profession et de la bonne couleur cela va sans dire. Je suis un ricain comme vous dites. Et c'est bien le paradoxe de ma présence dans le cortège de ma première manifestation parisienne.

En effet, j'ai lu le projet de "loi travail" et j'avoue mon étonnement face à cette colère de la rue contre un texte qui, s'il était appliqué dans mon pays, serait une avancée sociale extraordinaire. Oui je sais, aux USA, nous partons de bien bas.

Cette didascalie mise à part, poursuivons le récit. J'ai un muguet à offrir moi. J'ai enfoncé mon bonnet noir et mon bouquet à la main, j'ai suivi le flux des manifestants. Nous sommes arrivés non loin de la place de la Nation. J'aime cela en France, le fait que vos places soient à ce point le récit de l'Histoire en marche. Bastille, République, Nation, Charles de Gaulle, Hôtel-de-Ville, Vendôme, Vosges, Concorde... heu non pas Concorde, "l'union des coeurs et des volontés" comme dit votre Larousse n'est pas le point fort de votre beau pays. Et puis, vous y avez raccourci votre dernier roi le 21 janvier 1793. Place de la Concorde... quels farceurs ces français.

A force de discuter avec les uns et les autres dans le cortège, j'en arrive à une étrange conclusion.

L'impression diffuse que les gens ne sont pas là pour lutter contre ce projet de loi, mais à cause de ceux qui le soutiennent. Tout le noeud de l'incompréhension se situe là. Je sens, dans les propos qui me sont tenus, que ce qui ne passe pas n'est pas l'adaptation bonne ou mauvaise de votre droit du travail aux réalités du marché comme dirait notre Obama, mais le fait que ce droit ne sera pas le même pour tous.

Vous voulez bien faire des efforts, mais avec la conscience absolue que tout le monde en fera autant. Or, à partir du moment où certains de vos concitoyens, et non des moindres, puisque du patronat à toute la classe politico-médiatique, ils sont tous pour le texte, vous sentez bien qu'il y a une entourloupe et que ceux qui devront s'adapter seront encore une fois les dindons de la farce.

Et ce dimanche 1er mai, une manifestation de dindons avançait vers la Bastille... Amis français, je ne peux que m'incliner devant votre sens de la justice et celui non moins aiguisé de l'injustice.

Voyez-vous, dans notre pays étoilé, nous allons sans doute élire un homme qui fera passer votre Marine pour une petite gauchiste mal dégrossie et son père pour un VRP breton.

Alors, perdu au milieu de cette foule bigarrée et rieuse, dont les bons mots fusent aussi vite que les pavés, je me suis dit que vous étiez certes un drôle de peuple ingouvernable, mais sacrément gonflé de vouloir continuer, vaille que vaille, à ramer à contre courant du nivellement mondialisé. Il y a, dans ce refus de plier, ce je ne sais quoi que le monde entier vous envie.

Nous avons l'action et vous avez la classe. Nous avons inventé Facebook, vous avez inventé la littérature. Nous avons inventé l'instantané, vous avez inventé la photographie. Nous sommes les rois du film d'action, vous avez inventé le cinéma. Entre nos deux peuples, il y a une différence non pas d'échelle, mais de niveau. Et ce depuis toujours. Ce qui nous met en rage souvent, il faut bien le reconnaître.

En me retournant, j'ai vu des jolies filles rire aux éclats à la tête des CRS, des voitures coincées, des passants outrés, des vélos rigolards, des bus bondés et des terrasses remplies. Tout un pays s'acharner à n'être semblable à aucun autre. J'ai jeté mon brin de muguet que je ne pouvais plus offrir tant sa mine dépitée faisait pitié et je me suis dirigé vers le premier métro en criant "Vive la France" avec mon horrible accent de ricain à la fois jaloux et admiratif. Un vieil arabe que vous appelez "Chibani" s'est approché de moi et m'a serré dans ses bras. Il pleurait le bougre...
Texte de "Mononcledamérique" - Traduit de l'américain par Lettrasso

MonOncledAmérique a également signé, pour Lettrasso, les articles ci-dessous :
Voyage d'un américain en France

Un amerloque se disloque

Que votre aveuglement produit leur cécité

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Avec mon brin de muguet, j'avais l'air d'un con ma mère 
Le 1er mai 2016, un journaliste américain a parcouru les rues de Paris au sein de la manifestation contre la loi travail. Son récit est intéressant à plus d'un titre. C'est tout d'abord un autre point de vue, mais c'est ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2372" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Le RGPD dans le domaine du recrutement

18-10-2021

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) est en train de se réveiller sur un aspect peu connu du Règlement Général sur la Protection des Données de l'Union

Investir dans les associations employeuses : un bon plan ?

18-10-2021

Ainsi, le gouvernement souhaite, par l'entremise de sa secrétaire d'Etat à l'Economie Sociale et Solidaire, pour renforcer les fonds propres des associations, relancer

La trésorerie des associations en voie d'amélioration ?

18-10-2021

Le 5 juillet 2021, nous avons publier un article qui faisait une première analyse de la loi 2021-875 du 1er juillet 2021. Cette loi vise des objectifs ambitieux : accompagner le

1 jeune 1 solution : la partie associative du plan Jeune

11-10-2021

Lancé à l'été 2020, le plan "1 jeune, 1 solution", vise à offrir une solution à chaque jeune. L'investissement est important : plus de 9 milliards d'euros avec pour objectif de ne

Associations : panorama juridique et social suite

11-10-2021

L'inflation législative se poursuit. De nouveaux textes font leur apparition. Certains recadrent les précédents comme ceux qui concernent le nouveau régime de l'activité

Le Service civique et l'Economie Sociale et Solidaire

11-10-2021

Le service civique, créé en 2010, permet chaque année de mobiliser des milliers de jeunes au service de l'intérêt général et renforce la cohésion ainsi que la mixité sociale. Le

Panorama juridique et sanitaire pour les associations - suite

04-10-2021

Nous poursuivons, de nouveau, notre travail d'information et d'analyse des nouveaux textes législatifs. Et ils sont encore nombreux. Depuis le 5 août 2021, ce sont plus de 75

Insuffisance d'actif suite : faute de gestion ou négligence ?

