09-10-2012   LIBRE

Mécénat : pas de réduction des avantages fiscaux

Le gouvernement, qui cherche à faire des économies sur tout ce qui peut se raboter, afin de présenter un budget respectant l'orthodoxie financière européenne, ne souhaite pas remettre en cause les avantages fiscaux liés au mécénat. C'est une surprise pour nous et un soulagement pour les tenants du mécénat assisté...

Il faut dire qu'un lobbying bien organisé a su présenter le mécénat comme le serviteur zélé de projets qui servent l'intérêt général. C'est bien la moindre des choses que de servir l'intérêt général quand on bénéficie d'une aide de l'Etat par défiscalisation.

Et pourtant, l'intention du ministère du budget n'était pas de supprimer l'avantage fiscal, mais de le réduire afin de ramener la proportion des dons déductibles des impôts de 60 % à 30 %.

Ce qui, compte tenu de la situation économique et de l'effort demandé à l'ensemble des français, n'était pas stupide. Même pour le symbole, la réduction aurait eu du sens...

Encore une fois, nous n'avons rien contre le mécénat qui a une véritable utilité et qui dans de nombreux cas sert effectivement l'intérêt général. Nous sommes en revanche opposés à la défiscalisation des dons ou en tout cas, à une défiscalisation dont le contrôle échappe en grande partie à l'Etat.

La floraison de Fondations souvent très "orientées" est une illustration de la dérive d'un mécénat souvent communautariste qui ne dit pas son nom...(1)

On peut dire par exemple, que le mécénat joue son rôle lorsque plus de 7 000 particuliers, aux côtés de l'État, avec des dons commençant souvent à 1 euro, aident la France a réunir la somme qui manquait pour acquérir "Les trois grâces", chef d'oeuvre de Cranach, trésor national menacé de quitter le territoire français. D'autant plus que parmi les donateurs, beaucoup ne payaient pas d'impôts ce qui prouve le désintéressement initial, car pour eux la défiscalisation n'est pas un argument.

Mais il est faux de dire (comme l'ont fait certains lobbys) que c'est grâce aux soutiens reçus de la part d'entreprises, de philanthropes et des pouvoirs publics que le projet de service civique a pu s'étendre en France et bénéficier aujourd'hui à 100 000 jeunes par classe d'âge. A notre connaissance, seul l'Etat finance le service civique et nous sommes loin des 100 000 jeunes en service civique.

Enfin, si il est vrai que le montant annuel des dons approche les 5 milliards d'euros, il est utile de préciser que les entreprises n'apportent que 1,9 milliard d'euros (dont 93 % sont des PME) et que selon les calculs de Bercy, 50% des dons sont le fait de particuliers non assujettis à l'impôts sur le revenu...

Réponse du ministère publiée au JO le : 02/10/2012 (2)
La France dispose, depuis 2003, d'une législation incitative en matière de mécénat, qui s'applique à l'ensemble des oeuvres ou d'organismes d'intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel où à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises.

Cette législation a favorisé un développement rapide du mécénat des entreprises et de la générosité des particuliers dans notre pays, et permet, à travers tout le territoire national, d'associer financements privés et budgets publics dans la réalisation de très nombreux projets utiles à la collectivité.

L'émoi suscité dans l'opinion, fin 2011, par le dépôt d'amendements visant à assimiler les dispositions favorisant la philanthropie individuelle à des « niches fiscales », puis, plus récemment, par l'annonce d'une éventuelle réduction de 50 % des avantages fiscaux proposés aux entreprises mécènes, témoigne de cette évolution des mentalités.

Une remise en cause des mesures fiscales en vigueur aurait des conséquences particulièrement graves sur le financement de notre vie culturelle.

Elle affecterait non seulement les établissements de l'État, mais aussi ceux des collectivités territoriales, ainsi que le secteur associatif porteur, entre autres, dans le domaine culturel, de la majorité des festivals, et acteur essentiel de la démocratisation culturelle. La ministre de la culture et de la communication, qui souligne l'importance de la culture dans le développement économique de notre pays et son rayonnement international, est donc fermement opposée à la remise en cause du dispositif créé en 2003.

Elle souhaite cependant proposer une amélioration des dispositions relatives au mécénat d'entreprise, afin d'augmenter la capacité des TPE et PME à agir sur leurs territoires d'implantation, et de favoriser ainsi le développement d'une véritable citoyenneté culturelle.

