28-10-2014  ACTUASSO LIBRE

La défiscalisation est un triste CIR

La recherche et les associations ont au moins un point commun : la défiscalisation. Bien sûr, les associations n'en sont pas encore à se rendre compte que le cadeau fiscal, fait au donateur, a un coût très élevé pour l'Etat et qu'une insidieuse philosophie se cache derrière... Les chercheurs eux l'ont bien compris.

La semaine dernière, tout ce que la recherche compte de sommités et de laborantins s'étaient donné rendez-vous dans la rue pour que leurs laboratoires ne crèvent pas d'inanition. De l'Académie des sciences à l'ensemble des syndicats, du collectif "Science en marche" aux 660 directeurs de laboratoires, un seul mot d'ordre : sus au CIR.

Le Crédit Impôt Recherche (CIR)
Selon le ministère des fiances, "le crédit d'impôt recherche (CIR) est une mesure générique de soutien aux activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, sans restriction de secteur ou de taille. Les entreprises qui engagent des dépenses de recherche fondamentale et de développement expérimental peuvent bénéficier du CIR en les déduisant de leur impôt sous certaines conditions.". Il a été créé par la loi de finance de 1983.

Les chercheurs ont trouvé l'erreur...
Selon la Cour des comptes, le Crédit Impôt Recherche a coûté à l'Etat, en non-rentrées fiscales, 5,2 milliards d'euros en 2011, plus de 4 milliards d'euros en 2013 et en coûtera 7 milliards en 2016. Un chiffre qui fait cogiter les chercheurs, puisqu'il représente près du double du budget du CNRS.

Les chercheurs ne demandent pas la suppression du CIR, mais ils mettent en cause les réformes successives que le tandem Sarkozy-Pécresse a réalisées en 2008 2010 et 2011, le vidant ainsi de sa substance première et provoquant un afflux d'effets d'aubaines et d'optimisation fiscale pour les grands groupes, y compris d'étranges "services financiers". Les chercheurs parlent de subventions aux industries.

Déjà en 2008, l'économiste Jean-Philippe Touffut, (1) du centre de recherche Cournot, déclarait que , "si le CIR a été, en France et jusqu'en 2004, assis sur l'accroissement des dépenses de R&D, c'est la prise en compte du volume des dépenses et leur déplafonnement qui provoquent le doublement du CIR en 2008".

De ce fait, les PME qui en ont véritablement besoin, ne récupèrent plus que 25% du CIR depuis la réforme de 2008. A contrario, une entreprise comme Sanofi profite de 125 millions d'euros de CIR en 2013, et simultanément licencie et ferme des labos tout en versant plus de 3 milliards d'euros de dividende à ses actionnaires. Cherchez l'erreur... les chercheurs l'ont trouvée.

Ce qui fait hurler les chercheurs, c'est d'entendre l'Etat répéter qu'il ne peut pas créer d'emplois scientifiques par manque de moyens, alors qu'une simple récupération de 5% du CIR à son niveau actuel, permettrait de financer entre 3.000 et 5.000 emplois dans la recherche publique. On comprend la colère contre ce qu'il faut bien nommer un "détournement de fonds publics".

L'économiste Jean-Philippe Touffut précisait à l'époque que les grands groupes, comme les holdings, semblent mieux équipés pour bénéficier à plein de ces changements : "ils peuvent optimiser fiscalement entre leurs entités le nouveau crédit d'impôt. L'accroissement de l'effort comptable pourrait être plus important que celui de l'effort de recherche, ce qui peut expliquer le caractère faiblement incitatif de ce dispositif par rapport à des aides directement apportées à des projets identifiés".

En 2005 était créée en France, l'Agence de l'innovation industrielle (AII), avec pour mission de : "promouvoir et de soutenir de grands programmes d'innovation industrielle porté par des grands groupes". C'était tout à la fois un contrôle de l'Etat sur l'utilisation du CIR par les grands groupes et un rassemblement des compétences sur d'importants programmes de recherche.

Jean-Philippe Touffut estime que sa suppression (dissoute le 1er janvier 2008 pour être intégrée à l'OSEO) a précipité le déclin de la recherche française et favorisé le traitement comptable du CIR. Il rajoute avec une pointe d'ironie : ""l'Agence de l'innovation industrielle était une si bonne idée que l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne ont emboîté le pas à la France dans une direction similaire, au moment même où l'AII était supprimée chez nous.