04-10-2021

La situation que traversent les associations depuis la crise sanitaire nous oblige à nous pencher sur le délicat problème de l'insuffisance d'actif. En effet, de nombreuses

Associations : Le couple société / association est une source de conflits d'intérêts

04-10-2021

Lorsqu'un chef d'entreprise crée une association en annexe de ses activités lucratives, ou bien lorsqu'une association se rapproche d'une société pour mener à bien des activités

Panorama fiscal et comptable pour la rentrée 2021 des associations

27-09-2021

Les modifications fiscales et comptables en direction des associations sont rares. Raison de plus pour analyser celles qui sont intervenues durant l'été. Dans cet horizon, on

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Comment vont les associations en 2021 ?

18-10-2021

Dans sa 19ème étude sur "la France associative en mouvement", l'association Recherches & Solidarités propose les derniers chiffres récents ainsi que des analyses détaillées. Dans

Le constat alarmant de la pauvreté et de la précarité

11-10-2021

Alors que les ministres se succèdent sur les plateaux de télévision pour vanter le bilan social du quinquennat du président de la République, les chiffres tombent les uns après

Boire ou fumer, il faut choisir

05-10-2021

La première fois que j'ai réagi, c'est lorsque les autorités américaines demandèrent la suppression de la cigarette dans les albums de Lucky Luke à partir de 1984. Voir le héros

Prendre un train en marche

27-09-2021

En ce moment, une campagne de publicité vante les mérites des personnels de la SNCF à bord des TGV INOUI. Loin de moi l'idée de penser que les publicitaires ont exagéré. Mais nous

L'archéologie expérimentale reconstruit le passé

20-09-2021

On pense souvent que l'archéologie expérimentale est une discipline récente. Or, l'un des pionniers en la matière est Napoléon III. Il ordonne ainsi la construction et

Un tube de l'été

13-09-2021

Un tube de l'été, c'est une chanson que tout le monde connaît. Même ceux qui n'étaient pas nés à sa sortie. Par exemple, Joe Dassin avec son Eté indien, Christophe et ses Mots

Etre l'ami d'Amy

06-09-2021

Elle était une petite fille de la classe moyenne londonienne. Son père était crooner à ses heures perdues et sa grand-mère fut une figure connue dans le Londres des années 1940.

Le musée numérique de la Sacem fête ses trois ans

30-08-2021

Le musée numérique de la Sacem offre de nombreux avantages aux visiteurs. En premier lieu, il est gratuit ce qui est important. Il n'exige pas de Pass Sanitaire (et pour cause) et

Sur les rives du lac Karachaï

24-08-2021

Dans l'extrême sud de l'Oural, aux confins des steppes du Kazakhstan, régnaient des hivers rigoureux. La neige s'infiltrait de partout, un peu comme le sable du désert. C'est

Actualisation de la charte pour les PTCE

26-07-2021

Les Pôles Territoriaux de Coopération Economique sont des outils pour développer des projets coopératifs économiques innovants et solidaires à l'échelle d'un territoire. Reconnu

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Bilan de la période 2019-2020 de la vie associative par le HCVA

18-10-2021

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation présidée par le Premier ministre. Créée par le décret du 28 juin 2011, elle a été introduite dans la

Le rapport du HCVA pointe l'impact négatif de la concurrence lucrative

11-10-2021

Le Haut Conseil à la vie associative s'est beaucoup penché sur le modèle économique des associations confronté à la concurrence lucrative. Ce que nous dénoncions en 2012 est

Le financement public des Think Tanks en question

04-10-2021

L'activité principale d'un think tank (laboratoire d'idées) est de produire des études et d'élaborer des propositions, le plus souvent dans le domaine des politiques publiques.

UrgencESS : moins de 5000 petites associations aidées

27-09-2021

Au mois de janvier 2021, la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, en charge de l'Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia

Mon asso, je l'adore alors j'y adhère !

20-09-2021

Parce que cette crise sanitaire est inédite, il faut y répondre de façon inédite également. Ainsi, pour la première fois, l'ensemble des réseaux associatifs se mobilisent pour

La participation des jeunes dans la vie associative

13-09-2021

L'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) a publié, pendant l'été, une enquête sur la participation des jeunes dans la vie associative française. Une

Un moteur de recherche d'activités associatives signé HelloAsso

06-09-2021

La crise sanitaire a touché de plein fouet de très nombreuses associations. L'arrivée du Pass Sanitaire n'arrange rien. Mais, en cette rentrée 2021 particulière, il faut maintenir

Les fiches du kit régionalESS : une très bonne idée

30-08-2021

Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) réunit certaines collectivités territoriales qui s'engagent pour le développement de l'Économie

Libertés associatives : un guide pour défendre nos droits

23-08-2021

La loi confortant le respect des principes de la République dite loi contre le séparatisme a été définitivement adoptée par l'assemblée nationale le 23 juillet 2021. Le Conseil

Associations : la loi confortant le respect des principes de la République

26-07-2021

La loi confortant le respect des principes de la République dite loi contre le séparatisme a été définitivement adoptée par l'assemblée nationale le 23 juillet 2021. Suite à une

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+