Rappelant le caractère désintéressé du mécénat, sur lequel repose notre législation, la ministre de la culture et de la communication entend par ailleurs prendre toutes mesures pour que le mécénat culturel se développe dans le respect d'une véritable éthique.

Elle a ainsi demandé à ses services de travailler à l'élaboration d'une "charte du mécénat culturel. (3)

En savoir plus
(1) Des fondations politiques RUP reçoivent des dons de l'Etat - Lettrasso du 07-12-2010

Fondation sous égide - fonds de dotation - fonds financier : l'argent est partout ! - Lettrasso du 26-10-2010

Etrange reconnaissance d'utilité publique de la Fondation pour l'école (privée) - Lettrasso du 31-08-2010

La société d'avocats Aklea et l'Association Française des Fundraisers viennent de publier un ouvrage sur les fonds de dotation en France, intitulé : "Fonds de dotation : quelle pérennité ?".
Photographie des fonds de dotation

(2) Question posée par M. Yves Jégo à Mme la ministre de la culture et de la communication

(3) La minstre semble mal connaître ses dossiers. Il existe déjà de nombreuses chartes du mécénat (peu signées il est vrai et sans véritable contrôle), dont la charte du mécénat culturel élaborée par son prédécesseur au ministère en 2010 et signée par l'assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie... Pour mémoire, cette charte a même été signée une première fois en 2005.

Voici donc, pour la ministre, une petite liste non exhaustive de chartes signées et plus ou moins bien respectées...

- La charte du mécénat d'entreprise réalisée par l'Admical et ses adhérents et ouverte à tous les acteurs du mécénat d'entreprise

- Première signature de la charte du Mécénat culturel avec l'Assemblée des Chambres françaises de commerce et d'industrie le mardi 15 mars 2005

- Deuxième signature de la charte du Mécénat culturel avec l'Assemblée des Chambres françaises de commerce et d'industrie en avril 2010

Cette dernière signature est là pour détendre un peu... En effet, elle émane de Natixis qui est la banque de financement et d'investissement du groupe BPCE, issu de la fusion des groupes Caisse d'Épargne et Banque populaire. Cette banque, lors de la signature, expliquait qu'elle "réaffirme sa volonté d'être un acteur responsable engagé au cœur de la société qu'elle contribue à faire évoluer". Pour ceux qui connaissent l'histoire mouvementée de Natixis qui est accusée d'avoir trompé la confiance de ses clients en les incitant à la fermeture d'un livret A (placement sécurisé) au profit de l'achat de titres spéculatifs à risques... Cette signature ne manque pas de sel.
Natixis, signataire de la Charte du mécénat d'entreprise

Pour être tout à fait complet sur le sujet, il faut signaler l'excellent guide édité par France Active et le Cnar Financement pour conseiller les acteurs associatifs dans leurs démarches de financement. Ce guide est consultable en ligne sur le site de Calameo :
Guide mécène & associations : Comment évaluer la viabilité d'un projet associatif ?

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Mécénat : pas de réduction des avantages fiscaux 
Le gouvernement, qui cherche à faire des économies sur tout ce qui peut se raboter, afin de présenter un budget respectant l'orthodoxie financière européenne, ne souhaite pas remettre en cause les avantages fiscaux liés ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1909" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

La révocation ad nutum d'un dirigeant associatif

21-06-2021

La révocation ad nutum est une déclinaison du principe plus général de libre révocation des dirigeants. Elle est l'expression du pouvoir de la structure sur ses dirigeants et

La représentation des femmes dans les institutions dirigeantes sportives

21-06-2021

Aujourd'hui, une fédération olympique sur six ne respecte pas le cadre légal en termes de représentation des femmes dans les institutions dirigeantes. La loi, hélas, n'impose pas

Sortie de la crise sanitaire : on fait le point de toutes les mesures

21-06-2021

Cette sortie de la crise sanitaire peut s'avérer administrativement bien compliquée pour les associations. Quelles sont les mesures qui prennent fin ? Quelles sont celles qui sont

Associations : Comment comptabiliser les subventions d'investissement ?