Ce que demandent les chercheurs en colère ? Annuler les réformes (déplafonnement, assiette, etc.) du CIR décidées par Sarkozy et maintenues par Hollande, afin d'augmenter les recettes fiscales et donc de dégager des ressources supplémentaires pour les investir dans la recherche.

Ah si les associations comprenaient que le défiscalisation des dons accordée aux "généreux" donateurs est aussi un manque à gagner pour l'Etat (2) qui, du coup, se plaint de n'avoir plus d'argent pour exercer, par la subvention, son pouvoir régalien sur la juste répartition des besoins entre tous, au service de tous : fraternité et pas solidarité. (3)

En savoir plus
BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt recherche

(1) A qui profite la politique de recherche ? L'économiste Jean-Philippe Touffut répond - Libération du 3 mars 2008

(2) Associations cherchent investisseurs privés pour faire du social à but lucratif - Lettrasso du 21-10-2014

(3) De la fraternité à la solidarité, un étrange glissement sémantique... Lettrasso du 12-02-2013

La recherche en France : et on tuera tous les chercheurs - Lettrasso du 25-03-2014

Urgence pour l'emploi scientifique - Le site du mouvement des chercheurs

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La défiscalisation est un triste CIR 
La recherche et les associations ont au moins un point commun : la défiscalisation. Bien sûr, les associations n'en sont pas encore à se rendre compte que le cadeau fiscal, fait au donateur, a un coût très élevé pour ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2231" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Associations sportives et le paiement de la TVA

Les associations sont, par nature, réputées sans but lucratif et ne sont pas soumises aux impôts commerciaux (taxe sur la valeur ajoutée, taxe professionnelle, impôts sur les

Créer une association de supporters : droits et obligations

Pour lutter contre le hooliganisme, le ministre de la ville de la jeunesse et des sports avait, en 2016, fait voter une loi (1) renforçant le dialogue avec les supporters et la

Nouveau règlement comptable des associations - suite et fin : dons en nature et appel public à la générosité

C'est notre huitième et dernier article sur le sujet. Nous aurons ainsi présenté et expliqué le nouveau règlement comptable des associations dans sa totalité. Vous pourrez vous y

Le règlement intérieur d'une association prime-t-il sur les statuts ?

Le règlement intérieur d'une association prime-t-il sur les statuts ? La réponse naturelle à cette question devrait être non. Mais comme toujours en droit, la ligne courbe est la

Bien savoir gérer les mandats au sein d'une association

Le mandat ou la procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et en son nom selon l'article 1984 du code

Rédaction d'une délégation de pouvoir au sein d'une association

La délégation de pouvoirs est un acte juridique qui a pris corps de façon empirique par une succession d'arrêts de la Cour de cassation. A ne surtout pas confondre avec le mandat

Les anciens équipements informatiques des collectivités cédés au profit d'associations

On le sait peu, mais les collectivités territoriales peuvent céder, à titre gracieux, leurs anciens équipements informatiques au profit d'associations. Et lorsque les parcs

En complément du NRCA, les petits changements cachés : DTU PU, etc.

Puisque l'article précédent vous a réveillé (Nouveau règlement comptable des associations : les CVN et la GFP), poursuivons cette pré-rentrée en douceur avec l'analyse de la DTU

Nouveau règlement comptable des associations : les CVN et la GFP

Dans le nouveau règlement comptable des associations, il y a une partie assez peu analysée, c'est celle qui aborde les Contributions Volontaires en Nature (CVN) et la Gestion des

Le toilettage du régime des entrepreneurs de spectacles vivants : les nouvelles règles

La loi ESSOC (1), dite loi du droit à l'erreur, du mois d'août 2018 prévoyait la réforme actuelle. C'est l'article 63 qui instaurait une gestion par ordonnances du droit des

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Il était une fois 28 millions d'euros

Il y a des contes qui ne font pas le compte. A l'issue du grand débat national, le président de la République avait promis un grand plan pour soutenir les associations et

Bonne nuit les petits

Il est plus de minuit dans l'EHPAD Saint-Antoine de Lille, ce 31 août 2019. Tout est calme. Et dans le silence de cette nuit un peu fraîche, une âme légère et discrète s'envole