14-06-2021

Dans un article du 10 mai 2021 (1), nous avions expliqué les modalités de présentation du compte d'emploi annuel des ressources collectées auprès du public par des organismes

Litige juridique entre associations

14-06-2021

En tant que personne morale, les associations peuvent être amenées à devoir faire face à la justice qu'elle soit judiciaire (civil et pénal) ou administrative. La justice

Aide à domicile : quid de l'agrément à l'avenant 43 ?

14-06-2021

La crise Covid19 a mis en lumière les difficultés de très nombreux secteurs d'activité dont celui des aides à domicile. La convention collective du secteur date de 2010, elle est

Deux jurisprudences intéressantes pour les associations

07-06-2021

Que ce soit au sein d'un Tribunal administratif, d'une Cour d'appel voire de la Cour de Cassation, la justice répare souvent les manquements de la loi. Il lui arrive également de

Service Civique et Mécénat : à nouveau du nouveau

07-06-2021

Le Service Civique n'en finit pas de subir des réformes, réformettes plutôt, mais qui à chaque fois obligent les structures d'accueil de revoir leur méthodologie. Les grosses

Les Amap sont dans le rouge : comment les aider ?

07-06-2021

En France, plus de 100 000 foyers s'approvisionnent en AMAP, en partenariat avec plus de 5 000 fermes. Pendant les différents confinements, les associations pour le maintien d'une

Vers une réforme en profondeur du Répertoire national des associations ?

31-05-2021

Décidemment le gouvernement actuel a du mal avec les associations. Après le contrat d'engagement républicain (1) pour l'exercice des libertés associatives (ex séparatisme) qui

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

La gestion de la crise sanitaire en France a-t-elle été efficace ?

21-06-2021

Le 25 juin 2020, une mission indépendante chargée d'évaluer la réponse française à la crise sanitaire a été mise en place avec l'agrément du Président de la République. Chargée de

Quand La Fontaine se moquait de l'Horoscope

14-06-2021

Si La Fontaine est surtout connu pour ses fables, il était avant tout un philosophe. Et comme tout philosophe sérieux, La Fontaine excellait dans sa résistance aux croyances

Pharos, le gendarme de l'internet

07-06-2021

Sur la page d'accueil du service Pharos, on peut lire ces mots "Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être

Associations : quand la Cour des comptes épingle l'incohérence de l'Etat

31-05-2021

Quand les Sages de la rue Cambon, autre nom de la Cour des comptes, épinglent la gestion d'une administration, ils le font à pas feutrés. En ce qui concerne la politique

Animap : l'annuaire des commerçants anti-passeport sanitaire

25-05-2021

Le gouvernement compte mettre en place dès le 9 juin prochain, un passeport sanitaire. Selon Jean Castex, Premier ministre : "Ce pass contiendra une preuve de vaccination, de test

I suggest reshaping the whole of the alternatives

18-05-2021

Je suggère de remodeler la globalité des alternatives. Telle est la traduction du titre de cet article. Comme vous pouvez-vous en rendre compte, cela ne veut absolument rien dire.

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

1er juillet 2021 : les 120 ans de la loi de 1901 fêtés en silence

21-06-2021

En 1899, le président du Conseil et ministre de l'Intérieur et des Cultes, Pierre Waldeck-Rousseau, déposait le projet de loi qui aboutira à la loi du 1er juillet 1901. Cette loi

Un an après le début de la covid19, où en sont les associations ?

14-06-2021

Le Mouvement associatif publie, ce mois de juin 2021, les résultats du troisième volet de l'enquête concernant les impacts de la crise sanitaire sur les associations. Réalisée

Rappel des aides d'urgence accessibles aux associations

07-06-2021

La secrétaire d'État à l'économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, souhaite montrer ce qu'elle a mis en place pour aider les structures de l'économie sociale et

La crise sanitaire rend les français généreux ?

31-05-2021

En 2016, la fondation Apprentis d'Auteuil a fêté ses 150 ans. Créée en 1866 par l'Abbé Roussel, elle a oeuvré pour améliorer le sort des orphelins et des enfants abandonnés à

Covid19 : où en sont les associations un an après ?

25-05-2021

Le Mouvement associatif, depuis le début de la crise sanitaire, a réalisé deux enquêtes en mars et juin 2020 dont les résultats (1) ont largement contribué à comprendre la

Vous avez des nouvelles du BOSS ?

17-05-2021

Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, BOSS, doit sa mise en ligne à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+