L'électricité verte est aussi écologique que le parti EELV

Pardonnez-nous ce titre un peu provocateur, surtout si vous êtes écologiste à EELV. Mais la fin des vacances ne passe pas et nous avons besoin de rire un peu. Nous avons eu droit

La grande Histoire dans une petite Courtine

Dans toutes les guerres il y a des histoires incroyables. En ce mois d'août 2019, il nous a semblé utile de vous raconter l'une des aventures les plus extraordinaires de la

Steve est mort

Depuis plus d'un mois fleurissaient sur les murs de la ville de Nantes 3 mots accolés : OùEstSteve. Il en était de même sur les réseaux sociaux et sur les pancartes des

Alicem : il ne faut plus se voiler la face

Alicem, quel joli nom qui cache une réalité moins prosaïque puisque ce sigle veut dire : "Authentification en ligne certifiée sur mobile". En d'autres termes, il s'agit d'une

Le CETA : la mondialisation débridée

Le CETA, est l'accord commercial global signé entre le Canada et l'Union Européenne, et qui en anglais se traduit par Canada-EU Trade Agreement. Négocié en douce depuis 2009, il a

Le Guide de défense du journaliste

J'arrive à un âge, qui sans être déjà canonique, me permet d'avoir le recul nécessaire sur la société française. J'ai vu passé quelques présidents, quelques partis politiques et

CyberHaine : un étrange projet de loi

De très nombreuses associations dont La Quadrature du Net et même le Conseil national du numérique (CNNum) s'inquiètent de la dangereuse dérive que porte en elle la proposition de

La défaite de la musique

La fête de la musique est née le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d'été, le plus long de l'année dans l'hémisphère Nord. Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Après les faux steaks hachés, les escalopes de poulets gavées d'eau

Après les 1436 tonnes de faux steaks hachés (1) dont 457 tonnes avaient déjà été distribuées aux bénéficiaires des aides sociales via les associations caritatives, ce ne sont pas

Féminicides à quoi va servir le Grenelle violences conjugales ?

Jusqu'en 1994, le meurtre d'une femme par son conjoint ou ex était nommé crime passionnel et bénéficiait d'une certaine mansuétude de la part des juges qui considéraient que la

L'économie de demain se fait son université d'été

Sous le mot dièse #NousSommesDemain se cache un collectif qui a pour projet d'obtenir l'engagement des entreprises à avancer vers la transition écologique et sociale. Vaste

Préconiser l'entrepreneuriat associatif : est-ce bien raisonnable ?

Depuis bien des années, notamment sous l'influence de la Fonda et autres "think tank" libéraux, on sent bien que le modèle associatif dérange. Cette vieille dame de 118 ans

L'affaire des faux steaks hachés donne le vertige aux associations

La majorité LREM vient de ratifier le CETA (1) en nous promettant des contrôles tellement sévères que la population n'aura pas à craindre d'ingérer, dans les produits canadiens,

Les associations de taille intermédiaire pourraient disparaître en France

Nous annoncions un plan social de 40 000 emplois dans le secteur associatif dès 2014 (1). Et c'est peu dire que les sourires condescendants ont fusé autour de nous. Nous avons été

Comment lutter contre la déshumanisation des services publics ?

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a souligné dans son rapport annuel (1) un fait étonnant : sur 140 000 réclamations reçues, 94 % portaient sur la relation des usagers avec

La bonne image des associations auprès des Français

On s'en doutait et les remontées de terrain nous assuraient d'une large adhésion. Mais le lire dans les résultats d'un grand sondage (1) fait du bien. Oui, les Français ont une

Service National Universel : premiers pas et premiers doutes

Dès l'année 2018, de très nombreuses organisations de jeunesse (Fage, Unef, JOC, Animafac, etc.) (1) ont pris position contre le Service National Universel (SNU). Pour ces

Lutte contre l'illettrisme : une urgence absolue dans une société de plus en plus numérique

De l'illettrisme, qui est l'incapacité pour un individu de déchiffrer un texte simple, à l'illectronisme qui désigne les personnes qui sont dans l'incapacité d'utiliser les outils

Découvrir 10 autres articles